Après la déclaration hier d’un accord cadre entre les négociateurs 5+1 et l’Iran, Obama et Netanyahu se sont entretenus au téléphone,  la nature de leurs propos de leurs propos ont été révélés hier soir à la radio israélienne.

Netanyahu-et-Obama-au-téléphone

La version de la Maison Blanche:

imaeges

L’Appel du Président Obama avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu d’Israël

Le président Obama a appelé le Premier ministre Netanyahu aujourd’hui d’Air Force One pour discuter du cadre politique conclu entre le P5 + 1 l’UE et l’Iran, sur un plan conjoint d’action globale concernant le programme nucléaire de l’Iran.

dd

Le Président a souligné que si rien n’est convenu tant que tout n’est pas réglé définitivement, le cadre représente un progrès important vers une paix durable, une solution globale qui coupe toutes les voies de l’Iran vers la bombe, vérifiable et qui assurera de la nature pacifique du programme nucléaire de l’Iran.

imaqges

Il a souligné que des progrès sur la question nucléaire, en aucun cas diminue nos préoccupations en ce qui concerne le parrainage de l’Iran du terrorisme et des menaces envers Israël et a souligné que les Etats-Unis restent fermes dans ses engagements pour la sécurité d’Israël.

wxc

Le Président a dit au Premier ministre qu’il a commandé à son équipe de sécurité nationale d’augmenter les consultations avec le nouveau gouvernement israélien sur la façon dont nous pouvons renforcer notre coopération sécuritaire à long terme avec Israël et rester vigilants et lutter contre les menaces de l’Iran.

s

Version Jérusalem:

imagyes

Communiqué du conseiller du Premier ministre

Le Premier ministre Netanyahu a parlé au président Obama  ce soir et a exprimé une forte opposition d’Israël à l’accord-cadre avec l’Iran qui pose un grave danger pour Israël, la région et le monde.

ccs

Le Premier ministre Netanyahu: . « Un accord sur la base de ce cadre pourrait menacer la survie d’Israël alors qu’il y a seulement deux jours, l’Iran a déclaré que «La destruction d’Israël est non négociable », et dans ces jours fatidiques l’Iran a accéléré l’armement de de groupes terroristes agissant par procuration pour attaquer Israël.

ccc

Cet accord va légitimer le programme nucléaire de l’Iran, renforcer l’économie de l’Iran, et augmenter les agressions terroristes de l’Iran au Moyen-Orient et au-delà.

images

Un tel accord n’entravera pas le chemin de l’Iran vers la bombe, mais l’ouvrira.

imazzges

Il augmentera les risques de prolifération nucléaire dans la région et les risques d’une guerre terrible. L’alternative est une position ferme en augmentant la pression sur l’Iran jusqu’à ce qu’un meilleur accord soit atteint.

Iran : la destruction d’Israël est non négociable

Téhéran n’a cédé sur rien, ce que l’on sait du programme nucléaire

les Etats du Golfe se nucléarisent, Kerry qui n’a rien compris dit non l’accord avec l’Iran réduira la Prolifération

C’est la Honte de l’Occident ! Depuis qu’on négocie, Téhéran n’a cédé sur aucune de ses positions initiales

Nucléaire iranien: entente sur les points clés en vue d’un accord

Netanyahu-et-Obama-au-téléphone

Dear Aschkel,

I just got back from Lausanne, where today, as you know, the P5+1 and Iran announced a framework of understanding that U.S. officials told the Associated Press « would open the path to a final phase of nuclear negotiations. »

This is not an « agreement » — it’s an affirmation that both sides will keep talking, and a catalog of our deeply alarming concessions that contradict every pledge the President made to ensure Iran would abide by five U.N. resolutions, and do a deal to « end their nuclear program. »

Let me be clear: An actual nuclear agreement based on the framework revealed today would endanger not only Israel and America, but the entire world.

Under such an agreement Iran would be allowed to:

  • Keep what one former Obama administration official has called its « plutonium bomb factory, » and in 10 years, build as many heavy water reactors as it wants. There is no purpose for plutonium other than nuclear weapons.
  • Delay disclosure of its past military nuclear work until after sanctions relief has been granted, a concession that according to experts would gut our ability to know if Iran is cheating and prevent any effective inspection and verification regime.
  • Continue spinning centrifuges in its underground Revolutionary Guard enrichment bunker impervious to Western military intervention if Iran decides to break a deal and race for a bomb — and conduct advanced centrifuge R&D without violating the agreement: meaning they can go from IR-1 centrifuge to IR-4, 5, 6, etc., each of which can make nuclear bomb fuel four times faster than the previous generation!
  • Deny immediate anytime, anywhere access to facilities nuclear inspectors want to visit.
  • Not be required to ship their enriched uranium out of the country – after Iran had secured U.S. concessions on number of centrifuges based on doing so.

The administration’s concept is premised on the belief that Iran will abide by previous international obligations, but as we have seen time and time again, Iran has continued to stall and violate agreements.

I recently wrote an op-ed for the Miami Herald where I explained:

“The truth is, Iran is an unabashed terrorist regime… While pocketing countless U.S.  concessions on virtually every aspect of its program — enrichment, plutonium, ballistic missile delivery systems, past illicit nuclear weapons work, continued expansion of centrifuge research — Iran has played the West for a fool. Tehran has failed to grant unfettered access to inspect nuclear infrastructure and continues to stonewall the IAEA, the very organization that would be charged with monitoring any new nuclear agreement.”

Aschkel, just this week a top Iranian general said Israel’s destruction is “Non-negotiable.”

I say that the removal of Iran’s infrastructure to build nuclear weapons is « Non-negotiable. »

We need your help to educate the press, policy influencers, and opinion leaders about the dangers contained in this framework.

We need to fight a bad deal, and stop Iran, now.  If Iran goes nuclear, terror goes nuclear.

Thank you for standing with TIP against a nuclear Iran.


Josh Block
CEO & President

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :