Lavrov juge « infondés » les doutes sur les cibles russes.