Les forces irakiennes, appuyées par des frappes aériennes de la coalition internationale, ont repris une large partie de la ville située à 100 km de Bagdad.

Daesh - Photo d'illustration

Dans leur lutte contre Daesh, les forces irakiennes gagnent du terrain. Ces dernières ont en effet  repris mardi une large partie de la ville de Ramadi, située à 100 km kilomètres de Bagdad et contrôlée depuis mai par les jihadistes, selon des responsables.

La reprise du secteur de Tamim constitue une victoire majeure pour les forces irakiennes, qui ont lancé depuis plusieurs mois une offensive pour reconquérir le chef-lieu de la province occidentale d’Al-Anbar.

 

« Aujourd’hui, nos forces ont complètement libéré le secteur de Tamim après une bataille féroce contre les combattants de Daesh « , a déclaré le porte-parole des services de lutte antiterroriste irakiens, Sabah al-Nomane.

La reprise de Tamim a également été confirmée par le chef de la police de la province d’Al-Anbar, le général Hadi al-Irzayij ainsi que par le porte-parole du commandement des opérations conjointes.

Les jihadistes de Daesh se sont emparés de vastes territoires en Irak, dont la deuxième ville du pays Mossoul, à la faveur d’une offensive fulgurante lancée en juin 2014. Six mois plus tôt ils avaient conquis la ville de Falloujah, située dans Al-Anbar, la plus vaste province du pays.

Une réunion internationale espérée la semaine prochaine.

Les forces kurdes irakiennes, appuyées par des frappes aériennes de la coalition internationale menée par les États-Unis ont repris à la mi-novembre à Daesh la ville de Sinjar, dans le nord du pays.

En outre, dans le cadre de la coalition arabo-occidentale qui intervient en Irak et Syrie depuis 2014, la diplomatie américaine compte organiser une réunion internationale sur la Syrie la semaine prochaine à New York , a déclaré mardi le secrétaire d’Etat John Kerry. Mais sa tenue n’est pas encore certaine.

« Nous avons parlé de la Syrie et de la nécessité que les négociations de l’ONU reprennent », a déclaré le chef de la diplomatie américaine après une rencontre avec le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, en marge de la Cop 21 de Paris sur le climat.

« C’est notre projet d’organiser une réunion à New York le 18 décembre », a ajouté John Kerry, en précisant que sa tenue dépendait notamment de l’issue d’une conférence entre représentants de l’opposition à Bachar al Assad qui doivent se rencontrer sous l’égide de l’Arabie saoudite.

La prise de RAMADI.
Ajoutée le 18 mai 2015

Le groupe Etat Islamique s’empare de Ramadi. Ce week-end, les combattants de l’EI ont infligé un revers aux forces gouvernementales, dans la capitale de la province d’Al-Anbar, à tout juste une centaine de kilomètres de Bagdad. Une première depuis la victoire de l’armée irakienne au printemps, qui avait repris Tikrit, avec le soutien de la coalition aérienne constituée autour des Etats-Unis, et celui des chiites.

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :