La trêve vacille en Syrie.

Un sous-marin russe doté de 200 têtes nucléaires vogue vers la Syrie.