Israel utilise ses ingénieurs en informatique pour intercepter les jihadistes palestiniens sur les réseaux sociaux.