La bousculade a éclaté à Mina, une ville de tentes dressées pour accueillir les pèlerins. Selon le bilan des autorités, plusieurs fois revu à la hausse, au moins 717 personnes ont trouvé la mort et 805 autres ont été blessées.

Des centaines de milliers de pèlerins se dirigent vers le lieu où se tient le rite de la lapidation de Satan, au premier jour de l'Aïd-al-Adha, à Mina, jeudi. C'est lors de ce déplacement que la bousculade meurtrière a éclaté.

Au moins 717 personnes ont trouvé la mort et 805 autres ont été blessées dans une bousculade de pèlerins jeudi à Mina, près de
La Mecque. Mina est une ville de tentes dressées pour accueillir les pèlerins rassemblées pour le pèlerinage annuel. Des opérations de secours sont en cours et le bilan a été revu à la hausse à plusieurs reprises par les services de sécurité.

Les services de secours indiquent sur Twitter avoir installé deux zones pour identifier et soigner les personnes ayant besoin d’une assistance. Six équipes s’emploient sur le terrain à porter les premiers soins aux blessés et à diriger le flot de pèlerins vers des «routes alternatives».

Selon un responsable du ministère de la Santé, la bousculade s’est produite lors du rituel de la lapidation de Satan qui consiste, pour les pèlerins, à jeter des cailloux en direction de trois stèles le représentant.

Elle est survenue près de l’une des stèles lorsque des fidèles, quittant le lieu, se sont croisés avec un grand nombre d’autres qui voulaient l’atteindre.

L’Iran a imputé à des erreurs de sécurité la bousculade, dans laquelle des citoyens iraniens ont perdu la vie.
«Pour des raisons qu’on ignore»

,ggh,hg,

un chemin a été fermé près de l’endroit où les pèlerins effectuent le rituel de la lapidation symbolique de Satan, a affirmé le chef de l’organisation iranienne du hajj.

lll

«C’est cela qui a causé ce tragique incident», a-t-il ajouté sur la télévision d’État iranienne.

Six équipes des services de secours s'emploient sur le terrain à porter les premiers soins aux blessés.

Cet accident intervient au premier jour de l’Aïd al-Adha, la Fête du Sacrifice, une date majeure dans le culte musulman célébrée par 1,5 milliard de personnes à travers le monde.

Deux millions de pèlerins se sont rassemblés à La Mecque pour cette célébration, dans le cadre du hajj, l’un des cinq piliers de l’islam, débuté mardi. Le flot des pèlerins était jusqu’alors canalisé par les cordons des forces de sécurité saoudiennes et de volontaires qui distribuent de l’eau et de la nourriture.

Jeudi, les pèlerins étaient rassemblés pour le premier rituel de l’Adha, la lapidation de Satan. Ce rituel consiste à jeter sept pierres le premier jour de l’Aïd al-Adha sur une grande stèle représentant Satan, et 21 pierres le lendemain ou le surlendemain sur les trois stèles (grande, moyenne, petite).

L’Arabie saoudite a mobilisé 100.000 policiers pour le pèlerinage qui n’avait connu aucun incident majeur cette année. Il avait été toutefois précédé par la chute, le 11 septembre, d’une grue sur le chantier d’agrandissement de la Grande mosquée de La Mecque qui a fait 109 morts et plus de 400 blessés, selon un dernier bilan.

Selon les autorités saoudiennes, 1,4 million de pèlerins sont venus cette année de l’étranger et des centaines de milliers de l’intérieur du royaume.

Effort de sécurité depuis dix ans.

Cet accident survient neuf ans après un précédent drame de grande ampleur à La Mecque. En 2006, 362 pèlerins avaient perdu la vie et 289 autres avaient été blessées dans des circonstances similaires, lors du même rituel.

700 morts au pèlerinage à Mina

Au cours des années précédentes, de nombreuses bousculades meurtrières étaient également survenues.
La plus meurtrière remonte toutefois à 1990, lorsque plus de 1400 personnes étaient mortes d’asphyxie dans un tunnel piétonnier d’accès au site.

mont_arafat

Mise en cause en 2006 sur des failles dans la sécurité et l’encadrement, l’Arabie Saoudite a, depuis, adopté plusieurs mesures pour améliorer la gestion de cette affluence hors norme et difficile à juguler.

Des ponts à plusieurs niveaux ont notamment été installés, et la présence policière renforcée. Jusqu’alors, ces dispositions avaient permis d’éviter un nouveau drame de ce type.

video La mecque

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :