A translator who lives in fear for his life after fleeing IS explains why hostages appeared calm before their deaths.

is-defector-jihadi-john-composite-2-942x530

Former translator « Saleh » has spoken exclusively to Sky News about what he saw when he was with terrorist group Islamic State in Syria and before he fled to Turkey.

020315-jihadi-john-mohammed-emwazi-guardian-still-1-480x360

Here are the six main revelations from the interview:

1. The man nicknamed Jihadi John is indeed Mohammed Emwazi, the 26-year-old Briton suspected of killing a number of foreign hostages. And he is « the big boss », the only one who gives orders to others.

images (2)

Saleh says Mohammed Emwazi is the murderer, Jihadi John

images

2. Emwazi is feared and respected within the group, possibly because he was prepared to kill foreigners.

images (3)

3. Saleh is the only man to have seen Emwazi kill, and admit to seeing it. He said: « When he killed [Japanese hostage] Kenji Goto I saw this, but not near, from a little distance. »

images (1)

4. The hostages were compliant when it came to their deaths because they did not realise they were really going to die – they had been subjected to mock executions and had a false sense of security.

téléchargement

Saleh was told what to say to them. He [Emwazi] told Saleh: « Say to them, no problem, only video, we don’t kill you, we want from your government [to] stop attacking Syria. We don’t have any problem with you; you are only our visitors. »

images (4)

5. The hostages  were given Arabic names to convince them they were among friends and to calm them down.

images (5)

Kenji Goto was given the name Abu Saad. Saleh said: « Maybe they could not say Kenji Goto so they say Abu Saad. But when I noticed Goto, when they said Abu Saad to Goto, direct he  relax. »

images (7)

6. The command and control structure within IS in Raqqa is dominated by foreigners, about 70% are foreign fighters in charge of around 30% Syrians – and there are more foreigners coming.

images (6)

Pourquoi les otages de l’Etat islamique semblaient-ils calmes avant leur exécution ?

images (1)

Un traducteur qui a fait défection du groupe jihadiste livre son témoignage. Interrogé par la chaîne d’information Sky News, un traducteur qui travaillait pour le compte du groupe Etat islamique avant de faire défection, témoigne de ce qu’il a vu en Syrie avant de fuir vers la Turquie.

Dans un article publié mardi, Sky News résume les principales révélations de « Saleh ». Selon ce dernier, qui dit craindre pour sa vie depuis sa défection, le Londonien Mohammed Emwazi est bel et bien le bourreau de l’EI surnommé « Jihadi John« . Emwazi, 26 ans, est apparu masqué sur au moins sept vidéos de décapitation du groupe jihadiste.

téléchargement

Son identité a été révélée récemment par plusieurs médias américains et britanniques. Selon « Saleh », Mohammed Emwazi est « craint et respecté au sein de l’EI, probablement parce qu’il était préparé à tuer des étrangers ». Selon Sky News, « Saleh » est le seul à avoir vu Emwazi tuer.

« Je l’ai vu quand il (Jihadi John) a décapité l’otage japonais Kenji Goto, mais pas de près« .

Pourquoi les otages paraissaient calmes avant leur exécution ?

Parce qu’ils ne réalisaient pas qu’ils allaient mourir, explique « Saleh ».

« Les otages avaient fait l’objet, avant, de fausses exécutions et avaient donc un faux sentiment de sécurité« , précise-t-il.

images

Toujours selon Sky News, « Jihadi John » avait demandé à « Saleh » de dire aux otages : « il s’agit uniquement d’une vidéo, vous n’allez pas être tués, nous voulons que votre gouvernement arrête d’attaquer la Syrie. Nous n’avons aucun problème avec vous, vous êtes uniquement nos visiteurs« .

Les jihadistes avaient également donné aux otages des noms arabes afin de les convaincre qu’ils étaient entre amis et de les apaiser.

Sabri-Essid-demi-frère-de-Merah

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :