Zahalka : les Palestiniens doivent arrêter les Juifs qui vont au mont du Temple.

Jamal Zahalka à la Knesset, 8 février 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Jamal Zahalka appelle la direction palestinienne à relancer la « lutte populaire » contre l’occupation et à ne pas la laisser aux « attaques de loups-solitaires » 

Afficher l'image d'origine

Les Palestiniens devraient arrêter l’ascension des Juifs au mont du Temple à Jérusalem « de toutes les manières possibles », a déclaré jeudi le député arabe Jamal Zahalka à un media palestinien, selon le site Walla.

Afficher l'image d'origine

Plus tard, il modérera ses commentaires dans un communiqué publié en hébreu.

Afficher l'image d'origine

Dans une interview avec Donia Al-Watan, le député de la Liste arabe unie a également avancé que le nombre de Juifs visitant le site augmentait chaque jour.

Afficher l'image d'origine

Le mont du Temple est le lieu le plus sacré du judaïsme et l’emplacement des deux anciens temples juifs. Il est également le troisième site sacré de l’islam, après La Mecque et Médine, et contient les sites d’Al-Aqsa et le dôme du Rocher, lieux sacrés de l’islam.

Afficher l'image d'origine

Le député a également appelé les organisations palestiniennes à se lancer dans une « lutte populaire » contre Israël, six mois après le début de la vague d’attentats terroristes palestiniens contre des civils israéliens et les forces de sécurité, qui ont coûté la vie à 29 Israéliens et à quatre non-Israéliens. Près de 200 Palestiniens ont été tués dans cette vague de violence, les deux tiers au cours d’attaques qu’ils menaient et le reste lors d’affrontements avec les troupes, selon l’armée israélienne.

Afficher l'image d'origine

« Au cours de la deuxième Intifada, nous avons sacrifié 4 000 martyrs pour la Mosquée Al-Aqsa, et la poursuite des [visites] des Juifs sont la cause de l’Intifada », a déclaré Zahalka au site internet de nouvelles, citant un nombre gonflé de victimes de l’insurrection palestinienne violente durant la période 2000-2005, qui a vu l’exécution de plusieurs attentats suicides et d’autres attaques terroristes contre les Israéliens.

Afficher l'image d'origine

Environ 1 000 Israéliens et 3 200 Palestiniens ont été tués dans ces violences, selon les chiffres officiels.

Afficher l'image d'origine

« La question est de savoir si les groupes [palestiniens] se joindront à la lutte populaire et agiront au niveau national, ou s’ils laisseront cette responsabilité aux jeunes qui mènent des attaques solitaires ? »

Afficher l'image d'origine

Mais dans un communiqué publié après que son entretien ait commencé à faire surface dans les médias en hébreu, Zahalka a édulcoré ses déclarations et a affirmé que son intention était d’éviter les effusions de sang et que les autorités devraient empêcher les visites provocatrices au mont du Temple.

images (3)

« Il est de mon devoir public de mettre en garde contre la possibilité d’une détérioration dangereuse de la situation, suite à la visite d’activistes de droite à Al-Aqsa », a dit Zahalka dans sa déclaration. Il a cité les émeutes qui ont suivi la visite de septembre 2000 sur la place de l’esplanade par l’ex-Premier ministre Ariel Sharon, qui selon lui a « conduit à la deuxième Intifada et à la mort de plus de quatre mille personnes » – un nombre plus proche du nombre total des décès d’Israéliens et de Palestiniens.

Un Palestinien affronte à coup de jets de pierre des soldats israéliens le 11 octobre 2015 près de Ramallah en Cisjordanie.

 

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :