Afficher l'image d'origine

Qu’en est-il des lieux saints de l’Islam ?
Il n’y en a tout simplement aucun à Jérusalem.
Cela vous choque ? Vous pouvez l’être.
Vous n’entendrez jamais cette vérité brutale de la part d’aucun média international.
C’est politiquement incorrect.

Islamisation: Il n’y a aucun lieu saint de l’Islam à Jérusalem, le Coran ne fait aucune mention de Jérusalem

Le dogme communément admis est que « la Mosquée Al Aqsa et le Dôme du Rocher à Jérusalem représentent le troisième lieu saint de l’Islam », après la Mecque et Médine.

Afficher l'image d'origine

Et bien, sachez que c’est faux !
En réalité, le Coran ne fait aucune mention de Jérusalem.
La Mecque est citée des centaines de fois.
Médine est mentionnée un nombre incalculable de fois.
Mais Jérusalem jamais, même pas une seule fois.
Inversement, Jérusalem est citée 669 fois dans la Torah

Afficher l'image d'origine

Alors comment Jérusalem est-il devenu le troisième lieu saint de l’Islam ?

Les islamistes, aujourd’hui, se réfèrent à un vague passage du Coran, la 17ème Sourate, intitulée « le Voyage Nocturne ».
Il y ait fait état d’un voyage de Mohammed qui fut transporté de nuit
« du temple sacré au temple le plus éloigné dont nous avons béni l’enceinte ».

Afficher l'image d'origine

Au septième siècle, des Musulmans ont identifié les deux temples mentionnés dans ce verset comme étant la Mecque et Jérusalem.

Afficher l'image d'origine

Voilà à quoi tient la connexion si étroite entre l’Islam et Jérusalem, connexion faite d’interprétations sur un voyage nocturne. Parallèlement, le peuple Juif voit son enracinement à Jérusalem remonter jusqu’à l’époque du patriarche Abraham.

Afficher l'image d'origine

Selon l’islamologue Francis NADIZI, les islamistes s’appuient sur le Coran pour revendiquer Jérusalem, pourtant Jérusalem n’y est pas mentionnée une seule fois.

Afficher l'image d'origine

La 17ème sourate contient une allusion floue à une « Mosquée la plus éloignée ». « Loué soit celui qui a conduit pendant la nuit son serviteur de la mosquée inviolable à la mosquée la plus éloignée ».
Mais existe-t-il une base solide qui prouverait qu’il est ici parlé de la mosquée al-Aqsa de Jérusalem ? La réponse est : Non

Afficher l'image d'origine

Au temps de Mahomet, qui mourut en 632 après Jésus Christ, Jérusalem était une ville chrétienne du royaume byzantin.
Elle ne fut conquise que six ans plus tard par le calife Omar.

Afficher l'image d'origine

Durant cette période, il n’y avait que des églises dans la ville et sur le Mont du Temple se trouvait l’église byzantine de Sainte Marie. Vers l’an 711, soit 80 ans après la mort de Mahomet, l’église fut transformée en mosquée et appelée al-Aqsa afin de donner corps à l’incompréhensible sourate 17 du Coran.

On ne pouvait donc pas penser à cette mosquée, puisqu’elle n’exista que trois générations après la mort de Mohamet.

 

D’ailleurs Mahomet n’éprouvait pas de sympathie particulière pour Jérusalem.
Il permit à ces fidèles de prier tournés vers Jérusalem pendant quelques mois, pensant ainsi convaincre les juifs de se tourner vers l’islam.

La tentative ayant échoué, il prononça le 12 février 624, l’interdiction de prier en direction de Jérusalem.
Cette ville ne fut jamais pour les musulmans un lieu saint.

Afficher l'image d'origine

La vague de violence islamistes qui sévit en Israël a comme origine, prétend l’Autorité palestinienne, le fait qu’Israël tenterait de changer le statu quo du Mont du Temple, ce qui est totalement faux comme l’a réaffirmé à plusieurs reprises Benjamin Netanyahu.

Afficher l'image d'origine

Le Mont du Temple est le lieu où se trouvent les fondations du Temple construit par Salomon.
C’est le site le plus saint du Judaïsme.
Les juifs qui souhaitent y prier y sont accueillis à coups de jets de pierres et d’insultes.

Afficher l'image d'origine

Pouvez-vous imaginer ce que ressentent les Juifs lorsqu’ils sont menacés, lapidés et tenus éloignés du lieu le plus saint du Judaïsme ?

Rétablir la Vérité

La poursuite des mensonges n’apportera que plus de chaos.

Continuer à mépriser un droit légitime vieux de 5,000 ans pour les Juifs, de surcroît renforcé par des preuves historiques et archéologiques éclatantes, en les confrontant à de fausses revendications, ne pourra que donner une mauvaise réputation à cette diplomatie de menteurs.

Afficher l'image d'origine

Continuer à vouloir s’approprier les lieux saints du Judaïsme comme le fait l’Autorité palestinienne avec la lâche complicité des Occidentaux ne peut conduire qu’à l’affrontement et à une guerre de religion.

Afficher l'image d'origine

L’UNESCO a honteusement voté l’islamisation du Caveau des Patriarches et du Tombeau de Rachel, deux lieux saints du Judaïsme.

Demain les islamistes réclameront, outre le Mur Occidental (bien mal nommé en français Mur des lamentations) déjà réclamé, le Saint Sépulcre, le Chemin de Croix, Bethléem, etc…

Afficher l'image d'origine

Que les Chrétiens ne se fassent aucune illusion, les islamistes ne seront jamais repus d’islamiser les seuls lieux saints Juifs, ils voudront également s’approprier tous les lieux saints Chrétiens.

Déjà Mahmoud Abbas a annoncé que le Saint Sépulcre était musulman et que Jésus était un « palestinien »

Afficher l'image d'origine

Que l’Occident prenne garde, c’est bien aux fondements même de la civilisation judéo-chrétienne que s’attaquent les islamistes par tous les moyens possibles : djihad, attentats, mais aussi islamisation des lieux saints et des terres…

 

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :