Il y a dix semaines l’administration Obama a défendu sa politique étrangère en affirmant que ISIS l’Etat islamique n’était pas une menace existentielle pour les Etats-Unis…

nouveau-mexique-Etat-islamique

La semaine dernière, Judicial Watch a rapporté que ISIS a un camp d’entrainement à quelques miles de El Paso, au Texas.
L’emplacement exact où le groupe terroriste a établi sa base est à huit miles (environ 13 kms) de la frontière des États-Unis dans une zone connue sous le nom « Anapra »
situé juste à l’ouest de Ciudad Juárez dans l’État mexicain de Chihuahua.

f

Une autre cellule ISIS est à l’ouest de Ciudad Juárez, à Puerto Palomas, et cible les villes du Nouveau-Mexique de Colomb et de Deming pour un accès facile aux États-Unis.

dd

Des sources de police et de renseignements signalent la zone autour Anapra qui est dominée par Vicente Carrillo Fuentes un gros trafiquant («cartel de Juarez »), ainsi que La Línea (le bras d’application de l’entente) et le Barrio Azteca (un gang formé à l’origine dans les prisons d’El Paso).

hg

Le contrôle des Cartel de la zone d’Anapra est difficile car c’est un environnement extrêmement dangereux et hostile pour l’armée mexicaine et les opérations de la police fédérale.

n j

Selon ces mêmes sources, les «coyotes» comme ils s’appellent sont engagés dans la contrebande humaine – et travaillant pour le cartel de Juárez et ils aident à déplacer terroristes de l’Etat Islamique à travers le désert et à travers la frontière entre Santa Teresa et Sunland Park, au Nouveau-Mexique. A l’est de El Paso et Ciudad Juárez, un cartel soutenu par les «coyotes» est également actif pour faire passer les terroristes d’ISIS par la frontière poreuse entre Acala et Fort Hancock, au Texas. Ces zones spécifiques ont été ciblées par ISIS en raison de la faible efficacité de leurs forces de police.

sd

Des sources de renseignement mexicaines rapportent que ISIS entend exploiter les chemins de fer et les installations aéroportuaires dans les environs de Santa Teresa, au Nouveau-Mexique (un port d’entrée vers les États-Unis). Les sources disent aussi que ISIS a des « observateurs » situés dans les montagnes de l’Est Potrillo au Nouveau-Mexique (en grande partie gérés par le Bureau of Land Management) pour aider aux opérations de passage des frontières des terroristes. ISIS mène également des reconnaissances dans les universités régionales – dans le White Sands Missile Range (Base militaire US qui fait des évaluations, test et recherches sur les missiles – Ainsi que sur les  installations gouvernementales à Alamogordo, au Nouveau-Mexique  et sur les installations électriques près d’Anapra et Chaparral, Mexique.

khy

La menace existentielle apparemment se rapproche. Bien que les agences fédérales n’ont pas vérifié le rapport Judicial Watch, stratégiquement il est utile pour la patrouille des frontières et autres agents chargés de l’application de la loi de penser de l’Etat islamique comme le « al-Baghdadi Cartel ». Il y a des similitudes et des différences entre les cartels de drogue mexicains et ISIS qui cependant sont capables de travailler ensemble.

sd

Les Cartels utilisent le slogan «plata o plomo » signifiant « payer ou être tués. » ISIS utilise lui « se convertir ou mourir », « payer des impôts ou être tué ». L’État islamique représente le pire des deux, une organisation criminelle transnationale qui tue au nom de l’Islam. Et ils ont mis en place un camp sur la frontière mexicaine avec les États-Unis. Les Cartels mexicains et ISIS tous deux pratiquent le trafic de drogue, le trafic des humain, utilisent la violence pour maintenir et développer leurs territoires, tuent des civils et des journalistes et menacent les gouvernements.

uu

Tous les deux ont des structures patriarcales, de commandement hiérarchique avec des commandants, des soldats, des responsables pour l’application de leur charte et du personnel de soutien. Les deux violent et asservissent les femmes et les enfants. Ils sont une culture de « l’honneur » où le manque de respect doit être vengé. Les Cartels et ISIS utilisent les enlèvements comme moyens d’extorsion. ISIS a recueilli par exemple récemment de fortes rançons pour les femmes Yazidi et d’autres qu’ils avaient enlevées et réduites en esclavage. Ils ont également tenté de demander des rançons aux américains, aux japonais et d’autres otages avant qu’ils ne les décapitent.

s

Les Cartels prélèvent une taxe de guerre pour ceux qui vivent sur leur territoire et si quelqu’un ne peut pas ou ne veut pas payer la taxe, un membre de la famille est kidnappé. Il y a également eu des rapports que les cartels ont enlevés des citoyens américains ainsi que l’enlèvement d’un agent de patrouille frontalière des États-Unis. ISIS et les cartels mexicains utilisent des tactiques similaires particulièrement les décapitations.

54265068

Comme Isis, les cartels décapitent et envoient les bandes vidéo montrant de multiples victimes pour instiller la peur et envoyer un message à leurs ennemis. Cependant, les décapitations des cartel sont différentes de celles d’ ISIS.
Les Cartel pratiquent souvent la torture, et écorchent la peau de la tête entière et pratiquent la castration du vivant de la victime. Ils dépècent et exposent publiquement les corps dans des positions humiliantes avec leur pantalon tiré vers le bas, avec le pénis dans la bouche ou la main. Ils humilient le corps pendant et après la mort pour que la personne soit privée de mourir dans la dignité. ISIS et d’autres djihadistes ne castrent pas ou n’affichent sexuellement les cadavres généralement. En fait, ils semblent éviter consciemment les organes génitaux de leurs ennemis sauf bien sûr quand ils sont en train de violer les hommes, les femmes ou les enfants.

ijh

La castration et la mutilation du corps « nuiraient » à ISIS et à leur message car ce serait contraire au rite islamique et théologiquement sanctionné. Les Cartels mexicains et ISIS exécutent leurs selon des accusations que la victime était un espion ou un traître afin d’avertir et faire peur aux populations locales. Les deux exposent les têtes des décapités et les corps dans les zones publiques, suspendus à ponts ou à l’entrée des villes. Pour signifier qu’ils contrôlent le territoire. Les deux cartels et ISIS utilisent Internet pour recueillir des renseignements, diffuser de la propagande, recruter de nouveaux membres et glorifier leurs organisations. Ils contrôlent l’information en assassinant des journalistes et publiant leurs propres brochures et magazines. Les deux ont des stratégies de recrutement complexes et utilisent Twitter, Facebook et autres médias sociaux pour recruter.

ytg

Les Cartels de la drogue mexicains ont recruté des milliers de jeunes dans les écoles primaires et secondaires au Texas pour former des gangs sous leur contrôle pour aider au trafic de drogue. ISIS utilise twitter, Instagram, facebook et sites djihadistes pour recruter avec succès des milliers d’adeptes occidentaux et inspirer des jeunes qui deviendront des extrémistes violents. Les cartels sont présents dans la musique, le cinéma, les vêtements et la littérature et ils perpétuent la « Narco cultura », une sous-culture qui glorifie la culture criminelle.

Texas-map-El-Paso
ISIS lui possède une autre propagande et appelle des jeunes qui idéalisent le Califat et veulent faire partie d’une aventure anti-occidentale. La différence la plus significative entre l’idéologie des cartels et ISIS, c’est que l’État islamique a une vision apocalyptique de la fin des temps.

scf

Les Cartels eux veulent surtout le pouvoir et l’argent, ISIS veut apporter l’apocalypse et gagner leur place dans l’histoire. ISIS utilise des tactiques d’entente pour réaliser une prophétie des temps de la fin qui laisse présager que la bataille finale entre les armées de l’Islam et ses ennemis se produira dans la ville syrienne de Dabiq.
Cette bataille finale précédera la fin des temps et le triomphe de l’islam sera véritable. ISIS doit provoquer l’Amérique dans une guerre terrestre en Syrie pour s’ acquitter de la prophétie. Quelle meilleure façon d’y parvenir que d’avoir des agents d’ISIS qui entrent aux États-Unis par la frontière sud et qui commettront une attaque de grande envergure sur le territoire national.

q

Ou peut-être diffuser une vidéo de la décapitation de citoyens américains, de patrouilles frontalières ou d’agents de la DEA (Agence fédérale de contrôle des stupéfiants ) étant rituellement décapités au Texas ou au Nouveau-Mexique. Même le président Obama serait obligé d’envoyer des troupes en Syrie si des Américains étaient décapités sur leur propre sol. ISIS a utilisé cette stratégie similaire pour provoquer la Jordanie dans une guerre en brûlant le pilote jordanien vivant Muath al-Kasabeh. Les deux cartels et ISIS sont des menaces graves, mais il devrait y avoir aucun doute que l’État islamique et ses filiales constituent une menace beaucoup plus dangereuse, imminente et existentielle pour le territoire national des USA.

jjyt

Les Cartels mexicains et d’autres organisations criminelles transnationales sont principalement constitués de vrais criminels et les djihadistes d’ISIS sont principalement constitués de « vrais croyants ». Les seigneurs de la drogue même avec leurs atrocités, les violations des droits humains, le trafic stupéfiants et d’êtres humains sont essentiellement des hommes d’affaires, des sociétés structurées et violentes obéissant à un chef.

okli

Le leader Etat islamique Abu al Baghdadi s’est lui déclaré le calife, successeur religieux du prophète Muhammad et chef de toute la communauté musulmane. Les Cartels mexicains sont de véritables criminels et n’ont comme intérêt « que » l’argent et le pouvoir. Les djihadistes de l’ISIS sont de « vrais croyants » qui se battent dans une guerre cosmique au nom de l’Islam. Bien qu’ils utilisent des tactiques terroristes semblables, les techniques de lutte contre le terrorisme typique ne seront pas efficaces. On l’a vu pour la lutte contre les cartel Pour ISIS et sa croyance dans la prophétie des temps de la fin peut aussi être son talon d’Achille.

index

Une stratégie qui élimine la rectitude politique (politiquement correct) de la tactique de lutte contre le terrorisme combinée avec des méthodes qui vont à l’encontre des groupes religieux apocalyptiques millénaristes serait efficace.

images

La sécurisation de la frontière est une méthode immédiate évidente pour protéger les Américains à la fois de la menace d’ISIS et les cartels mexicains.

isistraining-913x512

ISIS Training Camp Uncovered Near Texas Border.

Congressman Duncan Hunter told Fox News last fall that at least 10 ISIS affiliated terrorists were caught trying to cross the border into Texas.

Judicial Watch reported on Tuesday that the Islamic State of Iraq and Syria (ISIS) is operating a training camp just south of the US/Mexican border, near El Paso, Texas. Sources, idenfitied as a Mexican Army field grade officer and Mexican federal police inspector, told Judicial Watch that the camp is about 8 miles south of the border, just west of Ciudad Juarez in an area called “Anapra.”

Mexican officials also uncovered a second cell also west of Ciudad Juarez in Puerto Palomas, which is targeting the New Mexico towns of Columbus and Deming as a path to easily access the United States.

This report comes on top of previous reports Judicial Watch had received last summer from U.S. officials that ISIS was operating near the U.S.-Mexican border. Congressman Duncan Hunter, R-Calif., a member of the Armed Services Committee, also told Fox News last October that at least 10 ISIS affiliated fighters were caught trying to cross the border into Texas, according to his source in the Border Patrol. The Obama Administration denied that any known terrorists had been apprehended at the border at the time. Politifact Texas could not verify Hunter’s claim.

The training camp near Ciudad Juarez was uncovered during a joint operation of the Mexican Army and the Mexican federal police. The team discovered prayer rugs, documents in Arabic and Urdu, and plans for the U.S. Army’s Fort Bliss military installation, which is located in El Paso. Fort Bliss is home to over 30,000 active duty soldiers, including the First Armored Division.

Fort Bliss increased security measures last fall following reports of ISIS cells operating in the region. Gen. Jerry Boykin (Ret.) said at the time: “That means they’re getting a threat stream. Ft. Bliss had to have a clear and present threat.”

Judicial Watch reports:

According to these same sources, “coyotes” engaged in human smuggling – and working for Juárez Cartel – help move ISIS terrorists through the desert and across the border between Santa Teresa and Sunland Park, New Mexico. To the east of El Paso and Ciudad Juárez, cartel-backed “coyotes” are also smuggling ISIS terrorists through the porous border between Acala and Fort Hancock, Texas. These specific areas were targeted for exploitation by ISIS because of their understaffed municipal and county police forces, and the relative safe-havens the areas provide for the unchecked large-scale drug smuggling that was already ongoing.

Mexican intelligence sources report that ISIS intends to exploit the railways and airport facilities in the vicinity of Santa Teresa, NM (a US port-of-entry). The sources also say that ISIS has “spotters” located in the East Potrillo Mountains of New Mexico (largely managed by the Bureau of Land Management) to assist with terrorist border crossing operations.

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :