L’islam est un système politico-religieux (dina oua dounia) où le sacré et le profane se confondent. Dès son apparition à la Mecque, en l’an 610 du calendrier grégorien, et spécialement à partir de 622, quand Mahomet s’est réfugié à Médine-Yathrib (l’Hégire-Exil), l’islam est devenu expansionniste et conquérant.

A partir de cette date, toute son idéologie est basée sur la guerre sainte (le djihad) et le butin de guerre (ghanima) pour soumettre toute personne qui ne croit pas en Allah et son prophète.

Afficher l’image source

C’est une guerre totale qu’il a déclarée depuis lors aux non-musulmans, d’abord aux tribus de l’Arabie puis au reste du monde.

Il est écrit dans le coran que nulle contrée ne peut échapper à la conquête islamique (sourate 3 versets 19 et 85).

C’est par le combat que la barbarie islamique s’imposera aux pays qu’ils sont sous sa domination de nos jours, c’est-à-dire de Tanger (Maroc) jusqu’à Djakarta (Indonésie), en passant par l’Asie centrale.

Ainsi, il est écrit dans le coran, sourate 9 verset 5 : «Après les mois sacrés expirent, tuez les associateurs (mouchriquines) où que vous les trouviez. Capturez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salät et acquittent la Zakät, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux».

Afficher l’image source

Et dans la sourate 8 versets 59 60 et 65, il est écrit aussi :

«Que les mécréants ne pensent pas qu’ils Nous ont échappé. Non, ils ne pourront jamais Nous empêcher de les rattraper à n’importe quel moment».

«Et préparez pour combattre contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin de terroriser l’ennemi d’Allah et le vôtre, et d’autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci mais qu’Allah connaît. Et tout ce que vous dépensez dans le sentier d’Allah vous sera remboursé pleinement et vous ne serez point lésés».

«Ô prophète, incite les croyants au combat. S’il se trouve parmi vous vingt endurants, ils vaincront deux cents ; et s’il en trouve cent, ils vaincront mille mécréants, car ce sont gens qui ne comprennent pas».

Afficher l’image source

La terreur est le moyen qu’Allah préconise aux musulmans pour dominer les autres peuples.

Selon sahih Muslim(L29), rapporté par Abu Huraira, l’Apôtre d’Allah a dit : «J’ai été désigné pour combattre les hommes (comprendre les incroyants) aussi longtemps qu’ils ne disent pas : il n’y a de dieu qu’Allah et que Mohammed est son Envoyé».

Et selon Sahih Bukhari (LII 73), Mahomet a dit : «sache que le Paradis est à l’ombre des épées».

La nature totalitaire de l’islam n’est plus à démontrer. Le coran et les hadiths le mentionnent largement, et il est inutile de chercher des artifices qui ne tiennent pas la route pour convaincre les non-musulmans que l’islam est une religion de tolérance et de paix.

L’islam, religion de paix et d’amour, est un leurre qui se fracasse face à la réalité de ses textes fondateurs et de ses conquêtes que la doxa islamique nomme Al-foutouhats (pluriel d’Al-Fatah-ouverture).

Afficher l’image source

La guerre sainte ou le djihad comme il est mentionné dans les textes coraniques est le carburant pour conquérir le monde entier et le soumettre à la seule vraie religion, à la loi d’Allah. Pour Allah et son Apôtre, la vérité se trouve dans l’islam. Hors de l’islam, il n’y point de salut.

Le décor est planté. Il n’y a rien à négocier, c’est à prendre ou à laisser avec comme conséquence, le djihad jusqu’à la fin des temps.

Ainsi pour tout musulman vivant sur terre et là où il se trouve, il a un devoir sacré, une obligation religieuse consacrée par le coran et les hadiths que de porter l’islam à l’humanité tout entière en menant le djihad qui est considéré comme le sixième dogme de la religion mahométane, dans le but d’islamiser l’humanité dans sa globalité.

Afficher l’image source

Pour aller au Paradis, les musulmans doivent tuer et se faire tuer dans le sentier d’Allah afin qu’aucune contrée ne puisse échapper à l’épée de l’islam.

Dans l’idéologie mahométane, l’humanité doit se soumettre de gré ou de force (aslam, taslam).

Pour comprendre le totalitarisme islamique visant à instaurer le califat mondial, il suffit de lire les versets coraniques suivants :

Sourate 2 verset 217, sourate 4, versets 74 et 76, sourate 8 versets 12 et 39, sourate 9 versets 6, 29 et 39.

Dans ces versets, Allah ne parle pas de batailles métaphoriques mais de vrais champs de bataille.

Ces versets ne sont qu’un aperçu de ce que le coran contient comme racisme et haine envers les incroyants et notamment les juifs et les chrétiens qui sont assimilés à des bêtes (sourate 8 versets 22 et 55).

Afficher l’image source

Ces versets criminels et sanguinaires, dans un livre sacré venant directement de Dieu, le Clément, ne sont-ils pas choquants ?

Et pourtant, les musulmans continuent à les enseigner à leurs progénitures en toute connaissance de cause, depuis 15 siècles.

Et dans ce même coran, Allah ne cite pas les bouddhistes et encore moins les hindouistes qui demeurent des infidèles conformément aux normes islamiques.

Quelle est-elle cette énigme coranique ? Et pourquoi les savants musulmans n’en parlent-ils pas ?

Depuis 622 Après J.C, selon le coran de Médine qui contient 28 versets qui sont les plus sectaires et les plus violents, l’islam a divisé le monde en deux parties : Dar Al Islam et Dar Al harb (le territoire de la soumission et celui de la guerre).

Dans Dar Al Islam, c’est la charia (les lois islamiques) qui règne sans partage où les dhimmis juifs et chrétiens (considérés comme des humiliés) sont soumis à des lois racistes et d’apartheid conformément au verset 29 de la sourate 9 et du pacte d’Omar, le deuxième Calife «bien guidé» instituant la dhimmitude pour les gens du livre (juifs ,chrétiens, sabéens-mandéens).

Afficher l’image source

L’islam considère Dar Al Harb, c’est-à-dire tout pays qui n’appartient pas à l’islam, mais qui doit l’être, soit par la conversion, soit par la guerre, comme le territoire du djihad. Et cette guerre sainte doit être menée par les armes, l’argent et la bonne parole (prosélytisme).

Une fois conquis, ses habitants deviennent des esclaves qui seront vendus selon la jurisprudence islamique, quant aux gens du Livre, ils sont de facto des dhimmis qui doivent payer régulièrement la djizia, un tribut de capitation pour être tolérés en terre d’islam (voir verset 29 de la sourate 9).

Avant sa mort, Mahomet a considéré les Juifs et les chrétiens comme les ennemis de l’islam parce qu’ils ont falsifié le Livre et en plus, ils sont des polythéistes hypocrites

Dans la sourate 9 versets 30 et 31, Allah qualifie les Juifs et les chrétiens d’associateurs parce qu’ils ont pris des prophètes comme étant les fils d’Allah (Jésus et un certain prophète Uzayr qui n’est pas mentionné dans la Bible) en leur promettant l’Enfer, le jour du jugement dernier :

«Les Juifs disent : «Uzayr est fils d’Allah», et les Chrétiens disent : «le Christ est fils d’Allah». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! Comment s’écartent-ils de la vérité ?»

Afficher l’image source

«Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d’Allah, alors qu’on ne leur a commandé que d’adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui ! Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu’ils Lui associent».

Le coran contient plus de 600 versets qui incitent les musulmans à combattre les incroyants, les polythéistes et les apostats et 396 versets haineux, misogynes, esclavagistes, racistes, anti-juifs et anti-chrétiens.

Malgré ces preuves irréfutables coraniques, les élites occidentales ont permis à l’islam de prendre pied en terre territoire judéo-chrétien, au nom des droits de l’homme et de la démocratie, sans combattre comme il est mentionné dans le coran. Elles lui ont offert sur un plateau d’argent le droit inaliénable de conquérir l’Occident.

Ces élites ont commis une faute grave qui aura de graves conséquences sur le devenir de leurs nations respectives, en introduisant le loup dans la bergerie, qui débouchera sur la guerre civile, demain ou après-demain, car l’islam ne tolère pas de concurrence loyale.

Afficher l’image source

Cette confrontation est inéluctable, ce n’est qu’une question de temps.

Elles ont également sacrifié les démocrates musulmans et surtout les apostats de l’islam sur l’autel du concept du vivre-ensemble si cher à la gauche de la compromission.

Pourquoi, ces élites ont-elles encouragé l’islam, cette religion totalitaire à s’installer en Occident ?

Ignorent-elles que là où l’islam s’implante durablement, la vie trépasse ?

C’est un mystère qu’il faudra lever un jour ou l’autre car il y va de l’avenir de la civilisation occidentale et de tout ce qu’elle a apporté comme progrès à l’humanité tout entière.

Afficher l’image source

Ont-elles oublié que l’islam est incompatible avec la démocratie, l’héritière des Lumières du Christianisme et de la pensée grecque ?

Peut-on encore faire confiance à ces élites après ce déni, grandeur nature ?

© Hamdane Ammar, apostat de l’islam et écrivain.

Afficher l’image source

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :