Les rebelles syriens (enfin Al-Qaeda principalement) ont le vent dans les voiles. Au cours des quatre derniers mois, les forces anti-gouvernementales ont fait des gains importants qui pourraient redessiner la carte du conflit et ébranler le régime du président Bachar al-Assad.

images

Ces développements ne signifient pas nécessairement qu’Assad est en sérieuse difficulté pour le moment. Son régime est toujours bien en selle à Damas; dans les centres urbains de Homs, Hama et Sweida; et dans les zones côtières.

images (1)

Mais même si le régime demeure fort, ces développements changent la dynamique du conflit et annoncent un nouveau chapitre dans la guerre civile.

images (2)

Deux développements régionaux cruciaux ont contribué aux gains des rebelles. Le premier est le rapprochement entre l’Arabie saoudite et ses anciens rivaux, le Qatar et la Turquie.

images (3)

Selon des sources au sein de l’opposition, Ankara et Riyad ont convenu, lors de la rencontre du président turc Recep Tayyip Erdogan avec le roi Salman d’Arabie saoudite en mars, d’accroître le soutien aux rebelles syriens, «y compris aux groupes que Riyad n’aurait pas soutenus» – une référence à des groupes affiliés aux Frères musulmans ou ayant des liens avec Al-Qaïda.

images (4)

C’est le soutien du Qatar et de la Turquie, plus que de l’Arabie saoudite, qui a permis les gains récents des rebelles à Idleb.

images (5)

Doha et Ankara ont de meilleurs liens avec les rebelles dans le nord, tandis que la contribution actuelle de Riyad consiste principalement à éviter de faire obstacle au soutien des groupes islamistes. Les groupes soutenus par les Saoudiens n’existent plus ou ont joué un rôle limité dans les combats

images (6)

L’Arabie saoudite sera plus impliquée dans les prochaines semaines : des sources de l’opposition indiquent qu’elle accueillera diverses forces rebelles, et aidera à les unifier et à les renforcer. Le Conseil islamique syrien, une coalition d’éminents dignitaires religieux soutenus par Doha et Ankara, a également été impliqué comme médiateur entre les différents groupes rebelles.

images (7)

Le retour des islamistes anti-Daech

Le deuxième développement majeur ayant contribué à la progression des rebelles est la revitalisation de deux des factions les plus puissantes de la Syrie, le Front Al-Nosra (Al Qaeda)et Ahrar al-Sham.

images (8)

Front Al-Nosra     –    Ahrar al-Sham

Ces deux groupes islamistes avaient subi une série de revers qui avaient significativement réduit leurs effectifs. Ils ont maintenant récupéré, et ont mené avec succès une série de batailles dans le nord et le sud, y compris les victoires récentes à Idleb.

images (9)

Le soutien passé des États-Unis et d’autres pays aux groupes modérés avait créé de la suspicion et des frictions entre les groupes nationalistes et jihadistes, tout en demeurant insuffisant pour faire pencher la balance contre le régime Assad. Aujourd’hui, de nombreux pays abandonnent leur soutien aux forces modérées, et des groupes comme le Front Nosra en ont profité pour évincer ces forces et lancer des attaques contre le régime.

images (10)

Ce n’est pas seulement la force des rebelles, mais aussi la faiblesse du régime, qui a mené à la récente évolution de la situation sur le champ de bataille syrien.

images (11)

L’Iran a mis l’accent sur le renforcement des Forces de la Défense nationale, une force paramilitaire pro-Assad, au détriment de l’aide à l’armée syrienne. Cela a aliéné certains officiers syriens Il y a un sentiment d’indignation envers le régime parmi les officiers, en raison des politiques qui ont conduit à la marginalisation de l’armée.

images (12)

Les gains récents des rebelles pourraient accélérer la propagation de ce sentiment au sein de la base encore loyale à Assad. Avec l’accroissement de ses pertes, Assad aura de plus en plus de difficultés à se battre sur les multiples champs de bataille, et devra composer avec une base loyale qui se demandera de plus en plus pourquoi elle sacrifie ses fils simplement pour le maintenir dans le palais présidentiel.

images (13)

Nous suivons cette affaire de près car cela signifie, que si ces groupes s’emparent du port de Lattaquié, c’est Al-Qaeda qui s’empare d’un port stratégique sur la Méditerannée.

Syrie : Al-Nosra (Al-Qaeda) toujours plus près de Lattaquié (méditerranée)

images (15)

Avec al-Queda prochainement sur la rive est de la Méditerranée (Lattaquié) et Daech effectivement sur sa rive sud (Lybie), L’Europe pourrait commencer à se questionner …

images (16)

Encore un petit effort et Al Qaeda disposera d’un port militaire sur la Méditerranée.

images (17)

Tous contre Assad. Depuis la prise d’Idlib le 24 mars dernier les « rebelles syriens » progressent inexorablement vers la côte méditerranéenne. La coalition anti-gouvernementale nommée pour l’occasion « armée du Fatah », en référence aux conquêtes qui propagèrent l’Islam à travers le Moyen-Orient du VIIe siècle et composée d’une quarantaine de groupes d’opposition est entrée le 24 avril dans la ville de Jisr al-Choughour.

images (18)

Al-Qaeda représentée par le Front al-Nusrah, Ahrar al-Sham, Ansar al-Din et Ansar al-Sham, l’Arabie Saoudite soutenant Jaysh al-Islam, la Turquie hébergeant, formant tous groupes d’oppositions, et enfin les États-Unis approvisionnant l’Armée syrienne libre se sont rassemblés pour défaire les troupes d’Assad à Jisr al-Choughour dans un combat qualifié de «Bataille pour la Victoire ».

images (19)

La prise de Jirs al-Choughour est stratégique pour les rebelles car elle ouvre la voie autoroutière vers le port de Lattaquié, fief des Assad, et bien évidemment accès à l’espace maritime. Outre Assad, les pays de la Méditerranée doivent prendre en compte le fait qu’Al-Qaeda disposera très prochainement d’un port militaire sur leur rivage.

images (20)

Les groupes djihadistes ont progressé vers la plaine d’Al-Graab, prenant place dans au moins cinq villages défendus par les troupes d’Assad et s’emparant de cinq chars d’assaut, de véhicules de transport de troupes ainsi que de nombreuses armes et munitions laissées par l’armée gouvernementale en fuite.

images (21)

Toute cette province d’Idlib, du nord-ouest de la Syrie, n’est pas tombée aux mains de l’opposition, les militaires syriens tiennent encore la ville d’Ariha, la base militaire d’Al-Mastumah ainsi que la base aérienne d’Abou al-Duhur. L’armée d’Assad avait néanmoins le souhait de reprendre la ville d’Idlib, pour y parvenir, il lui faudra maintenant reconquérir Jirs al-Choughour. Cependant, il apparait clairement que la Syrie est en passe de partage, le nord-est tenu par Daesh, le nord-ouest aux mains d’Al-Qaeda et le sud, d’une ligne Tartous – Homs restant sous la coupe d’Assad, de l’Iran et du Hezbollah, avec le soutien de la Russie.

images (22)

Après Jisr al-Chougour voici que la coalition rebelle menée par le Front al-Nosra affilié à al–Qaeda et nommée pour l’occasion l’Armée du Fatha (de la conquête), Jeich al-Fath, en rappel aux victoires mahométanes du 7ème siècle dans la région du Moyen-Orient et du Levant, s’est emparée hier de la base militaire du régime syrien d’al-Qarmid dans la province d’Edlib.

Proche-orient

Cette stratégie d’alliance semble pour l’instant gagnante. Rappelons qu’une quarantaine de milices islamistes se sont regroupées pour faire tomber les forces du régime syrien, l’Armée arabe syrienne, dans le nord-ouest du pays et que la visée d’al-Qaeda est l’accès à la Méditerranée via le port de Lattaquié. Cette Jeich al-Fath menant la « Bataille pour la victoire » est conduite par al-Nosra (al-Quaeda en Syrie), mais comprend aussi des forces de Jaysh al-Islam (l’Armée de l’Islam)armée par l’Arabie Saoudite, d’Ahrar al-Sham (les Libres du Levant), soutenue par les Frères musulmans et le Qatar, de l’Armée syrienne libre (islamistes non radicaux selon l’Occident)appuyée par les Etats-Unis et le Qatar, du Front Ansar Din (Front des défenseurs de la religion) lié à Daesh, d’Ansar al –Sham (Défenseurs du Levant et milice islamiste de la région de Lattaquié appartenant au F.I., Front islamique), de l’Avant-garde Islamique, milice originaire de la province d’Edlib et appartenant aussi au Front islamique.

images (23)

La prise de la base militaire d’al-Qarmid s’est déroulée selon un scénario maintenant classique des islamistes, envoi de deux véhicules kamikazes explosant à l’entrée suivi d’un assaut profitant du chaos.

images (24)

Suite à cette prise, la coalition islamiste a pu s’emparer de nombreuses armes, dont des armes lourdes et de nouveau de sept chars d’assaut.

téléchargement

L’Armée arabe syrienne, les forces gouvernementale, semblent dépassées localement par cette alliance rebelle et ne donne pour unique réponse a posteriori, tout comme à Jisr al-Chougour, que des bombardements aériens (bombardements depuis des avions et largages de tonneaux d’explosifs depuis des hélicoptères), tactique qui ne parait pas arrêter la progression d’al-Nosra vers Lattaquié.

téléchargement (2)

Avec al-Queda prochainement sur la rive est de la Méditerranée et Daech effectivement sur sa rive sud (Lybie), L’Europe pourrait commencer à se questionner …téléchargement (1)

Les villages de la plaine d’Al-Graab sont, en deux jours, pratiquement tous tombés dans le camp de de Jeich al-Fath, malgré les attaques aériennes de l’armée gouvernementale.

téléchargement (3)

De son côté, l’Iran, organisant l’après Assad, tente de reproduire le coup de l’Irak, une fois le pays effondré, il met en place un gouvernement fantôme à sa botte et renforce ainsi sa zone de présence dans la région. Avec l’aide du Hezbollah, l’Iran forme et arme Jaych al-Chaabi (l’Armée du peuple), milice chiite.

images (25)

Irak, Lybie, Syrie, des territoires foutus et encore des années de guerre. À qui le tour ?

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :