L’EI affirme qu’Israël est menacé par son avancée près de ses frontières.

Un drapeau du groupe Etat islamique aperçu près de la frontière entre la Turquie et la Syrie, le 7 mai 2016

L’Etat islamique a menacé Israël dans un article de son bulletin hebdomadaire cette semaine, en affirmant que contrairement au Hamas, la « guerre contre Israël ne sera pas limitée par des frontières géographiques ou par des normes internationales ».

Selon l’article paru dans le bulletin d’information Al-Naba identifié par le Djihad et MEMRI (l’Institut de recherche des médias du Moyen-Orient), Israël se sent menacé par l’EI en raison de l ‘« effondrement » des Etats voisins et l’avancée du groupe terroriste sunnite vers les frontières de l’Etat juif.

Pour cette raison, Israël a commencé à lutter contre l’État islamique dans le Sinaï et en Syrie, ajoutant que le monde entier est maintenant une « arène pour la lutte contre tous les ‘combattants polythéistes, y compris les Juifs,’ qui sont des cibles légitimes. »

L’article prétend qu’Israël utiliserait des avions pour attaquer l’Etat islamique dans le Sinaï.

« L’approche des moudjahidines de l’EI vers ses frontières; la crainte d’Israël que l’idéologie de l’Etat terroriste se répand parmi les Arabes israéliens et l’échec manifeste des états croisés qui protègent les Juifs pour gagner la bataille contre l’EI – sont tous des facteurs qui poussent Israël à ne pas rester les bras croisés face à ce danger » peut-on lire sur la newsletter.

L’État islamique affirme aussi qu’Israël utilise des drones et des espions pour recueillir des renseignements contre lui, ajoutant que cela conduira à une plus grande « confusion ».

Cette guerre ne va pas être comme celle menée par les mouvements laïcs, nationalistes ou communistes, ou par ceux qui « s’attribuent faussement à l’Islam [se référant au Hamas], étant donné que ces batailles ont été livrées dans le cadre d’un ordre international » dit l’article.

L’Etat islamique rejette cet « ordre international et la guerre menée contre ses ennemis n’a pas de frontières autres que ceux qu’Allah a prescrit aux Musulmans dans leur djihad pour rendre les polythéistes soumis aux commandements de l’Islam – le monde entier est une arène pour son djihad; tous les Musulmans sont des soldats potentiels dans son armée. Tous les combattants polythéistes sur la terre, et les Juifs inclus, sont des cibles légitimes pour elle. »

Il poursuit: « Toutes menaces des dirigeants contre les Juifs émanent de la promesse d’Allah qui leur permettra de les réaliser. Comme le chef irakien de l’EI, le sheikh Abu Mus’ab al-Zarqawi a déclaré dans le passé «  lui et ceux qui sont avec lui combattent en Irak tandis que leurs yeux sont fixés sur Jérusalem.

L’article affirme également que le groupe se sent « plus capable que d’autres » d’attaquer Israël, car il est géographiquement plus proche.

Un rapport rédigé par MEMRI note toutefois que l’idéologie de État islamique ne considère pas Israël comme sa cible principale, mais plutôt comme celui qui doit être combattu plus tard, après que l’organisation ait conquis les pays arabes qui l’entoure.

« Que les juifs bombardent avec leurs avions, ils ne sont pas plus dangereux que les avions des croisés et Allah nous demande de persévérer. Avec la permission d’Allah, ils seront maîtrisés, puis ils seront envoyés en enfer. Allah Wakbar (Dieu est grand) » conclut l’article de l’Etat islamique.

« Israël ne permettra pas à l’EI de s’équiper d’armes chimiques ».

Le plateau du Golan

L’Etat islamique avait menacé Israël à plusieurs reprises.

L’Etat islamique en Syrie projetterait d’effectuer des tests d’armes chimiques sur le plateau du Golan a rapporté mardi soir un haut responsable israélien sur la chaîne israélienne Arutz 10.

L’armée israélienne se prépare à toutes les éventualités alors que les habitants célèbrent la fête de la Pâque juive (Pessa’h).

Le fait qu’une organisation terroriste telle que le Hezbollah, le Hamas ou l’EI disposerait de l’arme chimique représente « une ligne rouge » pour l‘Etat hébreu.

« Israël n’autorisera jamais un groupe terroriste détenir d’un tel pouvoir. Si nous apercevons des essais ou une quelconque tentative d’opération avec des armes chimiques, Israël ne restera pas les bras croisés et agira comme il se doit. » a déclaré le haut responsable israélien.

Abu Bakr al-Baghdadi, le chef de l’organisation terroriste Daech, avait menacé d’attaquer Israël dans un enregistrement audio publié en décembre dernier en faisant la promesse de faire payer le « prix lourd à Israël ».

“A aucun moment, nous n’avons oublié la Palestine”, a affirmé Baghdadi. “Sachez-le, vous les Juifs, nous ne l’oublierons jamais. Bientôt vous entendrez nos combattants djihadistes”.

“La Palestine ne sera jamais votre terre ou votre maison, elle sera pour vous un cimetière. Dieu a rassemblé les Juifs [en Palestine] pour que les musulmans vous tuent”, ajoute-t-il. « Nos combattants djihadistes vous encercleront. Jour après jour, nous nous approchons de vous ». a-t-il ajouté.

Daech avait également récemment publié une série de vidéos menaçant d’attaquer l’Etat hébreu. La branche de l’EI dans la péninsule du Sinaï a directement menacé d’attaquer la ville d’Eilat.

Israël serait l’une des prochaines cibles des attaques de l’Etat islamique (EI), ont estimé des responsables de la sécurité israélienne.

Israël attaqué par l’EI, juste une question de temps.

Image de la première vidéo en hébreu pubiée par l'Etat islamique

Israël sera l’une des prochaines cibles des attaques de l’Etat islamique (EI), estiment des responsables de la sécurité israélienne.

Un exercice de l’armée israélienne a été effectué la semaine dernière au cours duquel une attaque de l’EI dans le sud d’Israël provoque le déploiement d’un bataillon parachutiste israélien. L’ampleur de cet exercice montre que la menace est prise sérieusement par l’armée israélienne.

Daech (acronyme en arabe de l’EI) a d’ailleurs récemment publié une série de vidéos menaçant d’attaquer l’Etat hébreu. La branche de l’EI dans la péninsule du Sinaï a directement menacé d’attaquer la ville d’Eilat.

Des hauts responsables de la sécurité israélienne estiment qu’au plus l’Etat islamique sera mis sous pression par les frappes aériennes américaines et russes, plus vite l’organisation djihadiste s’empressera de mener des attaques en dehors de la Syrie. Ils expliquent ainsi les dernières attaques terroristes en Europe et aux Etats-Unis.

Alors que les adresses des organisations terroristes du Hamas et du Hezbollah sont bien connues de l’armée israélienne, ce n’est pas le cas de l’Etat islamique. Les attaques peuvent être menées depuis le Sinaï ou depuis la Syrie. “Qui pourrait-on attaquer en Syrie qui n’est pas déjà ciblé par la coalition internationale ou les Russes?”, s’interroge une des sources.

Au cours des douze derniers mois, le nombre de citoyens arabes israéliens impliqués dans des activités de l’Etat islamique a augmenté. 14 incidents et 34 arrestations liées à Daech ont eu lieu en 2015.

Selon les chiffres de l’Agence de sécurité israélienne (Shin Bet), 32 Israéliens sont partis pour la Syrie et l’Irak afin de combattre aux côtés de l’EI. 7 d’entre ont été tués.

Le dernier incident en Israël remonte au 26 octobre, lorsqu’un Arabe israélien de Jaljulya a tenté de traverser la frontière entre Israël et la Syrie à l’aide d’un parapente, mettant en alerte les forces israéliennes dans le Golan.

Résultat de recherche d'images pour "Daesh sinai"

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :