La haine d’Israël dans la bande de Gaza ne connait pas de limites. Elle se propage jusqu’aux livres scolaires, discours publics et programmes télévisés. La dernière incarnation de cette haine se retrouve sous une forme en apparence ludique, puisqu’il s’agit d’un nouveau jeu vidéo titré “Libération de la Palestine”. 

art

Dans le nouveau jeu virtuel, les joueurs doivent «se débarrasser des communautés israéliennes, acheter des armes et mettre en œuvre des échanges de prisonniers” comme cela est décrit dans journal Falesteen contrôlé par le Hamas. Prônant la lutte armée contre Israël, ce nouveau mode de communication du groupe terroriste insiste sur le fait que les négociations “n’apportent aucun résultat positif” et que “le langage des armes est le plus efficace avec les israéliens”, selon l’un des développeurs du jeu.

Hussein-french-1

Le jeu est également destiné à « inculquer aux enfants le désir de libérer la Palestine», selon le journal gazaoui Falesteen. Karam Hussein, l’un des développeurs du jeu, a ainsi expliqué dans une interview pour la chaîne britannique “Sky News” que le but de ce jeu est de “développer l’esprit de résistance chez les enfants palestiniens.”

imagesp

C’est ainsi que des statuts comme celui-ci apparaissent ces derniers jours sur les réseaux sociaux palestiniens : “ 25 colonies sionistes ont été détruites par [utilisateur]. Que Dieu vous bénisse ainsi que votre chemin “

mapCe jeu est une nouvelle preuve des efforts du Hamas pour propager sa haine d’Israël et pour éduquer les plus jeunes dans son idéologie meurtrières.

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :