A Kos, des touristes dédient leurs vacances aux migrants.