« Je suis Alan Henning, à cause de la décision de notre Parlement d’attaquer l’Etat islamique, en tant que Britannique, je vais payer le prix de cette décision. » Dans une vidéo diffusée vendredi 3 octobre, les djihadistes de l’Etat islamique (EI) ont revendiqué l’assassinat de l’otage britannique Alan Henning, capturé en décembre 2013 alors qu’il accompagnait un convoi qui acheminait de l’aide médicale en Syrie.

4500330_6_b976_alan-henning_1496fcd041f2678be5b32caa4ecc74b2

L’Etat islamique avait menacé d’exécuter ce chauffeur de taxi originaire du nord-ouest de l’Angleterre si le premier ministre David Cameron ne se désolidarisait pas de la coalition militaire internationale que les Etats-Unis sont en train de constituer pour lutter contre les djihadistes.

bcnv

Alan Henning, ce « chauffeur de taxi ordinaire » parti aider les victimes du conflit syrien.

lololo

Un chauffeur de taxi au grand cœur.

C’est ainsi qu’Alan Henning, l’otage britannique dont l’Etat islamique a annoncé la décapitation, vendredi 3 septembre, est décrit par ses proches.

kjhgf

Âgé de 47 ans, père de deux adolescents vivant à Manchester, il avait été enlevé en décembre 2013 en Syrie, juste après la frontière avec la Turquie, alors qu’il était sur la route d’un camp de réfugiés où il acheminait de l’aide humanitaire.

kjiuy

Sur son bras, il avait tatoué « Aid4Syria », le nom de l’association caritative créée par des amis musulmans. C’est avec celle-ci que « Gadget », surnom hérité de son goût prononcé pour les nouvelles technologies, avait décidé d’aller apporter son soutien à la population syrienne. Selon la presse britannique, il s’était rendu à quatre reprises dans le pays.

vcxw

« Alan est un homme plein de compassion », a déclaré au Guardian Kasim Jameel, également chauffeur de taxi dans le grand Manchester, et l’un des organisateurs des convois humanitaires auxquels Alan Henning avait pris part. D’après lui, Alan Henning avait insisté pour participer à un dernier convoi au lieu de passer les fêtes de fin d’année avec sa famille.

UN « NON-MUSULMAN » PARTI AIDER LES MUSULMANS

Une vidéo diffusée par le Telegraph le montre ainsi en Turquie, peu de temps avant de franchir la frontière syrienne expliquant au sujet de ces convois combien « ça vaut tellement le coup de voir ces biens arriver là où on en a besoin. Rien que pour ça, ça vaut le coup ».

this-is-what-we-know-about-alan-henning-the-lates-2-4804-1410667444-3_big

« Je pourrais raconter beaucoup d’anecdotes sur le bien qu’Alan a fait et sur la manière, dont ce non-musulman a aidé des musulmans qui souffraient de ce conflit » poursuit Kamin Jamell. Une journaliste de la BBC, Catrin Nye, a croisé son chemin en octobre dernier alors qu’il remplissait une ambulance de couches et de petits pots pour enfants. « C’était quelqu’un de marrant, il faisait beaucoup de blagues (…) et il était porté en haute estime par ceux qui allaient voyager avec lui », se souvient-elle.

ynjtdj

« Les gens, ajoute-t-elle, le décrivaient comme quelqu’un de très gentil, désintéressé, un mec ordinaire, un père, un chauffeur de taxi, un amateur de pêche, quelqu’un qui voulait et veut toujours aider les civils syriens. »

ikloiklo

DEUX NOUVEAUX OTAGES MENACÉS

Au début de la vidéo apparaît un extrait de la BBC diffusant le moment où le Parlement britannique a approuvé les frappes contre l’Etat islamique en Irak. Avant de voir l’otage aux mains de ses ravisseurs, un titre s’affiche à l’écran : « Un autre message à l’Amérique et à ses alliés » Puis, encore la même mise en scène macabre montrant l’otage, son bourreau à ses côtés, un couteau à la main.

cbcbxb

Il s’adresse ensuite au président des Etats-Unis, Barack Obama, en le prévenant que s’il continue à bombarder l’Etat islamique ce dernier continuera « à frapper [leur] prochain », menaçant de faire subir le même sort à Peter Edward Kassig, otage américain de 24 ans. Ce dernier, un ancien soldat américain déployé au Proche-Orient, est retenu depuis fin 2013. Après son service militaire, il s’était rendu au Liban en 2012 pour travailler dans des missions humanitaires de la région.

fhd

Jeudi, l’EI a diffusé une vidéo dans laquelle le journaliste britannique John Cantlie, enlevé peu après son arrivée, en novembre 2012, en Syrie, affirme être otage. Il annonce de « prochains épisodes » au cours desquels il dévoilera « la vérité » sur l’EI.

h;njbf

Lire le décryptage : Etat islamique : quatre assassinats, une même mise en scène

 « LA PERVERSION DE CES TERRORISTES »

Depuis Londres, David Cameron a dénoncé un « meurtre brutal » qui « montre à quel point ces terroristes sont barbares » avant de présenter ses condoléances à la femme et aux enfants d’Alan Henning :

« Alan était parti en Syrie pour acheminer de l’aide à des personnes de toutes confessions qui en avaient besoin. Le fait d’avoir été pris en otage au moment où il était en train de vouloir aider les autres, et maintenant d’avoir été assassiné montre que la perversion de ces terroristes de l’Etat islamique est sans limites. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour traquer ces meurtriers et les amener devant la justice. »

h,jf

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :