Abou Bakr al-Baghdadi

Dans une mosquée de Mossoul, après la proclamation d’un « califat » entre la Syrie et l’Irak.

image-tiree-video-propagande-diffusee-5-juillet-2014-al-furqan-media-montrant-dirigeant-groupe-etat-islamiste-abou-bakr-al-baghdadi-1657709-616x380

PORTRAIT.

Resté longtemps dans l’ombre, Ibrahim al-Badri al-Samarraï de son vrai nom, est désormais le djihadiste le plus dangereux et le plus puissant au monde…

Docteur Ibrahim, Awwad Ibrahim, Abou Duaa, Al-Shabah (le fantôme),
Abou Bakr al-Baghdadi, et enfin dernièrement Calife Ibrahim.
Autant de noms pour désigner un seul et même homme:
Ibrahim al-Badri al-Samarraï, le puissant leader de l’Etat islamique (EI).

Pourtant, malgré cette ribambelle de pseudonymes, ce n’est que le 29 juin dernier que le chef djihadiste de 43 ans a dévoilé son visage au monde entier, lorsqu’il a proclamé son «califat» sur l’Irak et la Syrie, dans un prêche depuis la grande mosquée de Mossoul, ville tombée au mains d’EI.

             «Docteur» à Abou Duaa

Auparavant, seulement deux photos -une en couleur du FBI américain,
l’autre en noir et blanc du ministère irakien de l’Intérieur-
permettraient d’identifier celui dont la tête est mise à prix 10 millions de dollars par les Etats-Unis depuis 2011. Jusqu’alors, peu d’informations sur lui avaient filtré.

Né en 1971 à Samarra, au nord de la capitale irakienne, Ibrahim al-Badri al-Samarraï aurait étudié à l’université islamique de Bagdad dans les années 1990.Selon une biographie diffusée par ses partisans, il serait un descendant du prophète Mahomet, un lignage prestigieux indispensable pour prétendre au titre de calife. Il aurait obtenu un doctorat d’études islamiques -d’où son titre de «docteur».

Il passe au djihad en 2003, après l’invasion américaine, et prend son premier nom de guerre, Abou Duaa, au sein d’un petit groupe armé -Jaiche al-Sunna wal Jamaa-, avant de rejoindre les rangs d’Al-Qaida en Mésopotamie, sous la houlette du Jordanien Abou Moussab al-Zarkaoui. Il est arrêté par les Américains à Falloujah en 2004, et passe cinq ans au camp de détention de Bucca, période au cours de laquelle il se radicalise un peu plus. Relâché en 2009 dans le cadre de  la libération de milliers de détenus avant le retrait américain, il multiplie les attentats meurtriers et exécutions publiques sanglantes au nom de la charia.

images7

Le nouvel émir.

Entre temps, Al-Zarkaoui a été tué dans un raid américain en 2006, et Abou Omar al-Baghdadi a pris sa succession à la tête de l’État islamique d’Irak,
le nouveau nom d’Al-Qaida en Mésopotamie.

Il est tué en avril 2010 près de Tikrit. Un mois plus tard, Abou Duaa est choisi pour lui succéder. Le nouvel «émir» prend un nouveau nom de guerre, Abou Bakr al-Baghdadi, référence au premier calife de l’islam, Abou Bakr al-Siddik, nom auquel il a accolé celui de sa ville d’origine, Bagdad.

images

Mais son organisation est très affaiblie. Al-Baghdadi opère alors un «retrait tactique», qui permet à l’organisation de se renforcer et d’accumuler un trésor de guerre grâce au tronçonnage, au pillage des banques, mais aussi des biens des chrétiens et des chiites. Et en 2011, il refuse de faire allégeance à Al-Qaida et l’Égyptien Ayman al-Zawahiri, qui a pris la relève d’Oussama Ben Laden.

Offensive irakienne.

Les «printemps arabes» rebattent les cartes dans la région. Vers la mi-2011, Al-Baghdadi dépêche des hommes en Syrie pour combattre le régime de Bachar al-Assad, mais aussi les opposants laïcs et le front al-Nosra, branche locale d’EIIL qui a prêté allégeance à Al-Qaida. Son groupe ajoute alors le «Levant» à son nom en 2013, et devient  l’État islamique en Irak et au Levant .

images2

(dont l’acronyme est EIIL en français, Isis en anglais et «Daech» en arabe.

En marge de cette action en Syrie, Al-Baghdadi lance une vaste offensive en Irak. Parti de Fallouja en début d’année, il a fédéré nombre de combattants sunnites, et prend début juin le contrôle de Mossoul, puis de la province de Ninive et une partie de celle de Salaheddine, de larges portions de la région d’Al-Anbar et de la frontière avec la Syrie. Des conquêtes qui lui permettent de mettre la main sur un trésor de guerre d’un demi-milliard de dollars, une quinzaine de puits de pétrole et qui font de l’État islamique «le groupe terroriste le plus puissant au monde, en terme d’armes et de financement». Et d’Abou Bakr al-Baghdadi, ou plutôt maintenant du Calife Ibrahim, le djihadiste le plus dangereux et le plus puissant au monde.

images3

Le calvaire des chrétiens d’Orient:
un nouveau Golgotha sur fond de barbarie djihadiste.

Génocide :

c’est ce mot lourd de sens tragique, tant sur le plan historique qu’humain, qui est aujourd’hui prononcé – à juste titre, hélas ! – pour qualifier le massacre que l’État Islamique, creuset idéologique de la barbarie la plus sanguinaire, est en train de perpétrer, en terre d’Irak, contre les chrétiens et autres minorités religieuses, tels les Yézidis, après les avoir persécutés de la manière la plus impitoyable qui soit.

images4

Car tel est bien l’indicible martyre que ces pauvres gens, désormais réfugiés en leur propre pays, sont en train de vivre sous l’abominable férule de ces djihadistes sans foi ni loi, paradoxalement, sinon ceux d’un monstrueux Allah et de cette fausse loi coranique qu’est la charia. Ces fous de Dieu, aussi sauvages qu’ignares, ne savent que tuer et égorger, semer la terreur sur leurs vulnérables proies et saccager tout sur leur passage, piller et incendier les maisons de leurs prétendus ennemis, violer les femmes par milliers et enterrer vivants des centaines d’hommes. La rumeur publique avance même, comble de l’ignominie, que d’aucuns, parmi eux, y auraient été crucifiés. Un nouveau Golgotha sur fond d’islamisme ! Un sommet inégalé, dans l’histoire de l'(in)humanité, de barbarie, sinon, de sinistre mémoire, par le nazisme, ancêtre de ce fascisme vert !

images5

L’ENFER D’IRAK.

De ces scènes ahurissantes de violence, nos médias occidentaux rendent certes quotidiennement compte, à raison, dans leurs divers reportages. Ils nous montrent ces villes du nord de l’Irak (Qaraqosh, Mossoul, Erbil, le mont Sinjar…), jadis berceau culturel du christianisme, vidées aujourd’hui de leurs habitants. Mais ce qu’ils omettent toutefois d’y préciser, sciemment ou non, c’est que ce génocide, puisqu’il faut bien l’appeler ainsi, à, en amont, un premier responsable, fût-il indirect, sur le plan moral, géopolitique et militaire :

l’Amérique de George Bush.

C’est lui, ce président qui ne brilla certes pas pour son intelligence diplomatique, qui, pyromane sans le vouloir ni le savoir, a finalement permis, en chassant feu Saddam Hussein du pouvoir (en 2003) et au prétexte d’un mensonge éhonté (la soi-disant existence d’armes de destruction massive), la libération tous azimuts, dix ans après, de cet immense brasier de haine religieuse que représente, pour le pire, ce nouvel État Islamique. La boîte de Pandore y a été stupidement ouverte !

images6

Entendons-nous : jamais je n’ai nourri la moindre sympathie pour ce dictateur qu’était effectivement Saddam Hussein ; je l’ai même souvent critiqué très sévèrement ; mais, enfin, à tout prendre, je le préférais encore – lui qui se définissait comme laïc, qui autorisait

la liberté de culte, veillait au respect d’un honorable statut de la femme et avait réussi à hisser son pays à un appréciable niveau de richesse économique et d’aisance sociale – à ces barbares d’un autre âge, peut-être plus obscurantiste encore, avec ce pseudo et autoproclamé califat (en la personne d’un certain Abou Bakr al-Baghdadi) qui est en train d’y être mis en place ces jours-ci, qu’aux temps les plus reculés du Moyen-Âge.

Car c’est une terrifiante régression idéologique, bien plus qu’une évolution démocratique, qui caractérise l’Irak d’aujourd’hui. Son Premier Ministre, le chiite Nouri al-Maliki, fraîchement destitué, ne valait du reste guère mieux, sur le plan des libertés individuelles, que le sunnite Saddam Hussein : ils n’ont tous deux favorisé que leur propre communauté, lui octroyant tous les leviers de pouvoir, au détriment de l’autre !

images1

BUSH LE PYROMANE ET OBAMA LE POMPIER.

Ainsi, au regard de cette catastrophe pourtant annoncée qu’est le calvaire des chrétiens d’Irak, l’actuelle opération humanitaire de Barack Obama ne s’avère-t-elle, en fin de compte, que le minimum à réaliser afin de soulager leur terribles souffrances : Barack Obama, dont on n’a toujours pas compris comment il a pu être le lauréat du prix Nobel de la paix, ne sera jamais, quels que soient ses mérites ou bonnes intentions en cette effroyable circonstance, que le pompier du pyromane Bush !

Car si c’était la tyrannie qui présidait au destin de l’Irak sous Saddam, c’est l’enfer, au sens quasi littéral du terme, qui le caractérise aujourd’hui : la terreur religieuse s’y est ajoutée à présent, comble d’un double malheur, à la dictature politique… ce qui est pire encore !

Cruelle ironie du sort : c’est d’un porte-avions mal nommé « George Bush », celui-là même qui précipita l’Irak en pareil gouffre, que partent à présent les chasseurs américains pour aller bombarder les positions stratégiques de l’État Islamique et, par la même occasion, porter secours à leurs millions de victimes. Une manière comme une autre de se faire, après coup, bonne conscience, fût-elle, en ce cas, aussi médiocre qu’hypocrite !

image-tiree-video-propagande-diffusee-5-juillet-2014-al-furqan-media-montrant-dirigeant-groupe-etat-islamiste-abou-bakr-al-baghdadi-1657709-616x380

LE CHAOS LIBYEN.

Allons toutefois plus loin encore, nanti de ce même effort de lucidité, dans l’analyse. Là, c’est le très surestimé « printemps arabe », que, même s’il était nécessaire par certains aspects, j’ai très tôt qualifié de prélude à
l’ « hiver islamiste »

(http://www.lepoint.fr/invites-du-point/daniel-salvatore-schiffer/le-printemps-arabe-prelude-a-l-hiver-islamiste-20-09-2012-1508302_1446.php)

puis de « saison en enfer »

(http://www.lepoint.fr/invites-du-point/daniel-salvatore-schiffer/le-printemps-arabe-une-saison-en-enfer-18-12-2012-1603158_1446.php),

qui se révèle, depuis un certain temps déjà, un véritable et non moins terrifiant chaos, en Libye notamment, pour les populations indigènes. Les diverses milices lourdement armées, hors de tout contrôle et rivales entre elles, y sévissent là impunément, de la localité de Zenten à la région de Misrata, contre des milliers d’innocents, femmes et enfants confondus, à la merci de hordes de bandits surexcités.

PENSER, C’EST ANTICIPER (DIXIT ARISTOTE).

De cet autre pan d’enfer sur terre, ce n’est pas le cow-boy texan George Bush, propriétaire de nombreux et très rentables sites pétroliers, qui se trouve être, en l’occurrence, le principal artisan, mais bien un autre nain politique, Nicolas Sarkozy, lui-même alors flanqué, pour le porter à ce pinacle d’irresponsabilité et d’imprévoyance tout à la fois, d’un intellectuel nommé Bernard-Henri Lévy, assoiffé de piètre gloire médiatique plus que de réel savoir philosophique. Sarkozy sous le puissant quoique illusoire règne de Lévy : la coupe est pleine, bien que toute honte bue !

Merci monsieur Lévy, pour ce cadeau empoisonné, doivent se plaindre a posteriori, malheureusement pour eux, les pauvres libyens : le narcissisme guerrier de ce « Fouquier-Tinville de café littéraire », comme le surnomma naguère Raymond Aron en ses « Mémoires », n’a pas d’équivalent, en ce triste cas, sur la scène germanopratine !

images8

Et dire que cet apprenti sorcier-philosophe vient d’écrire, dans une toute récente tribune :

(http://laregledujeu.org/bhl/2014/08/05/libye-non-bien-sur-je-ne-regrette-rien/),

que « non, bien sûr, (il) ne regrette rien », incapable du moindre mea culpa et ignorant tout de l’humble mais indispensable sens de l’auto-critique, quant à cet indigne rôle qu’il a joué, en contribuant à la chute de Kadhafi (en 2011) sans toutefois en prévoir les désastreuses conséquences deux ans après, dans le malheur libyen. Autant dire qu’il n’a rien retenu, tant son arrogance intellectuelle comme son ego hypertrophié le dépassent, de la leçon, pourtant essentielle, du grand Aristote, selon lequel savoir « penser » consistait, avant tout, à pouvoir « anticiper » le cours des choses, surtout lorsqu’il risquait de se révéler funeste !

Et, là aussi, je ne crains pas de l’avancer, conscient, à nouveau, que ce que je dis ici tout haut n’est, en fait, que ce que beaucoup pensent tous bas : à tout prendre, cet autre tyran sanguinaire qu’était Kadhafi valait encore mieux, toutes proportions gardées (ce qui n’est pas peu dire!) et pour les mêmes raisons que Saddam, que ces fous furieux d’Allah!

SAUVER LES CHRETIENS D’ORIENT DES FOUS D’ALLAH!!!

Davantage, et j’ose le dire encore : en ce qui concerne la Syrie et la tourmente dans laquelle elle se débat elle aussi aujourd’hui, il ne faudrait surtout pas que l’Occident, répétant là ses colossales erreurs du passé, joue à nouveau avec le feu en poussant à l’éviction de ses fonctions présidentielles Bachar el-Assad, cet autre dictateur que je ne porte pourtant pas dans mon cœur, si l’on ne veut pas que le Moyen-Orient sombre définitivement dans le pire des cataclysmes religieux et que, en ce cauchemardesque scénario, les chrétiens y soient totalement exterminés, brutalement rayés, comme s’ils n’avaient jamais existé, de cette millénaire et très spirituelle carte du monde.

Ce serait là, avec leur tragique et honteuse disparition, une grande partie – la plus noble et ancienne, peut-être – de notre propre civilisation qui se verrait ainsi anéantie : un incommensurable drame pour l’humanité !

DANIEL SALVATORE SCHIFFER.

*Philosophe, auteur de « La Philosophie d’Emmanuel Levinas – Métaphysique, esthétique, éthique (Presses Universitaires de France) et « Critique de la déraison pure – La faillite intellectuelle des ‘nouveaux philosophes’ et de leurs épigones »

 Tous les commentaires

13/08/2014, 12:34

Vous avez compris, Daniel?

Les victimes des bourreaux tuant au nom d’Allah intéressent beaucoup moins de personnes que les victimes des bourreaux tuant au nom de Jéhovah.

Il paraît même que quand on dénonce les premiers, et donc qu’on a de la compassion pour leurs milliers de victimes (musulmanes, Yazidis, chrétiennes, athées).
on est raciste.

http://blogs.mediapart.fr/blog/monica-m/070814/sur-le-front-syrien-les-combattantes-kurdes-affrontent-leil

13/08/2014, 17:00

Par Crampon en réponse au commentaire de Monica M.

Perso, je fais une grande différence entre une horde de fous furieux commandés par une bande d’opportunistes s’enturbannant de Dieu pour assouvir leurs instincts les plus vils, et une armée moderne sous commandement parfaitement contrôlé par un état de droit (si ce n’est de morale). Dans le premier cas les responsabilités sont diffuses et incertaines, les pseudo-leaders auto-proclamés pouvant toujours prétendre que ce n’est pas eux ou pas ce qu’ils ont voulu, tandis que dans le second, elles sont concentrées et précises. Si ça ne change rien pour la victime, ça change beaucoup pour le traitement du « problème ».

Tuer au nom d’une religion est tuer la religion !

Pour moi, ça fait longtemps que toutes les religions sont mortes et enterrées… mais la misère physique, intellectuelle et morale, fruit de l’injustice, les fait renaître régulièrement de leurs cendres avant que le vent de l’histoire n’ait pu les disperser !

13/08/2014, 17:51

Par Virgil Brill en réponse au commentaire de Crampon

Oui, vous faites cette différence et vous avez raison et vous n’êtes pas le seul et alors ? En ce qui me concerne vous enfoncez là une porte ouverte.
Il est vrai qu’elle n’est peut-être pas ouverte pour tous le monde et que vous n’avez sans doute pas tort d’insister mais je vois que cette affirmation vient en réponse au commentaire de Monica M : j’ose espérer que ce n’est pas parce que vous imaginez que cette différence lui échappe ou lui est indifférente.

Différence vous vous exagérez peut-être un peu les conséquences en termes d’établissement des responsabilités : je ne sache pas que le Bougre de Bagdad se soit beaucoup fatigué à prétendre que « ce n’est pas ce qu’il a voulu »…

13/08/2014, 18:49

Par Crampon en réponse au commentaire de Virgil Brill

Si cette différence ne lui échappe pas, elle ne l’a pas exprimée, et donc il convient de la rappeler.
Par ailleurs, je ne sais pas de quel bougre de Bagdad vous parlez, moi je pensais plutôt au boutonneux de Mossoul qui s’autoproclame calife inter-sidéral de la nébuleuse islamique sous prétexte qu’il a une barbe juvénile et qu’il y a une bande de tarés qui semblent vaguement lui obéir (à ce qu’il dit) pour l’instant.

13/08/2014, 20:00

Par boudinovitch en réponse au commentaire de Crampon

C’est vrai, ça n’a aucun rapport. Il y a toujours eu des bandes de voyous en massacrant d’autres au nom d’une religion, ou de quoi que ce soit (Des hordes de Mongols faisaient des montagnes de têtes coupées au nom de ?), prolongeant ainsi à toutes les époques une très ancienne barbarie.

Il est plus rare et plus effrayant qu’un état moderne, comme l’état Allemand entre 40 et 45 pratique un génocide méthodique et barbare durant une guerre mondiale.

Sans doute est-ce encore plus effrayant lorsque, en temps de paix, et avec l’accord tacite (ou une molle réprobation, qui revient au même) de la communauté internationale (sic, comme on dit), un État moderne massacre impunément une population enfermée, cible des enfants sur une plage, bombarde des écoles de l’ONU et des hôpitaux, mitraille des ambulances, tire sur des gens désarmés.

On sous estime le fait qu’en souillant irrémédiablement le droit international, Israël ouvre une époque de Chaos, dans laquelle TOUT EST PERMIS.
Ainsi, la barbarie dont on aperçoit une écume, encore bien bénigne, en Libye ou en Irak, ne constitue que le début d’une nouvelle ère.

13/08/2014, 21:33

Par FENNA BAOUZ en réponse au commentaire de Monica M.

Je n’ai jamais rencontré de gens qui disaient qu’il était raciste d’éprouver de la compassion pour les victimes de l’EIIL. A mon avis, vous caricaturez à dessein une certaine position, qui est la suivante et que je partage: il y en a ras le bol que lorsque l’on est musulman, on soit systématiquement suspecté d’être solidaire avec ces crapules de djihadistes de EIIL ou El Nosra ou El Qaida et les autres, au point qu’un musulman ne peut soutenir un palestinien sans être suspecté de parti pris ethnico-religieux. Et c’est franchement pénible. Quant aux « pro-palestiniens » et musulmans que je connais et que j’ai rencontrés, nombre d’entre eux, par solidarité avec les chrétiens d’Irak, ont affiché sur leurs avatars de facebook et twitter le « Noun » de Nasreen (=chrétien) que l’EIIL affiche sur les maisons chrétiennes en Irak… Alors, peut être ne rencontrez vous tout simplement pas les bonnes personnes ou bien encore, fantasmez vous, ou bien encore vous cherchez vous des excuses de ne pas soutenir clairement les palestiniens, et de ne pas dénoncer clairement les injustices flagrantes dont ils sont les victimes depuis 1947… euh que dis je, depuis même 1929 (voir révolte des palestiniens de 36-39)…Les musulmans que je connais, eux, ne se sentent tellement pas solidaires de ces voyoux sanguinaires de l’EIIL qu’ils leur dénient la qualité de musulman (saine réaction, je trouve), comme moi je dénie aux sionistes qui soutiennent la colonisation et le blocus de la Palestine leur qualité de juif.

13/08/2014, 23:01

Par Monica M. en réponse au commentaire de FENNA BAOUZ

Combien de suppositions êtes-vous obligé de faire pour réfuter et rejeter ce que j’ai ressenti, ainsi que d’autres, sur ce site! Je ne vais pas faire comme vous et débusquer ce qui pourrait être sous-jacent à votre expérience et à votre discours, et je me contenterai de réfuter vos hypothèses.

Eh non. Ni fantasme, ni soutien inconditionnel à Israël, ni absence de soutien aux Palestiniens: rien de tout cela ne me concerne.

Quant à dénier aux membres de l’EIL leur qualité de musulman ou aux sionistes leur qualité de juif, je ne vois pas au nom de quoi vous ou moi serions habilités à le faire. Chaque religion a ses parts de lumière et d’ombre, dont les  croyants et les courants se saisissent et développent, ou qu’ils rejettent. Chaque religion a ses extrémismes et ses extrémistes.

13/08/2014, 12:41

Par Quoique

Il faudrait aussi enquêter, en France, sur la fascination qu’exercent ces fous sanguinaires sur de jeunes esprits chauffés à la victimisation par des prédicateurs extrémistes et par des sites internet pousse-au-crime.

Au risque évident de se voir traiter d’islamophobe à la solde des Lepénibles.

Quant à vos chrétiens : ce ne sont pas de « bonnes victimes » car a/ non opprimées par l’américano-sionisme et b/ portant la tare infamante d’une religion soi-disant occidentale. Alors que le christianisme est né en Palestine, et qu’il s’est implanté dans cette région avant la religion musulmane.

13/08/2014, 12:55

Par Monica M. en réponse au commentaire de Quoique

D’après le Ministère de l’intérieur, près de 900 Français sont partis faire le djihad. C’est certes un petit nombre, mais il est significatif.

Certains de nos compatriotes veulent en découdre avec « l’Occident » et ils semblent prêts pour cela à participer au massacre d’êtres humains au nom d’Allah.

Les gens de gauche qui refusent de reconnaître les excès auxquels se livrent les islamistes extrémistes, au prétexte que « il ne faut pas stigmatiser les musulmans », protègent et encouragent ces dérives inhumaines et ouvrent une voie royale à Mme Le Pen qui peut faire tranquillement son marché.

Il faudrait d’urgence ouvrir les colonnes des journaux aux voix musulmanes qui dénoncent ces horreurs. Elles seront un contrepoids très important, sans doute même le plus important.

13/08/2014, 17:25

Par Crampon en réponse au commentaire de Monica M.

N’oubliez pas ceux qui sont prêts à en découdre avec « l’Orient » au nom du nom judaïque (voire chrétien) de Dieu !
Les voix musulmanes qui dénoncent ces horreurs sont aussi inaudibles que les juives qui dénoncent celles en Palestine (malgré les efforts méritoires de quelques-uns dont Mr Schiffer). N’oubliez pas qu’ils ont tué Jaurès, et Yitzhak Rabin ! La meute des va-t-en guerre déteste être contredite : gare aux pacifistes, ils sont pires que l’ennemi ! L’assassin de Jaurès, après avoir passé toute la grande guerre bien à l’abri dans sa prison, a été acquitté en 1919 parce que, s’il n’avait pas tué Jaurès, la France aurait été privée de sa glorieuse victoire en 1918… ce qui lui a permis de vivre sa honteuse défaite de 1940 dont elle ne s’est toujours pas remise.

14/08/2014, 00:05

Par Monica M. en réponse au commentaire de Crampon

Mais je n’oublie aucun extrémisme, Crampon. Pourquoi le redouter ? Je les condamne d’autant plus radicalement qu’ils sont tous contre l’humanité et plus particulièrement contre les femmes.

Je ne suis pas d’accord avec vous sur le caractère inaudible des voix critiques venues « de l’intérieur ». Elles sont très importantes. Les voix de paix venues d’israël ou des juifs sur la Palestine  ont une grande portée morale, même si elles ne sont pas suivies d’effets en Israël. Elles ont permis de surcroît en partie le déferlement d’une redoutable vague antisémite. Il en sera de même avec les voix critiques venues du monde musulman quand elles seront relayées. Voir plus bas le commentaire d’Alain Roussard.

13/08/2014, 19:42

Par Amael en réponse au commentaire de Monica M.

Des gens de gauche comme moi ont été les premiers à dénoncer le bla bla humanitaire des media et des partis progressistes qui camouflait la guerre des intégristes en Libye et en Syrie en guerre de libération alors qu’on voyait bien que dans ces pays, surtout en Syrie, la lutte politique qui aurait pu aboutir à des élections a été vite déviée au profit de la lutte armée qui intéressait plus les intérêts occidentaux qu’un régime plus indépendant encore et plus légitime. En Irak comme partout ailleurs , les occidentaux ont le culot d’ instrumentaliser, quand ils les perdent, les conflits qu’ils ont  eux-mêmes mis en place. Là il s’agit d’aller sauver les Kurdes ou les chrétiens. Je ne suis absolument pas contre mais pourquoi eux en particulier? Sont-ils plus importants que les autres Irakiens qui souffrent aussi de ces sanguinaires djihadistes! Ou sont-ils des pions intéressants pour d’autres jeux de stratégie purement occidentaux. À  cogiter. En attendant la vente des armes est florissante et rapporte pas mal.

Voir ce site intéressant:

http://www.washingtonsblog.com/2014/08/roots-iraq-war-plantedplanned-1948.html

13/08/2014, 12:53

Par Slee

Tout à fait d’accord avec votre article , et notamment sur la responsabilité des USA sur le bordel qui sévit dans ces régions. Il conviendrait de déterminer la source des armements de ces « djihadistes » . Une précision , vous écrivez : »…cette fausse loi coranique qu’est la charia.. », le Coran fait systématiquement référence à la charia, ce n’est pas une fausse loi coranique.La charia « est » la   loi coranique. Cette loi coranique fait de la religion musulmane une religion qui intègre un systeme politique.L’Islam se distingue ainsi  des  grandes religions car elle est la seule religion à imposer une organisation sociétale.

C’est pourquoi la théorie d’un islam modéré n’existe pas. La Charia n’a rien de modéré.

Abou Bakr al-Baghdadi a été formé par les services des USA, il n’est pas là par hasard:

http://www.alterinfo.net/Snowden-Le-chef-de-l-EIIL-Al-Baghdadi-a-ete-forme-par-le-Mossad_a104140.html

13/08/2014, 14:23

Par jpm2

Il faut faire attention dans les termes que l’on emploie.

De ce que je lis, les combattants de l’EEIL poussent les chrétiens à l’exode; ils ne les tuent pas. Donc, ils pratiquent une « épuration territoriale/ ethnique/ religieuse »; ce n’est PAS un génocide, qui est le massacre, la mise à mort de toute une population.

Un génocide, c’est ce qu’ont fait les turcs sur les arméniens: pousser toute une population dans le désert pour l’y faire mourir. Ou ce qu’ont fait les nazis sur les juifs pendant la seconde guerre mondiale: la destruction active et organisée de toute une population. Pour le moment, on est -heureusement- encore très loin de cette situation. De ce que je lis, il y a eu quelques morts par déshydratation au cours de la fuite des civils concernés; c’est dramatique, mais ce n’est pas un génocide.

L’EEIL est composé d’islamistes fanatiques, violents et intolérants. Ce qui me semble intéressant, c’est de comprendre comment est née cette organisation, qui la finance, qui l’a rejoint, pourquoi.       En recherchant un peu sur ce sujet, j’ai trouvé cette longue présentation de l’excellent Bassam Tahhan, qui donne beaucoup d’éléments-clé: le double-jeu de la Turquie, des USA, du Qatar…
Ce qui me semble aussi parfaitement éclairant, c’est la notion de « chaos créateur » affectionné par les néo-conservateurs, et notamment: plus les musulmans sont divisés, plus ils s’entre-détruisent les uns les autres, meilleur c’est pour un petit état religieux situé entre la Méditerranée et le Jourdain.

Je finirai par une petite pique: Vous pouvez écrire, si vous le souhaitez, monsieur Schiffer, que les islamistes de l’EEIL sont des barbares, des fous d’Allah, etc; c’est vrai qu’ils pratiquent une charia moyenâgeuse, intolérante, qu’ils coupent des mains, etc, etc. Néanmoins, je n’ai pas lu qu’ils bombardaient délibérément des écoles et des populations civiles.

Donc, pour moi: le gouvernement israélien est tout aussi barbare que ces gens, sinon plus; avec comme seule différence: l’EEIL (devenu EI, d’après Bassam Tahhan) joue franc-jeu, cartes sur table; on sait que les valeurs auxquelles ce mouvement se réfère ne sont pas celles de l’ « humanisme occidental ». Par contre, Israël, et ses différents représentants affichant le complet trois pièces occidental « standard », eux, prétendent faire partie de la communauté des pays occidentaux, affirment faire partie du concert des nations à la fois européennes et américaines. Et pourtant, cet état se comporte avec une barbarie sans nom… Vous me permettrez donc de m’indigner d’autant plus contre les pratiques, contre l’hypocrisie du discours correspondant.

Au passage, l’empressement de Laurent Fabius à vouloir livrer des armes aux kurdes me semble bien plus inspiré par son adhésion à la notion de « chaos créateur » néo-conservatrice que par un réel intérêt pour la population kurde..

13/08/2014, 14:24

Par Monica M. en réponse au commentaire de jpm2

Vous pouvez écrire, si vous le souhaitez, monsieur Schiffer, que les islamistes de l’EEIL sont des barbares, des fous d’Allah, etc; c’est vrai qu’ils pratiquent une charia moyenâgeuse, intolérante, qu’ils coupent des mains, etc, etc. Néanmoins, je n’ai pas lu qu’ils bombardaient délibérément des écoles et des populations civiles.

Que faites-vous des milliers de morts chiites et yazidis, des décapitations et des crucifixions, des bombardements de soldats kurdes venus à la rescousse des yazidis ayant fui de chez eux et mourant de faim et de soif?

Ce n’est pas difficile à trouver: outre qu’il y a des témoins, l’EIL dispose de « communicants » experts qui font le décompte des morts, et postent des photos de leurs « exploits ».

Pour le reste, bien sûr que les USA, l’Europe sont responsables du chaos au Moyen-Orient, que les pays du golfe et la Turquie soutiennent et financent l’EIL. Mais ça n’enlève rien au libre-arbitre et donc à la pleine responsabilité de l’EIL dans ces massacres.

13/08/2014, 14:36

Par jpm2 en réponse au commentaire de Monica M.

Que faites-vous des milliers de morts chiites et yazidis, des décapitations et des crucifixions, des bombardements de soldats kurdes venus à la rescousse des yazidis ayant fui de chez eux et mourant de faim et de soif?

Personnellement, en cherchant, je trouve une info comme quoi 500 Yazidis auraient été tués; ce n’est pas « des milliers »; et l’info ne provient que d’une source, le ministère irakien des droits de l’homme; une confirmation par Amnesty international, ou autre ONG « sérieuse » serait souhaitable.

13/08/2014, 14:39

Par Monica M. en réponse au commentaire de jpm2

Il y a là un très grand, et réel danger pour l’humanité.

Fait notable, à rebours de sa doctrine de non-violence et de ce qu’il avait rejeté en 2013 pour la Syrie, le Vatican a approuvé de facto les frappes américaines contre les jihadistes pour protéger les minorités de l’Irak, au nom d’un péril exceptionnellement grave. Mercredi, la Conférence des évêques de France a clairement appelé à « user de la force » en Irak pour aider chrétiens et yazidis et dénoncé « l’attentisme en Europe ». (L’Orient le jour)

13/08/2014, 14:49

Par jpm2 en réponse au commentaire de Monica M.

Merci pour cette référence!

Pour le représentant du Saint-Siège à l’Onu, il faut aussi dévoiler l’identité de « ceux qui fournissent des armes et de l’argent aux fondamentalistes, les pays qui les appuient tacitement, (cela) doit être révélé ». Mgr al-Qas quant à lui a accusé nommément l’Arabie saoudite.

13/08/2014, 14:53

Par Monica M. en réponse au commentaire de jpm2

Dommage que la papauté ne soit intervenue que quand des chrétiens étaient menacés. Contentons-nous de ce qui existe…

Oui, nous commençons à bien cerner les origines et les soutiens de l’EIL.

Pour les chiffres donnés par l’ONU, j’ai trouvé ceci dans Le Monde pour le mois de juin (et depuis, les choses semblent s’être amplifiées):

Les violences en Irak ont fait au moins 2 417 morts en juin, un mois marqué par l’offensive éclair des djihadistes de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), selon un bilan publié mardi par les Nations unies. Ce bilan comprend 1 531 civils et 886 membres des forces de sécurité irakiennes. Par ailleurs, 2 287 Irakiens ont été blessés.A titre de comparaison, le bilan établi par l’ONU pour le mois de mai faisait état de 799 morts. Il s’agissait alors du mois le plus meurtrier depuis le début de l’année en Irak.

Mais l’ONU indique que ce décompte n’inclut pas les victimes de la province d’Anbar, dans le nord du pays, qui est largement passée sous le contrôle des djihadistes sunnites. « Le nombre impressionnant de victimes civiles en un mois illustre l’urgence qu’il y a à garantir la protection des civils », affirme le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU à Bagdad, Nikolaï Mladenov.

L’offensive lancée le 6 juin par les djihadistes de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), rejoints par des tribus sunnites et d’ex-membres de l’armée et du Parti Baas de Saddam Hussein, a replongé le pays dans une situation comparable à la période noire de 2006-2007.

13/08/2014, 19:38

Par Amael en réponse au commentaire de Monica M.

Mais le Vatican n’a pas fait de distinction entre les chrétiens et les musulmans qui subissent cette guerre que je sache.

13/08/2014, 18:47

Par chiara en réponse au commentaire de Monica M.

le 13/08/2014 à 14:24

Mis à part le parallèle avec les écoles bombardées par l’armée israélienne, car les crimes de guerre commis par ces soldats guidés par la religion (?) mais pas que, sont aussi profondément insupportables….vous avez raison de préciser que la manipulation n’est pas loin et partout et qu’il nous faut connaitre les  soutiens des uns et des autres pour commencer à se faire une opinion sur les mobiles qui agitent toutes les guerres qui envahissent dangereusement notre monde.

IL est certainement trop facile de mettre la religion comme raison alors qu’elle n’est à n’en pas douter le prétexte.

Ce que je sais c’est que durant des siècles ces populations ont vécu en bonne entende, juifs chrétiens musulmans, alors qu’est ce que notre monde moderne à bien pu dérégler et pourquoi, pour les opposer dans des luttes fratricides, de véritables guerres civiles qui viennent détruire ces nations alors qu’elles avaient enfin, les moyens de sortir du sous développement…..

13/08/2014, 14:12

Par Charles-Hubert de Girondiac

Les djihaddistes sont des criminels contre l’humanité, comme les nazis, purs produits de la cia et de ford-rockefeller. Les deux sont une création spécifique des usa.

13/08/2014, 14:46

Par Danyves en réponse au commentaire de Charles-Hubert de Girondiac

On ne saurait trop le rappeler, sans cesse.

Pour les nazis, point de cia ;
Ford, Rockfeller, JP Morgan, ITT, IG Farben, General Electric, IBM parmi un dizaine de sociétés américaines suffisaient alors.

 

13/08/2014, 14:30

Par Danyves

Frappes, aides, évacuations... Ce qui est fait ou évoqué pour venir en aide aux déplacés dans le nord de l'Irak

Frappes, aides, évacuations… Ce qui est fait ou évoqué pour venir en aide aux déplacés dans le nord de l’Irak.
Les efforts internationaux s’intensifiaient mercredi pour évacuer les déplacés chassés de leurs villes par les violences et pris au piège dans les montagnes du nord de l’Irak.

13/08/2014, 14:57

Par DF7511

Alléluia, enfin un post Mediapart qui parle de l’infernale situation des Yazidis et des Syriaques qui sont complètement martytisés par des Islamistes fous.

Peu importe les origines de la panade dans laquelle se trouve l’Irak, rien ne peut justifier cette folle sauvagerie perpétrée par des gens qui se réclame de D.

A ce propos, il serait intéressant de connaître les raisons du silence entretenu par les Musulmans dits modérés vis à vis de ces malades qui font parler le Coran, à tort ou à raison je n’en sais rien, pour justifier leurs crimes. Faut-il rappeler que ces minorités assassinées ne sont pas des combattants portant armes et rage. Il s’agit seulement de populations véritablement Irakiennes, non-musulmanes et non importées par l’histoire. Leurs torts ? Vivre pacifiquement parmi les autres Irakiens !

Il est vrai que l’Islam n’a pas de clergé pour contenir les débordements de toutes ces tendances qui veulent révolutionner D. à leur manière. Force est de constater que ses revendications sont principalement identitaires et dans lesquelles, la spiritualité est complètement absente. En plus de leur sauvagerie abjecte, il faut aussi invoquer les humiliations et les viols pour dégourdir la sexualité des combattants Musulmans.

Avez-vous entendu, le NPA ou le PCF ou le FG interpeller les instances Islamique de France au sujet de ces assassins ? Moi pas ..   Certes, ils n’ont aucune relation avec ses fous furieux. Mais il est de leur responsabilité de crier très fort leur désapprobation envers eux et malheureusement, cela n’a jamais ou peu, été le cas. La complicité objective, paraît que cela existe .. C’est vrai que le point focale de leur obsession, à savoir Israël, n’est pas dans le coeur du problème Clin d'œil

Mais qui se souci de cet aspect pourtant essentiel dans une religion ? Surtout pas les bien-pensants dont la seule religion est de casser des ennemis consensuellement désignés par leur club de pensées politique. Les outils de l’intelligence sont mis de côté au profit des slogans crétins et de la dialectique formatée quant à leur compassion, elle reste sélective.

Parler des intentions islamophobes est finalement plus facile que d’invoquer les exactions des Islamo-cinglés. Bref, comme dirait l’ami Alfred, peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse sauf qu’en l’espèce il ne s’agit pas de bonheur mais de grand malheur.

13/08/2014, 15:55

Par jpm2 en réponse au commentaire de Daniel Salvatore Schiffer.

Libre à vous deux de cultiver l’islamophobie, le racisme anti-musulman.A ce propos, il serait intéressant de connaître les raisons du silence entretenu par les Musulmans dits modérés vis à vis de ces malades qui font parler le Coran.
Je n’ai pour ma part aucun doute sur le fait que l’immense majorité des musulmans français (par exemple) n’approuve pas les actes barbares de l’EEIL. Seuls quelques esprits faibles le font…   Avez-vous entendu, le NPA ou le PCF ou le FG interpeller les instances Islamique de France au sujet de ces assassins ?Ca vous dérange, que ces partis politiques se sont clairement exprimés contre la politique sioniste, de toute évidence. Seulement, et comme vous le dites vous-même: les instances musulmanes françaises ne se sont jamais prononcées en faveur de l’EI!, elles ne sont aucunement liées à ce mouvement.  Pourquoi faudrait-il, alors, les interpeler à ce sujet?  Alors que le CRIF, ce n’est un secret pour personne, est pour ainsi dire le représentant officieux de l’état d’Israël en France, en plus de son ambassade officielle… vous saisissez la différence?Bien évidemment, les musulmans français ont intérêt à dire leur distance par rapport à l’EI. De la même manière que les juifs français sont libres de prendre leurs distances -ou pas- face aux agissements barbares de l’état d’Israël.  Mais avant de leur prêter des mauvaises intentions, une « complicité objective », encore faudrait-il leur demander leur point de vue! L’avez-vous fait? ou préferez-vous penser d’office que, de toutes façons, tous les musulmans sont des terroristes, des barbares en puissance? Si c’est le cas, cette pensée, qui ne fait pas franchement dans la finesse, ne vous honore pas…

13/08/2014, 15:58

Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de jpm2

JPM2, Où avez-vous jamais vu de l’islamophobie dans mes tribunes?
C’est tout le contraire. Ainsi, par exemple, me suis-je même mis à dos, dernièrement, une grande partie de la communauté juive pour avoir défendu publiquement, dans la presse européenne qui compte, les palestiniens musulmans dans l’actuel conflit à Gaza.Relisez donc bien mes chroniques de Mediapart avant de vous aventurer aussi mal en vos jugements à l’emporte-pièce et autres procès d’intention tout aussi gratuits. Il n’y a pas plus nuancés ni équilibrés, je pense, que mes propos.A bon entendeur, et sans rancunes!13/08/2014, 17:07Par jpm2 en réponse au commentaire de Daniel Salvatore Schiffer.

13/08/2014, 20:10

Par Crampon en réponse au commentaire de jpm2

Personnellement, je déteste toutes les religions… En fait, non !  Je m’en fous, un point c’est tout !Par contre je déteste effectivement tous les religieux dès lors qu’au nom de leurs lubies ils prétendent s’immiscer dans ma vie et me donner des leçons ! Franchement, pourquoi un Dieu aurait-il besoin d’être glorifié et servi par des hommes ? Serait-il doublement affligé d’un vilain narcissisme et d’un handicap moteur ?  InnocentLes hommes ont créé Dieu à leur image, con !(parce que si Dieu avait créé l’homme, c’est à dire le con, à son image, ce serait vraiment à désespérer de lui ! )  Cool

13/08/2014, 22:44

Par liberte21 en réponse au commentaire de jpm2

Totalement d’accord avec votre commentaire, j’ajouterais toutefois la question suivante à M. Schiffer:S’il considère le Hamas comme une organisation terroriste et non comme un mouvement de la Résistance Palestinienne, peut-il nous dire ce qu’a obtenu en vingt ans le Fatah de Mahmoud Abbas, après avoir déposé les armes et reconnu Israël ? La réponse est rien, absolument rien, sinon l’humiliation et la continuation d’une colonisation effrénée. M. Schiffer reste un sioniste honteux. Faut-il rappeler ici que le plus grand nombre de victimes du pseudo Calife sont, et de loin, des musulmans, trucidés pour ne pas se soumettre à ces criminels

13/08/2014, 23:36

Par sylvie1949.sl@gmail.com en réponse au commentaire de liberte21

Autant l’on peut souscrire à ce qu’explique JPM2, autant votre jugement sur M. Schiffer me paraît démesuré et injuste, voire insultant.   D’ailleurs c’est plus DF7511 qui était visé si j’ai bien tout compris.   Ceci dit, c’est le Hamas qui représente aujourd’hui les Palestiniens.   Il est nécessaire de dialoguer et ne plus les considérer terroristes, mais résistants (que cela nous plaise ou non).   Les terroristes se situent du côté du gvt israélien.   Et ce n’est pas en collant des étiquettes sur ceux qui expriment leur désaccord avec ce gvt que l’on  peut les inciter à aller plus loin .

13/08/2014, 23:39

Par liberte21 en réponse au commentaire de sylvie1949.sl@gmail.com

Sylvie, le fait que M. Schiffer remercie IDF7511 pour son commentaire (très récurrent par ailleurs) ultra islamophobe et ultra sioniste ne vous interpelle-t-il pas….. au moins un peu ?

14/08/2014, 00:12

Par sylvie1949.sl@gmail.com en réponse au commentaire de liberte21.

Oui, Mais de là à employer le mot sioniste honteux me paraît démesuré.   Je connais mal M. Schiffer, mais j’ai cru comprendre qu’il soutenait la cause palestinienne, ou tout au moins qu’il a pris une position positive.   Fais-je erreur ?    En ce cas, il ne doit pas être vraiment sioniste, ou peut-être l’est-il encore un peu.   Enfin connaissait-il les autres commentaires beaucoup plus clairs, parfois plutôt grossiers, d’IDF7511, en d’autres tribunes.    Est_ce naiveté de ma part ou tendance à rechercher des explications avant de juger ?

13/08/2014, 17:45

Par TRABOULE en réponse au commentaire de jpm2

Ibn Roshd,dit Averroés,disait à son époque déjà, parlant de la cité musulmane et le philosophe:  » l’avènement de la cité musulman accueillante se heurte à un obstacle redoutable »les sectes » théologienne influentes qui trahissent l’esprit du massage révélé et s’opposent à la philosophie ,qui méconnaissent l’unité foncière du vrai en affirmant que leur vérité et la seule valable. Traduction faite par Marc geoffroy et présenté par Alain de Labera.Averroes: L’Islam et la raison, Flamarion.

13/08/2014, 18:08

Par Crampon en réponse au commentaire de TRABOULE

« l’esprit du massage révélé »    Bisou

13/08/2014, 19:18

Par DF7511 en réponse au commentaire de jpm2

Un proverbe populaire dit qui ne dit mot consent .
Je précise que ce n’est pas Daniel Salvatore Schiffer qui est en cause mais moi. Les instances musulmanes ne se prononcent sur aucun fait politique mais elles agissent dans une opacité évidente. Sinon, elles l’auraient fait savoir ne serait-ce que pour la grandeur de son image.

Les interprétations religieuses peuvent variées mais jamais s’éloigner des idées maitresses qu’elles expriment. Par conséquent, il me paraît essentiel pour la sauvegarde d’une éthique religieuse, de dénoncer les usurpateurs des textes dits sacrés. Or le silence dont je parle, devient objectivement complice de la parole pervertie car comment légitimer des massacres au nom d’un D. d’Amour ? Pardonnez-moi cette métaphore vulgaire, mais il s’agit dans le cas d’un acte de désinformation volontaire de la Parole Sacrée.

Il est vrai que l’inexistence d’un clergé ne facilite pas l’encadrement de la Parole Divine c’est ce qui la rend perfectible. Mélanger le sacré au profane n’a jamais rien donné de bon.Les partis politique peuvent, en certaine circonstance, être des vecteurs intéressants pour la défense d’un objectif. Mais là où cela s’effiloche, c’est dans la pratique. L’impression qui se dégage de cette association temporaire, c’est la pollution de l’idée maitresse par des groupuscules qui la décrédibilisent ce qui finit par faire des groupes incontrôlables qui n’hésitent pas à prendre l’Islam en otage.Votre remarque sur le CRIF ne me gêne absolument pas car il représente le judaïsme, toutes tendances confondues et ne possède aucune véritable influence quant aux options politique de nos gouvernants. Oui je sais vous en doutez mais s’il était ainsi pourquoi serait-il aussi malmené ? Le but du CRIF, institution confessionnelle, est de protéger les Juifs de France. Ces liens avec l’ambassade d’Israël sont implicites et se pratiquent au grand jour. Un esprit normalement constitué comprend facilement cette relation. Dans le même ordre d’idée, l’Eglise de France obéit au Vatican et par extension, les catholiques de France. A part d’exciter les gauchistes et les islamistes, je ne vois pas en quoi ces relations seraient un frein à une citoyenneté équilibrée.Je ne discuterai pas de ce que vous nommez la barbarie de l’état d’Israël, cette phrase en elle-même manque de bon sens sachant que la guerre est déjà une barbarie. L’intervention d’un génie exceptionnel pourrait sans doute vous inspirer pour inventer des bombes qui épargneraient les civils. En attendant, ils servent de bouclier avec la bénédiction de leurs supporters.Par contre celle perpétrée par les Islamistes, à ne pas confondre avec les Musulmans, est patente. La désapprobation du CFCM est tellement discrète qu’il est permit de douter de leurs bonnes volontés. Personne ne leur demande d’accuser tel ou tel belligérant, ce n’est pas leur rôle. Mais rien ne leur interdit de clamer haut et fort, que l’Islam de ces fous n’a rien à voir avec les principes édictés par le Coran. Ils auraient tout à y gagner alors pourquoi ne le font-ils pas ?

13/08/2014, 20:34

Par jpm2 en réponse au commentaire de DF7511

Pour répondre à votre dernière question, il suffit de taper « CFCM » dans google. Ca prend 3 secondes. La première occurrence qui sort est celle-ci: Irak: « Le Vatican et le président du CFCM interpellent les pays musulmans »Contenu: Le pape Francois et Dalil Boubakeur, président du CFCM, ont condamné fermement mardi les exactions commises par l’Etat Islamique à l’encontre des chrétiens d’Irak et des Yazidis ».Maintenant, en retour: merci de m’indiquer un lien vers une page dans laquelle le président du CRIF condamne fermement les exactions commises par l’Etat d’Israël à l’encontre des populations civiles de la bande de Gaza. Je suis curieux de savoir si ça existe…

Et je vous retourne votre conclusion: (Les juifs de France, par l’intermédiaire du CRIF) auraient tout à y gagner (à condamner les violences injustifiables perpétrées par le gouvernement israélien) alors, pourquoi ne le font-ils pas?

13/08/2014, 20:47

Par jpm2 en réponse au commentaire de jpm2

Néanmoins, et je ne l’oublie pas: il y a aussi des juifs français qui, au moins à titre individuel, prennent position contre la brutalité, l’inhumanité de l’intervention isralienne… merci Jacob Cohen, merci Rony Brauman… merci Daniel Salvatore Schiffer! 😉

13/08/2014, 20:59

Par jpm2 en réponse au commentaire de jpm2

Au passage, je découvre ici la position de Rony Brauman sur la proximité, qu’il trouve scandaleuse, entre François Hollande et Netanyahu. Il explique que Netanyahu est -quand même!- le responsable politique de l’assassinat d’Yitzhak Rabin, qu’il avait fait représenter, sur ses affiches électorales… en tenue nazie!!!

_40189473_nazirabin_ap203.jpg

13/08/2014, 22:10

Par FENNA BAOUZ en réponse au commentaire de jpm2

JPM 2, vous avez tout dit. J’ajouterai que je trouve par exemple l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix) dont faisait partie Stephane Hessel, et dont Michèle Sibony est la vice-présidente beaucoup mieux représentative des « Juifs de France » que le CRIF qui soutient très clairement, sans aucune ambiguité ni nuance, la politique d’extrême-droite de Netanyahu :

Voilà une vidéo très éclairante et extrêmement choquante datant de 2001 de Netanyahu qui y dévoile ses réelles intentions ultra-violentes vis-à-vis du peuple palestinien et explique cyniquement de quelle manière il a manipulé ses interlocuteurs pendant le processus d’Oslo pour le faire capoter:

https://www.youtube.com/watch?v=oZBsRZmXceQ

Netanyahu y dit par exemple en parlant des palestiniens:  » « Avant tout il faut les frapper, non pas une fois, mais plusieurs et si violemment que le prix à payer soit insupportable. Jusque là ça a été supportable »

Gideon Levy, un journaliste de gauche de Haaretz, connu pour la virulence de ses critiques envers la politique colonialiste menée à marche forcée par le gouvernement israélien, a déclaré au sujet de ces images explosives : « Cette vidéo aurait du être interdite à la diffusion aux mineurs. Cette vidéo aurait du être montrée dans chaque foyer en Israël, puis envoyée à Washington et à Ramallah. L’interdiction de visionner pour des enfants afin de ne pas les corrompre, et la diffusion dans le pays et dans le monde pour que tous puissent voir qui dirige le gouvernement d’Israël. »

14/08/2014, 01:29

Par p.adrien en réponse au commentaire de jpm2

il n’y avait rien de mieux à dire… sauf peut-etre à souligner que je pense sincérment que la majorité des juifs français sont plutot du coté de l’ Union Juive Française pour la Paix (UJFP)  que du CRIF, qui usurpe son qualificatif de « représentatif ».

Et que cette UJFP n’hésite aps à manifester dans la rue contre la politique isralienne. Ce sont eux les vrais héros, que Hollande et Cazeneuve devrait aller visiter et féliciter.

13/08/2014, 15:21

Par TRABOULE

Votre article est un article de combat et non de réflexion.

13/08/2014, 15:33

Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de TRABOULE

Et pourquoi le combat devrait-il donc exclure nécessairement la réflexion?

C’est bien « Combat », que je sache, qui était le titre du journal que le grand Albert Camus illumina de ses inoubliables et profondes réflexions. Pensez-y, Traboule: cela augmentera peut-être votre propre capacité d’analyse!

13/08/2014, 17:55

Par TRABOULE en réponse au commentaire de Daniel Salvatore Schiffer.

Je parlais de combat contre L’Islam et ma réflexion me dit que ces combats sont perdus d’avance parce que injustes. En faisant l’économie de la vérité,cela permet à certains de tisser leur toile où seules les mouches se laissent prendre.

3388243369

Avez-vous lu le Coran dans sa totalité ?

14/08/2014, 01:34

Par p.adrien en réponse au commentaire de DF7511

j’en ai lu une bonne partie. Et j’ai aussi lu la Bible, qui comporte également des passages assez croquignolets sur les memes thèmes.

La lapidation, c’était la règle, et on n’était pas tendre avec ses ennemis.

Mais je pense qu’ici, personne ne défend l’établissement d’états fondés sur des textes religieux vieux de quelques millénaires, alors qu’en israel et dans divers autres pays moyennaguex, si.

13/08/2014, 17:23

Par Virgil Brill en réponse au commentaire de TRABOULE

Votre article est un article de combat et non de réflexion.
Contrairement à votre commentaire qui est de pure réflexion désintéressée ?

13/08/2014, 16:29

Par Elisabeth Roulet

il y a un génocide au moyen orient!

chrétiens,démocrates,femmes etc massacrés par les fous de dieu se prévalant de le faire au nom d’allah;  pourquoi les musulmans républicains ne réagissent-ils pas?
-et les manifestants propalestiniens sont silencieux??
-je soutiens les palestiniens et les victimes des barbares islamistes;
-pourquoi pas une fatwa contre les fous de dieu?
-par contre en france quand on critique l’islam on est considéré  comme blasphématoire et on est trainée devant les tribunaux avec amende de 3000 euros!
-ou on est menacé comme charlie hebdo;
-arrêtons l’angélisme;
-les premiers à avoir été massacrés sont les algériens;
-il est temps de se reveiller;
-en plus c’est le front national qui engrange;

13/08/2014, 21:13

Par Amael en réponse au commentaire de Elisabeth Roulet

C’est que l’affaire n’est pas si simple : au Moyen-Orient il y a eu d’abord la barbarie occidentale au nom des valeurs occidentales( première contradiction). En effet, qui a armé et aidé AL-Qaida en Afghanistan si ce ne sont pas les Américains? Qui est intervenu en Irak  avec d’abord un blocus qui a fait un demi millions de morts chez les enfants ne l’oublions pas  pour finir avec les bombardements systématiques, la destruction d’une société et l’émergence de la barbarie dans ce contexte si ce ne sont les Américains et les Anglais? Qui sont ceux qui ont aidé les intégristes en Libye et en Syrie si ce ne sont  toujours les mêmes démocrates et bons chrétiens occidentaux? Et vous voulez rendre responsables les musulmans de France et exiger qu’ils se prononcent?!?! Commencez par exiger que les bons démocrates chrétiens se confessent sur leurs exactions et n’essayez pas de transférer vos fausses guerres de religion ou ethniques ici. On en a déjà assez avec Valls, merci!!

13/08/2014, 16:42

Par Nomados

Génocide est un mot valise, l’indignation en est sa fermeture éclair.

13/08/2014, 16:52

Par JJames

L’oeil était dans la tombe et regardait Cain

13/08/2014, 17:18

Par chiara

Barbarie, génocide etc etc…

Tous ces papiers émotionnels, moralistes me fatiguent, ceux que vous avez mis en ligne sur les évènements en Israel et en Palestine me semblaient plus…..modérés.

Bref  parler de ces formations militaires qui tuent dans le monde, celles qui le font avec un mandat propre que leur offre les belles démocratie,s si pleines de mansédude envers les armées qui tuent avec des frappes chirurgicales et ou pour chatier des soit disant tyrans et ou préventives, pour s’assurer  une sécurité nationale au cas ou elle serait menacée etc etc …

bref disais_ je,  nous avons plus besoins de papiers expliquants les raisons géopolitiques des agresseurs qui foutent, depuis la guerre en irack l’équilibre de notre planète et sèment l’effroie dans les populations…qui survivent_.

Qui soutient qui me  semble plus profitable à tous que de nous noyer islam dans l’islamisme et tout le tintoin dans une réthorique propice au manichéisme et à l’abolition de la pensée.
La barbarie cher Monsieur est bien partagée par toutes ces armées régulières ou pas.

13/08/2014, 20:11

Par Crampon en réponse au commentaire de chiara

Toute guerre nécessite que des salauds aient réussi à convaincre suffisamment de cons d’aller au casse-pipe à leur place ! (par exemple en leur promettant je ne sais combien de vierges au paradis sans leur dire que les vierges, ce ne sont pas forcément les meilleurs coups, loin de là, et que par ailleurs l’éternité c’est drôlement long et qu’ils en seront donc très vite réduits à se masturber éternellement… (à moins que le Paradis ne soit qu’un vaste lupanar ce qui semblerait pouvoir correspondre aux attentes de beaucoup de mortels, mais ne transparaît pas dans les écrits religieux, en général contre la transparence (trop lubrique ? ))) !

Cool 13/08/2014, 18:09

Par johnlerouge

Ci-dessous un communiqué du NPA détruisant la petite musique d’une « tolérance » de ce parti avec les islamo-totalitaires.

En Irak, l’armée de l’État islamique (EI) se livre depuis plusieurs semaines à des massacres contre les Chiites arabes, les Chiites turkmènes, les Assyro-chaldéens, les Yazidis, les Shabaks et les Sunnites refusant de leur faire allégeance. Dans tous les cas les femmes sont les premières victimes des persécutions, viols collectifs, mutilations…

Les habitantes subissent depuis des décennies les guerres commencées à la moitié des années 70, l’embargo, les sept mois de bombardements sur la province d’Al Anbar et dernièrement la terreur de l’EI mais aussi des milices gouvernementales à Diyala et Bagdad. Les grandes puissances USA et européennes qui ont mis l’Irak à feu et à sang portent une lourde responsabilité.

Face à la situation catastrophique, le NPA déclare sa solidarité avec le peuple irakien et tout particulièrement ses minorités pacifiques exposées à la violence extrême et l’extermination.

Le NPA exprime sa solidarité avec toutes les forces démocratiques qui résistent à cette terreur. Il exige la fourniture d’armes à toutes les forces qui combattent le confessionnalisme, arme des forces d’occupation et des forces réactionnaires. Enfin l’Union Européenne et la France doivent secourir les deux millions de populations déplacées et ouvrir leur frontière à celles et ceux qui fuient les massacres et cherchent asile et protection.

13/08/2014, 19:22

Par Plem

Plusieurs médiapartisants regrettent ou dénoncent l’usage du terme génocide . Bien sûr qu’ils ont raison au sens sémantique , mais j’estime qu’ils ont pourtant tort du point de vue intellectuel .

Donc il n’y a pas génocide mais meurtres , mutilations , vexations et extorsions vis à vis des non-musulmans , cest à dire de personnes qui diffèrent de la majorité environnante sans pourtant nuire à quiconque . Cela suffit à hurler son désavoeux et dénoncer aussi bruyament cette infamie .

Combien de victimes faudra-t-il pour condamner ces actes : 100 ? 1000 ? … 1 million …c’est grâce cette tolérance paradoxale et prétentieuse que les génocides eurent lieu partout dans le monde et sous toutes les latitudes .

Ces actes sont une barbarie au delà de la bestialité la plus primaire qui ne fait souffrir que dans la limite de ses capacités naturelles d’occir pour sa seule survie .

En religion , le péché d’intention existe . Donc il n’est pas de mot assez rude pour dénoncer la haine , la noirceur et nuisibilité de ces hommes « religieux ». Si génocide il n’a pas encore , intention par contre si et c’est ainsi que toute religion qui prône celà , le tolère ou couvre de son silence n’est que aliénation et humiliation pour l’intelligence et l’âme humaine

13/08/2014, 20:47

Par wacapou

Bien résumé la situation.

Le « grand Satan » ce sont tout simplement les USA et leur politique mondiale.

Il y a l’Irak, la Lybie, le Soudan, la Somalie, l’Afrique entière mais il y a aussi la crise ukrainienne téléguidée de toute pièce depuis Washington avec l’aide de ses caniches européens rêvant d’installer l’OTAN aux portes de Moscou, de mettre la main sur une base navale militaire en Crimée, d’installer au pouvoir les pires racailles de la planète qui ne font que détourner vers les paradis fiscaux ou les marchés noirs toutes les aides que l’Ukraine peut recevoir. Pourquoi croyez-vous que Kiev ne veut pas que les aides russes soient distribuées directement ? Pour piller le convoi tout simplement comme ils l’ont déjà fait avec les aides US.

Pour virer les « dictateurs » et mettre les pays concernés au pillage, les USA ont armé une bande de fous furieux que sont les djihadistes sans réaliser qu’ils allaient les retrouver en face sur les champs de batailles. La leçon reçue par les talibans en Afganistan ne leur a pas servi.
Les européens … une bande de crétins, d’imbéciles, d’égoïstes, de rapaces, de profiteurs en tout genre qui n’a en guise de défense que des armées d’opérettes.

13/08/2014, 20:58

Par Jean-Louis Paboeuf

En attendant très peu d’image, de témoignages directes de ce « génocide »… Je suis très septique sur la réalité de cette situation. Quand on voit des « persécutés » ventripotents débarquer avec famille et bagages à Roissy, qu’est-ce que ça veut dire? Entendu ce matin sur France culture : des enfants égorgés, des femmes enceintes éventrées ? ça ne mérite pas quelques vérifications des alégations aussi graves ?

Une action militaire occidentale se dessine c’est certain. L’opinion publique est bel et bien préparé en ce sens.

13/08/2014, 21:06

Par bundesbank

ces mecs nous prennent, nous pour des barbares , et ils n’ont peut etre pas tort, les femmes s’étalent sur u porn nos dirigeants sont corrompus jusqu’a la moelle , ont les bombarde au nom de la democratie , en fait pour piller leurs richesses , j’en passe et des meilleures . je ne suis pas sur qu’ils soient plus barbares que nous , nous sommes tellement plus lamentable avec notre soif consumeriste, et ces cons d’israeliens qui sont nos representants  au moyen orient. Non franchement nous n’avons pas de leçon a leur donnée .

13/08/2014, 22:45

Par rachidsadaoui

Pour moi, tout cela est de la faute d’Israel et de son protecteur (AIPAD) les états unis. Pour la soit disante sécurité d’un état créer sur la culpabilité occidentale et lobyisé à outrance, la destabiliation de toute une région et ses répercussions planétaires sont le fait de l’intransigance.

L’ONU déshonoré, ce pays est un état voyou, ou nous mène-t-il? J’ai des enfants..

13/08/2014, 23:15

Par Alain ROUSSARD

« Les instances musulmanes ne se prononcent sur aucun fait politique mais elles agissent dans une opacité évidente. »

« Les voix musulmanes qui dénoncent ces horreurs sont aussi inaudibles que les juives qui dénoncent celles en Palestine. »

Voilà entre autres le genre de remarques qui reviennent un peu comme des ritournelles au fil des commentaires.
La plupart des internautes qui interviennent semblent bien connaître le sujet, ce qui n’est pas mon cas. Cependant, ce que je viens de lire m’interpelle sérieusement. Lundi dernier (11 août), le patron d’Ouest-France, François Régis Hutin traitait du même sujet dans son éditorial « Musulmans et chrétiens solidaires ». Or, cet éditorial consacre l’essentiel de son contenu en donnant la parole justement aux instances musulmanes. Ce qu’on y lit contredit totalement les remarques faites plus haut:

Le rassemblement des Musulmans de France
par son président Anouar Kbibech a dit le 28 juillet « sa consternation la plus grande face aux exactions dont sont l’objet les chrétiens d’Irak… » (…);

L’Union des Mosquées de France
,

le 1er août par son président Mohammed Moussaoui a lui aussi condamné « fermement ces injustices qui frappent cette communauté de foi chrétienne », saluant « l’expression digne de la délégation des Evêques de France et lui exprime son soutien et sa solidarité… »(…);

L’association des Imams de France
par son président Ahmed Miktar rappelle que ces agissements contre les chrétiens « sont condamnés par tous les Oulémas du monde musulman, avec à leur tête l’Union mondiale des savants de l’Islam… »(…)

Monsieur Hutin conclut:
« Ces positions et ces appels, hélas non relayés par les médias, doivent être connus de tous, pour que chacun puisse constater que les désirs de paix convergent. »
Respect à ce monsieur qui contribue à rétablir quelques vérités..

14/08/2014, 00:00

Par jpm2 en réponse au commentaire de Alain ROUSSARD

Et merci à vous de les relayer ici!!! Sourire

On peut, par exemple, retrouver le communiqué du « rassemblement des musulmans de France » ici

14/08/2014, 00:02

Par Monica M. en réponse au commentaire de jpm2

Les voix critiques musulmanes doivent être relayées.

Merci Alain Roussard

14/08/2014, 00:22

Par Philippe Legout

Les USA et leurs larbins européens ont une constante : ils ne dégomment que les dictatures laïques dans les pays arabes. Je suis bien obligé d’en déduire que le but recherché est l’arrivée au pouvoir des « fous de Dieu », ça peut faire monter la valeur des puits de pétrole yankees, notamment ceux de Bush ; et puis il faut bien dire que si les pays arabes sont ravagés par la guerre civile pour des décennies, Israel en est le grand gagnant qui pourra alors régner sur toute la région. Il ne se passe rien en Arabie Saoudite et au Quatar, pays intégristes, qui doivent être dans le coup et financer l »Etat Islamique » (pour le compte des USA ?). Quand à l’Egypte, elle est à la botte des USA et d’Israel, une dictature militaire criminelle qui joue un rôle de kapo à Gaza.

Kadhafi voulait créer une monnaie pour le moyen-orient et l’afrique, pour se libérer de la domination occidentale par le dollar. ça lui a couté la vie et son pays est détruit, car nos politiques-marionettes suivent un clown sinistre comme BHL qui disait pourtant bien travailler pour Israel dans l’affaire lybienne.

14/08/2014, 03:00

Par Phil3821

Je pense que le problème est plus complexe que cela. Les Djihadistes sont une poussée récente et ancienne dans les esprits. Ils cherchent aujourd’hui à obtenir une sorte de sanctuaire étatique afin d’exister en temps que religion établit au sein d’un état. Il existe dans toutes les religions des fondamentalistes extrémistes et l’islam n’est pas une exception à la règle, elle possède cette mouvance extrémiste.

En effet à la différence des pays occidentaux comme la France, ou la séparation de l’église et de l’état est une règle. Ce qui signifie qu’il y a d’une part la religion et ces règles, et de l’autre l’état et ses lois. Ceci n’existe pas dans le monde arabe où la religion et l’état ne fait qu’un, il n’y a pas de dissociation et la loi religieuse est aussi celle de l’état. Cela concentre les pouvoirs sur une seule structure, et ça laisse peu de place à la différence culturelle.

Mais si certain pays arrive à concilier un équilibre entre religion et état. Tout ce complique avec l’extrémisme, où la seule tolérance est la tolérance de la pensée unique, comme dans toutes les dictatures. Les modèles se ressemblent. Le dictât religieux n’est pas différent du dictât d’état, il est même plus répressif. Quand au liberté d’expression ce n’est même pas la peine d’y penser.

Alors on a le droit de se poser la question:

« la faute à quoi, la faute à qui ».

Je pense qu’il y a plusieurs explications. Le modèle des sociétés actuelles, où l’individualisme prime, le rejet des minorités et des moyens de culte, la non répartition des richesses, l’aide sous condition, et l’exploitation des richesses locales fabrique dans les pays où l’état et la religion ne fond qu’un (mais aussi dans les pays occidentaux) une incompréhension d’ordres religieuses. Les états religieux actuelles ont eux même des difficultés internes de gestion et de respect des principes religieux (corruptions, répression …). Ceci n’aide pas cela. Comme dans nos pays occidentaux où l’extrémisme grandit par dégoût de la politique. Ce sont les mêmes mécanismes.

L’autre question que je me pose c’est pourquoi l’islam ne dénonce pas les violences plus fortement (en rejetant le Djihadisme de l’islam par exemple). Après tout un berger doit soigné son troupeau et lui éviter les mauvaises herbes. Si au nom de Dieu l’homme se met à tuer bergers et moutons où est la différence avec le loup. Où est la sagesse, où est le respect de la foie commune. Et si l’homme de foie donne des sous pour tuer moutons et bergers qui paîtra son champs.

Les extrémistes finissent par se comporter de la même manière de se qu’ils dénoncent, mais cette fois les crimes sont commis par eux. Le dédouanement au nom de Dieu n’excuse pas l’acte, c’est l’homme qui tue. Quelque soit la foie des uns et des autres rien n’excuse le meurtre d’une foie pour le bien d’une autre. Dieu ne tue pas ces enfants pour satisfaire ces autres enfants. Il y a là un non sens religieux dans une idéologie qui se veut religieuse.

Les efforts internationaux s’intensifiaient mercredi pour évacuer les déplacés chassés de leurs villes par les violences et pris au piège dans les montagnes du nord de l’Irak. Des centaines de milliers de personnes ont été jetées sur les routes par l’offensive fulgurante des jihadistes de l’État islamique (EI) qui se sont emparés depuis le 9 juin de pans entiers du territoire au nord, à l’ouest et à l’est de Bagdad, sans véritable résistance des forces armées irakiennes. La crise humanitaire s’aggravant avec l’avancée des jihadistes vers la région autonome du Kurdistan, où ont trouvé refuge les déplacés, les Occidentaux tentent de trouver les moyens de contrer la progression de l’EI et de sauver notamment  la minorité chrétienne et celle kurdophone et non musulmane des Yazidis.

Largage d’aide.

Des dizaines de milliers de membres de la minorité yazidie sont bloqués dans les montagnes de Sinjar « sans nourriture, sans eau et sans abri », indique le Haut Commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR).
Jusqu’à 35.000 personnes ayant fui cette région ont réussi à se réfugier ces dernières 72 heures dans le Kurdistan, en passant par la Syrie, selon le HCR. Ils sont épuisés et déshydratés. Des largages humanitaires américains et britanniques ont été effectués ces derniers jours dans les montagnes de Sinjar, alors que Paris a envoyé de l’aide et que l’Australie va participer aux largages.
Mardi, un hélicoptère irakien transportant des déplacés yazidis et de l’aide humanitaire s’est écrasé dans le mont Sinjar. La députée yazidie Vian Dakhil  a été blessée, de même qu’une journaliste du New York Times et un photographe freelance.

Des soldats américains préparent l’aide humanitaire qui sera larguée au-dessus de Sinjar, en Irak.

Frappes.

Parallèlement aux aides humanitaires, les États-Unis, impliqués pour la première fois militairement en Irak depuis le retrait de leurs troupes fin 2011, mènent quotidiennement depuis vendredi des frappes aériennes sur des positions jihadistes dans le Nord. L’objectif est de protéger le personnel américain à Erbil, la capitale du Kurdistan, et éviter un éventuel « génocide » selon le président Barack Obama, alors que l’EI est accusé de persécution des minorités, d’exécutions sommaires et de viols, des exactions qui peuvent constituer « des crimes contre l’Humanité » selon l’ONU.

Washington a en outre envoyé 130 conseillers militaires supplémentaires, arrivés mardi à Erbil pour évaluer « plus en profondeur » les besoins des Yazidis. Ils n’ont pas vocation à combattre et viennent en renfort des quelque 300 conseillers déjà sur le terrain pour épauler le gouvernement dans sa lutte contre l’EI.

Fait notable, à rebours de sa doctrine de non-violence et de ce qu’il avait rejeté en 2013 pour la Syrie, le Vatican a approuvé de facto les frappes américaines contre les jihadistes pour protéger les minorités de l’Irak, au nom d’un péril exceptionnellement grave. Mercredi, la Conférence des évêques de France a clairement appelé à « user de la force » en Irak pour aider chrétiens et yazidis et dénoncé « l’attentisme en Europe ».

Un avion de combat américain F/A-18C Hornet, se prépare à décoller du porte-avion USS George H.W. Bush. Ces avions ont mené des frappes contre des positions de l’EI. REUTERS/Hamad I Mohammed

Un appel qui trouve un écho politique en France puisque François fillon, Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin ont exhorté, mercredi, François Hollande à intervenir au Proche Orient – Gaza et Irak – pour éviter « le déshonneur ». Dans une lettre ouverte au chef de l’Etat publiée par Le Monde daté du 14 août, les trois ex-Premiers ministres demandent notamment « un engagement massif » de l’UE pour les réfugiés et « le soutien sans ambiguïté » aux actions militaires pour stopper l’avance des jihadistes en Irak.

Livraison d’armes.

Lundi, le Département d’État avait annoncé que les États-Unis livrent des armes aux peshmergas, les forces kurdes qui combattent les jihadistes de l’EI au nord de l’Irak. La porte-parole de la diplomatie américaine a précisé que ces livraisons ont commencé la semaine dernière, sans toutefois détailler le type d’armes livrées. Londres a annoncé qu’elle leur acheminerait du « matériel militaire d’autres Etats contributeurs » sans préciser lesquels.

Mercredi, l’Elysée a indiqué, dans un communiqué, que la France acheminera « dans les heures qui viennent » des armes en Irak « pour soutenir la capacité opérationnelle des forces engagées contre l’Etat islamique ».

Évacuation.

Après des appels d’experts onusiens à agir rapidement pour éviter un « génocide potentiel » contre ces minorités, le secrétaire d’État John Kerry a annoncé mercredi que son pays étudiait l’évacuation « urgente » de ces civils. « Nous allons faire une évaluation rapide et critique parce que nous pensons qu’il est urgent d’essayer de faire sortir ces gens des montagnes » de Sinjar, le bastion des Yazidis d’où ils ont été chassés le 3 août, a-t-il.

La proposition d’Aznavour.

Le chanteur d’origine arménienne Charles Aznavour propose de son côté que les communautés persécutées du Moyen-Orient s’installent dans les villages français « à l’abandon » avec pour obligation de les reconstruire, pour les faire revivre, dans une tribune .
« Dans la situation actuelle, ces chrétiens, ces Kurdes, ces yazidis, ces musulmans et ces Arméniens doivent, comme tant d’autres, quitter ce pays le plus vite possible », écrit l’artiste, ambassadeur d’Arménie en Suisse et représentant permanent d’Erevan auprès de l’ONU et de l’Unesco en évoquant l’Irak ou encore la Syrie.

Lire aussi

Le Vatican demande aux responsables musulmans de condamner « sans aucune ambigüité » l’Etat islamique

« Si Dieu le veut, nous lèverons le drapeau d’Allah sur la Maison-Blanche »

Cinq clés pour expliquer les avancées des jihadistes en Irak

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :