Dans un entretien accordé à Europe 1, l’oncle paternel de Valérie Trierweiler nous donne ses sentiments:

,1833132-focus-wide

L’oncle de Valérie Trierweiler a indiqué vouloir écrire au président de la République pour lui faire part de son écœurement. Il se dit « choqué« , il en veut terriblement au chef de l’État de s’être moqué de la famille Massoneau ,
Et pour cause, selon les écrits de l’ex-première dame, François Hollande se serait amusé en catimini et en plein dîner familial :
« elle n’est quand même pas jojo, la famille Massoneau »
raillant ainsi les origines modestes de la famille de son ex-compagne.

66

« Notre famille n’a pas de leçon à recevoir de ce monsieur » a ainsi déclaré Florent Massoneau,  l’oncle paternel de Valérie Trierweiler à la radio. Cet agent chez EDF locataire d’un pavillon HLM à Angers a même l’intention d’écrire au président de la République pour lui dire tout le mal qu’il pense de lui.

78

« Il n’était pas obligé de fréquenter ma nièce s’il ne la trouvait pas à sa hauteur » peste-il avant de revenir sur l’expression des « sans-dents«  prêtée au chef de l’État. « On ne se moque pas des gens qui n’ont pas les moyens d’aller chez le dentiste. C’est indigne, surtout quand on est un président socialiste « .
L’oncle de l’ancienne première dame s’est également dit « blessé » par celui qui est venu passer deux Noël à Angers.

François Hollande réagit au livre de Valérie Trierweiler.

François hollande a répondu ce vendredi après-midi en marge du sommet de l’Otan au Pays de Galles, au livre de l’ex-Première dame Valérie Trierweiler.

1833209-focus-wide

Le chef d’Etat a répondu depuis le sommet de l’Otan, au pays de Galles,aux critiques dont il fait l’objet dans le livre de Valérie Trierweiler.
François Hollande réfute notamment un passage où l’ex-première dame explique qu’il s’amuse à qualifier les pauvres les « sans-dents ».

561
« Je n’accepterai jamais que puisse être mis en cause l’engagement de toute ma vie, tout ce qui a fondé ma vie politique, tous les mandats que j’ai exercé », a-t-il assuré. « Je suis au service des plus pauvres, c’est ma raison d’être », a-t-il également déclaré. »La fonction présidentielle doit être respectée » a-t-il ajouté
faisant références aux multiples commentaires qui fusent dans la presse depuis
la parution de Merci pour ce moment.

Valérie Trierweiler : les raisons de lire son livre… ou pas.

1833081-focus-wide

Valérie Trierweiler a fait un véritable carton cette semaine avec la sortie de son livre « Merci pour ce moment », lequel s’est vendu à 50 000 exemplaires le jour-même de sa sortie. Planet.fr fait le point sur les raisons que l’on a, ou pas, de lire ce livre qui fait tant jazzer.
Qu’il plaise ou déplaise, une chose est sûre : Merci pour ce moment ne laisse personne indifférent. Après avoir vampirisé l’actualité française avant-même sa parution, ses exemplaires s’arrachent désormais en librairie.
Plusieurs points de vente ont été en rupture le jour de sa sortie et des listes d’attente ont été créées en attendant les arrivages. Des petits malins proposent même de revendre leur exemplaire sur Internet jusqu’à trois fois plus cher.
Face à tant de difficultés, certains lecteurs ne reculent pas. Oui, ils ont envie de lire ce livre et ils attendront le temps qu’il faudra. Ces derniers mettent notamment
en avant le fait que ce livre est un best-seller
et qu’à ce titre il mérite que l’on s’y intéresse.
Une question de curiosité, peut-être même de culture générale.

552

A lire aussi – Valérie Trierweiler : son livre est déjà un best-seller

Découvrir la face cachée de François Hollande ?

Pour eux, ce livre est aussi l’occasion d’en savoir plus sur le président de la République. En le lisant, sans doute espèrent-ils mieux comprendre ce personnage. Attention toutefois : il ne faut pas oublier que ce livre est l’œuvre d’une femme trompée qui, même si elle assure que son récit est sans tabou ni mensonge, masque à peine son désir de vengeance. D’autre part, et même sous couvert
de vouloir mieux appréhender la personnalité de celui qui tient actuellement
les rênes du pays, les lecteurs, en faisant le choix de ce livre
s’aventurent dans la l’intimité d’un couple.
Valérie Trierweiler les entraînent en effet au cœur des neuf années
qu’elle a passées avec François Hollande.

A lire aussi – Le portrait peu flatteur que Trierweiler peint de Hollande dans son livre

A la limite du voyeurisme ?

Et c’est justement là ce qui distingue les potentiels lecteurs de ce livre
de ses détracteurs. Les premiers ne s’offusquent pas du grand déballage
que leur offre l’ex-Première dame tandis que les seconds crient au manque
de pudeur, au voyeurisme. Ne frôlent-on pas le manque de respect en cautionnant ce genre d’écrits ? Peut-on tout croire ? Certains propos n’ont-ils pas été sortis
de leur contexte ? Au-delà du contenu de ce livre, c’est également la manière
dont il est présenté qui déplaît à certains. Merci pour le moment a en effet été préparé dans le plus grand secret – il a été imprimé en Allemagne –
afin de lui assurer un effet « bombe ». Des bonnes feuilles ont ensuite été publiées dans Paris Match, le magazine qui emploie Valérie Tierweiler, la veille de la sortie officielle du livre pour mettre l’eau à la bouche. Ne pas le lire s’apparente ainsi
à une manière de refuser tout ce tapage marketing.
C’est également dire que l’on ne cautionne pas le mélange effectué par
l’ex-du président laquelle mêle sentiments privés et opinions politiques.

565

« Les premiers extraits sortis dans la presse montrent un président cassant, déshumanisé mais d’autres passages décrivent aussi toute l’admiration
que j’ai pour lui », a de son côté regretté l’auteure dès mercredi soir au micro de RTL. Ses regrets devraient cependant être atténués par le pactole que son livre
promet de lui rapporter. Si les 200 000  exemplaires qui ont été tirés se vendent,
elle pourrait empocher plus de 600 000 euros, croit savoir Le Figaro.
Et avec 50 000 livres vendus rien que le premier jour, cela semble (très) bien parti.

1831691-focus-wide

En signant un contrat avec les éditions Les Arènes pour la sortie de son livre
« Merci pour le moment », Valérie Trierweiler a fait d’une pierre deux coups :
régler ses comptes avec François Hollande et s’assurer un joli pactole.
Valérie Trierweiler devrait être financièrement à l’aise dans les mois
et les années à venir. Alors que sort ce jeudi son livre Merci pour ce moment
lequel retrace, sans tabou, les neuf ans qu’elle a passés avec François Hollande,
la journaliste de Paris Match s’est assuré de jolies rentrées d’argent
pour un bon moment. Tiré à 200 000 exemplaires le jour de sa sortie,
l’ouvrage promet en effet de faire un carton. Mercredi déjà, la publication
de bonnes feuilles dans Paris Match a copieusement alimenté l’actualité
de la journée. On imagine donc aisément que la sortie de l’ouvrage
dans son intégralité fera un carton.

A lire aussi – Livre choc de Valérie Trierweiler : des premiers extraits dévoilés

Comment François Hollande surnomme les pauvres.

569

Selon les informations du Figaro, Valérie Trierweiler pourrait ainsi empocher
plus 600 000 euros sur la totalité des ventes de son ouvrage
déballant sa vie privée avec le président socialiste.
Toujours selon le quotidien, la journaliste aurait misé sur le succès de son livre
et demandé à toucher des « à-valoir », en d’autres termes une avance sur les ventes. Cette dernière serait par ailleurs correcte, mais pas excessive, note le journal.

WP0 (982)

Un pourcentage de 15% sur les ventes ?

« L’usage le plus répandu dans le monde de l’édition est de proposer à l’auteur 8 %
du prix de vente du livre jusqu’à 15 000 exemplaires vendus, 10 % jusqu’à 30 000
et 12 % au-delà. Certains contrats, notamment avec des valeurs sûres de l’édition, proposent d’emblée 10 % – 12 % – 14 % et les écrivains à succès peuvent obtenir
des tranches allant de 15 % à 20 % dans certains cas », précise de son côté Le Point. Mais alors que Les Arènes, avec qui Valérie Trierweiler a signé, sont considérées comme une petite maison d’édition, le pourcentage accordé à l’auteure
ne devrait pas dépasser les 15%, souligne le magazine.

A lire aussi – Livre choc de Valérie Trierweiler : pourquoi sa sortie est dramatique pour François Hollande

WP0 (822)

« Dans l’hypothèse où son à-valoir atteint 100 000 euros et avec des pourcentages allant de 10 % à 14 % du prix de vente, la journaliste peut compter sur un confortable revenu de 642 000 euros », conclut ensuite Le Point. Ancienne Première dame elle aussi, Cécilia Attias, ex-Sarkozy, a également écrit un livre sur son passage à l’Elysée. Sorti en 2013, ce dernier s’était vendu à 55 000 exemplaires.

Agacé, François Hollande se venge en publiant sur Twitter une photo offensante de Valérie Trierweiler –
Capturelmp

Nice – Ce geste de colère du Président de la République ne va pas apaiser les tensions entre lui et son ex-compagne et il est à parier qu’elles vont s’envenimer et donner lieu à une réplique cinglante de la part de Valérie Trierweiler qui n’aura certes pas apprécié cette photo d’elle, prise par les services de sécurité de la présidence alors qu’elle montait à bord d’un hélicoptère à Nice en 2013.

Très énervé par les révélations de son ex-compagne, François Hollande n’a pas réellement supporté qu’elle s’adresse à la télévision britannique pour le traiter comme un vulgaire ‘sans-dents’ et le ridiculiser devant la presse internationale, surtout en anglais, une langue dont il ne connait, comme son prédécesseur, qu’une dizaine de mots que lui a péniblement appris le Ministre des Affaires Étrangères. Ayant rêvé d’être considéré comme un leader européen, François Hollande s’est emporté lorsqu’il s’est rendu compte que Valérie Trierweiler coupait l’herbe sous le pied de ses ambitions. Ayant affirmé qu’il ne commenterait pas sa liaison avec l’ex-Première «Cocubine», il a toutefois estimé qu’une petite vengeance s’avérait nécessaire, à partir du moment où son nom ou sa fonction n’en pâtirait pas. Il s’est souvenu de cette photo prise par un de ses officiers de sécurité alors que Valérie Trierweiler montait à bord d’un hélicoptère qui devait la ramener à l’aéroport de Nice afin de reprendre l’avion présidentiel pour Paris et a décidé, avec l’aide de quelques complices dans la presse people, de la faire diffuser dans les médias sociaux afin, à son tour, de ridiculiser cette femme qui ne cesse de le poursuivre de sa vengeance pour l’avoir répudiée.

Personne ne sait encore quelle va être maintenant la réponse de Valérie Trierweiler à cette nouvelle humiliation mais nul ne doute qu’elle va être cinglante. Certains parlent d’une sextape qui pourrait être mise sur Youtube, d’autres, d’enregistrements audio, très compromettants, de commentaires faits par François Hollande sur les robes de certaines ministres lors de cocktails ou les coiffures d’épouses de ministres et de secrétaires d’état.
Les hostilités sont ouvertes, il ne reste plus qu’à attendre.

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :