Les Gazaouis fustigent la décision du Hamas.