Les nations arabes sunnites, des « alliés d’Israël »