673008-image-extraite-du-media-jihadiste-al-baraka-news-le-11-juin-2014-montrant-des-militants-de-l-ei-et-l

L’organisation Etat islamique a lancé lundi un appel aux musulmans à tuer des citoyens, notamment Américains et Français, des pays formant la coalition internationale mise en place pour combattre le groupe jihadiste en Irak et en Syrie.

miutg

«Si vous pouvez tuer un incroyant américain ou européen – en particulier les méchants et sales Français – ou un Australien ou un Canadien, ou tout (…) citoyen des pays qui sont entrés dans une coalition contre l’État islamique, alors comptez sur Allah et tuez-le de n’importe quelle manière», a déclaré Abou Mohammed al-Adnani, le porte-parole de l’EI, dans un message publié en plusieurs langues.

«Tuez le mécréant qu’il soit civil ou militaire», a-t-il ajouté.

nbn

Les Etats-Unis et la France sont les deux pays qui ont jusqu’à présent mené des frappes aériennes en Irak sur des positions de l’EI, un groupe qui a déclaré en juillet un «califat» à cheval sur la Syrie et l’Irak, dont ils contrôlent de larges secteurs.

Le message, publié sous forme audio en arabe, avec une traduction sommaire en anglais, en français et en hébreu, donne des instruction sur la manière de mener à bien la mission sans équipement militaire. «Frappez sa tête avec une pierre, égorgez-le avec un couteau, écrasez-le avec votre voiture, jetez-le d’un lieu en hauteur, étranglez-le ou empoisonnez-le», indique-t-il.

njhgy

Le porte-parole dresse par ailleurs des louanges aux militants actifs dans la péninsule du Sinaï en Egypte, les appelant à «trancher la gorge» des défenseurs du régime du président Abdel Fattah al-Sisi.

Militant Islamist fighter uses a mobile to film his fellow fighters taking part in a military parade along streets of Syria's northern Raqqa province

Des groupes jihadistes, dont Ansar Beït al-Maqdess, qui a récemment apporté son soutien à l’EI, revendiquent régulièrement des attentats contre les forces de sécurité depuis la destitution du président islamiste Mohamed Morsi par l’armée en juillet 2013.

Cazeneuve à l’Etat islamique : « La France n’a pas peur »

Après l’appel de l’Etat islamique à tuer des citoyens des pays de la coalition, citant la France, le ministre de l’Intérieur a affirmé lundi midi : « La barbarie de ces terroristes justifie qu’on les combatte sans trêve, ni pause ».

bhu

« Ça n’est pas la première fois que la France se trouve menacée par des groupes terroristes » : c’est lors d’un point de presse en direct de la place Beauvau que le ministre de l’Intérieur a répondu aux menaces proférées par l’Etat islamique. « La France n’a pas peur parce qu’elle est préparée à répondre à leur menace » et « la barbarie de ces terroristes justifie qu’on les combatte sans trêve, ni pause », a lancé Bernard Cazeneuve. Cet appel « témoigne s’il en était besoin une fois encore de la barbarie de ces terroristes, qui justifie qu’on les combatte sans trêve ni pause », a-t-il dit (voir sa déclaration intégrale en bas de cet article).

imagesvvv

« La meilleure chose que vous puissiez faire est de vous efforcer de tuer tout infidèle, qu’il soit Français, Américain ou d’un de leurs pays alliés », déclare dans un message audio diffusé lundi et repéré par le groupe de surveillance SITE le porte-parole de l’Etat islamique, Abou Mohamed al Adnani, qui menace également le Canada et l’Australie.
« Si vous ne pouvez pas trouver d’engin explosif ou de munition, alors isolez l’Américain infidèle, le Français infidèle, ou n’importe lequel de ses alliés. Ecrasez-lui la tête à coup de pierre, tuez-le avec un couteau, renversez-le avec votre voiture, jetez-le dans le vide, étouffez-le ou empoisonnez-le »
, poursuit-il.

imagesuutt

« Nous devons aussi éliminer le risque que représente Daesh pour notre sécurité », a affirmé dans sa déclaration Bernard Cazeneuve. « La France n’a pas peur parce qu’elle est préparée à répondre à leur menace », a-t-il ajouté. « Même si le risque zéro n’existe pas, nous prenons aujourd’hui 100% de précautions. » La France a mené vendredi ses premières frappes contre des cibles de l’Etat islamique dans le nord de l’Irak mais François Hollande a exclu de lancer des raids aériens contre d’autres pays, à commencer par la Syrie. Les Etats-Unis, dont l’aviation est entrée en action contre les djihadistes au début du mois d’août, n’excluent plus pour leur part de frapper en Syrie. Et Washington, qui s’efforce de former une large coalition contre les djihadistes, a indiqué ce week-end que d’autres pays pourraient s’associer à ces frappes aériennes en Syrie. « Nous ne frapperons pas seuls », a déclaré dimanche sur CBS Samantha Power, l’ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations unies, au moment où les dirigeants de la planète convergent vers New York pour l’Assemblée générale annuelle de l’Onu.

imagesb

 

MENACE – La France, mais aussi les Etats-Unis et les autres alliés occidentaux, sont visés dans un communiqué de l’organisation terroriste.
L’Etat islamique appelle à tuer des Français

« Les méchants et sales Français ». Les frappes occidentales en Irak hérissent l’Etat islamique. L’organisation djihadiste a lancé lundi un appel à tuer des civils français et américains. Dans un discours traduit en plusieurs langues, son porte-parole Abou Mohammed al-Adnani demande à ses partisans :
« Si vous pouvez tuer un incroyant américain ou européen -en particulier les méchants et sales Français- ou un Australien ou un Canadien ou tout incroyant […], dont les citoyens de pays qui sont entrés dans une coalition contre l’Etat islamique, alors comptez sur Allah et tuez-le de n’importe quelle manière ».

Afficher l'image d'origine

Égorgement, étranglement, empoisonnement, Abou Mohammed al-Adnani détaille dans sa déclaration les manières que peuvent utiliser les djihadistes pour éliminer des « mécréant[s], qu’il soit civil ou militaire ». LIRE AUSSI : En Irak, les Etats-Unis peuvent-ils se passer d’une intervention au sol ?

Les pays occidentaux cités. La France n’est donc pas la seule citée dans ce long discours, repéré par des spécialistes du groupe terroriste. Les Américains sont évoqués une trentaine de fois, les Français par cinq fois, l’Australie et le Canada trois fois. En s’adressant à ses partisans et ses soutiens, le porte-parole de l’Etat islamique leur demande de s’interroger sur la menace qu’ils posent « dans cet endroit lointain qu’est l’Australie« , à se demander ce que « le Canada a à faire avec vous ? ».

Bernard Cazeneuve, ministre français de l’Intérieur, a réagi à ce communiqué de l’Etat islamique. « La France n’a pas peur », a-t-il déclaré, avant de rappeler la mise en place du plan Vigipirate, actuellement en niveau « Vigilance ». « Même si le risque zéro n’existe pas », a concédé Bernard Cazeneuve, « nous prenons aujourd’hui 100% de précautions ». Le ministre de l’Intérieur a notamment évoqué le vote de la nouvelle loi antiterroriste ainsi que les 110 interpellations et 74 mises en examen de personnes en lien avec le djihad depuis le début de l’année. Paris et Washington ont lancé des frappes aériennes contre les positions de l’Etat islamique en Irak. Les Etats-Unis envisagent également d’attaquer le groupe en Syrie.

Afficher l'image d'origine

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :