Dernière méthode barbare de l’Etat islamique : l’exécution au bazooka