L’accord « historique » avec l’Iran est un accord catastrophique et il est une capitulation historique de l’Occident face à l’Iran, la Syrie, le Hezbollah, certaines milices de la bande Gaza, de Judée et de Samarie et face la Corée du Nord, alliée « nucléaire » de l’Iran.
Les conséquences sont extrêmement graves et ce n’est pas un hasard si les négociateurs iraniens sont fous de joie.

capitulards-occidentaux

L’Iran continuera à accroître ses activités terroristes, il continuera d’embraser le Moyen-Orient, en Irak, en Syrie, au Liban et ailleurs, et, il fera un grand pas vers l’acquisition de l’arme nucléaire, sans oublier son arsenal balistique. Les milliards de dollars que les mollahs iraniens vont empocher suite à cet accord serviront à financer le terrorisme et à acheter des armes.

images (4)

Les zones d’ombre de cet accord sont notamment les centrifugeuses qui seront laissées dans leur état actuel ; les centres de « recherche et de développement » iraniens qui ne seront pas contrôlés et qui poursuivront leur activité ; le mécanisme de surveillance (effective ou fictive) des programmes nucléaires militaires ; sur ces points et sur d’autres, les occidentaux ont fait beaucoup trop de concessions avec pour seul but d’atteindre un accord à n’importe quel prix.

images (5)

Le réacteur iranien à eau lourde d’Arak restera intact et sera modernisé et équipé de la technologie la plus récente, tandis que l’infrastructure nucléaire de l’Iran et la « recherche et le développement » sur les centrifugeuses avancées continueront.

images (2)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a qualifié mardi d' »erreur historique » l’accord nucléaire finalisé entre l’Iran et les grandes puissances à Vienne.

téléchargement (1)

« D’après les premiers éléments qui nous parviennent, il est déjà possible de dire que cet accord est une erreur historique pour le monde », a déclaré M. Netanyahu avant une rencontre à Jérusalem avec le ministre des Affaires étrangères néerlandais Bert Koenders.

images

Grâce à cet accord qui vise à empêcher Téhéran de se doter de l’arme nucléaire en échange d’une levée des sanctions qui étranglent son économie, « l’Iran va recevoir des centaines de milliards de dollars qui vont lui permettre de faire fonctionner sa machine de terreur, son agression et son expansion au Moyen-Orient et dans le monde entier », a accusé M. Netanyahu.

téléchargement

Le ministre de la Défense Moshé Yaalon a lui aussi dénoncé une « tragédie pour tous ceux qui aspirent à la stabilité régionale et craignent un Iran nucléaire ».

images (6)

Le Premier ministre israélien, qui mène depuis des mois une campagne déterminée contre un accord sur le nucléaire iranien, a critiqué le groupe P5+1, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Chine, Russie et Allemagne, qui a, selon lui, été « prêt à un accord à tout prix ».

images (3)

« Il n’est pas possible d’empêcher un accord lorsque les négociateurs sont prêts à faire toujours plus de concessions à ceux qui, lors même des discussions, crient ‘mort aux Etats-Unis' », a-t-il souligné, faisant référence aux manifestations anti-américaines en Iran.

téléchargement (2)

« Nous savions très bien que le désir de signer un accord était plus fort que tout, et nous ne nous sommes donc pas engagés à empêcher un accord », a-t-il poursuivi. « Mais nous nous sommes engagés à empêcher l’Iran de se doter des armes nucléaires et cet engagement est toujours d’actualité ».

GBU-57AB

Les responsables israéliens affirment depuis des mois ne pas écarter un possible recours à une action militaire, une perspective qui a toutefois été largement mise entre parenthèses.

B52-H

M. Netanyahu a aussi appelé la classe politique israélienne à mettre de côté la « politique politicienne » pour s’unir derrière un « sujet crucial pour l’avenir et la sécurité de l’Etat d’Israël ».

images (7)

Un appel visiblement vain, le chef de l’opposition, le travailliste Isaac Herzog, ayant peu de temps après l’annonce de la signature de l’accord, rendu M. Netanyahu largement responsable de l’isolement d’Israël.

images (8)

« Un des éléments les plus graves de la situation actuelle est que l’accord qui affecte le plus l’existence d’Israël depuis plusieurs décennies a été signé en l’absence totale d’Israël », a-t-il déploré sur sa page Facebook.

images (9)

« Les intérêts d’Israël ont été abandonnés –en partie à cause des différends personnels entre Netanyahu et Obama », a-t-il encore écrit, faisant allusion aux mauvaises relations notoires entre M. Netanyahu et le président américain.

ISRAEL

Israël est considéré comme la seule puissance nucléaire du Moyen-Orient et n’a pas signé le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires.

4943641_obama_545x460_autocrop

Accord sur le nucléaire iranien : la victoire d’Obama et la colère d’Israël.

images (11)

Sans surprise, l’accord trouvé entre les grandes puissances occidentales et Téhéran sur le nucléaire iranien est accueilli avec soulagement par une grande partie de la communauté internationale. Seul Israël, grand rival de l’Iran, a dénoncé cet accord, qualifié d’«erreur historique».
  • L’accord sur le nucléaire iranien démontre l’efficacité de la diplomatie pour Barack Obama. «Cet accord n’est pas fondé sur la confiance.
  • Il est fondé sur les vérifications. Les inspecteurs auront un accès 24 heures sur 24 aux installations nucléaires iraniennes clés», a déclaré le président américain Barack Obama, lors d’une déclaration solennelle à la Maison Blanche, accompagné de son vice-président, Joe Biden. Le président américain a aussi mis le congrès en garde contre un vote qui ne cautionnerai pas l’accord, prévenant qu’il poserait son «veto» a toute législation qui irait dans ce sens. Plus tôt, le chef du groupe républicain au Sénat Mich McConnell a déjà mis en garde Barack Obama : L’accord «sera très dur à vendre pour l’administration».
  • Les républicains américains veulent bloquer l’accord. Le président de la Chambre des représentants américaine, le républicain John Boehner, a dénoncé mardi l’accord nucléaire conclu avec l’Iran, et nombre de ses collègues parlementaires ont promis de tout faire pour tenter de le bloquer. Cet accord «donnera à l’Iran des milliards en allègement de sanctions tout en lui donnant le temps et l’espace pour atteindre le seuil de capacité de production d’une bombe nucléaire, sans tricher», a déclaré John Boehner dans un communiqué. «Au lieu d’arrêter la propagation des armes nucléaires au Moyen-Orient, cet accord va probablement lancer une course aux armes nucléaires dans le monde». Le Congrès n’a pas à approuver l’accord mais il a le pouvoir d’en bloquer un élément central: la suspension des sanctions américaines, contrepartie des engagements iraniens.
  • «Le premier but d’un accord avec l’Iran est de l’empêcher d’acquérir l’arme nucléaire (…) mais avec cet accord il y a désormais de sérieux doutes sur la détermination de l’administration [Obama] à réaliser cet objectif», a déclaré le sénateur Républicain John Tune. «L’accord ne détruit aucune centrifugeuse en Iran, il n’arrête pas non plus la recherche et le développement sur les centrifugeuses» a-t-il continué.

images (12)

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :