Jamal Zahalka : Non aux Juifs au Mont du Temple.

Parties de Jérusalem, les violences gagnent Gaza