Japon: Un enfant né avec un troisième œil provoque un tollé quant aux risques de santé liés au désastre de Fukushima

bebe-troisieme-oeil

Tokyo | Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a publiquement exposé la situation à Fukushima suite à la naissance d’un nouveau-né possédant un troisième œil, qui a alimenté une vague d’agitation publique dénonçant le gouvernement japonais et sa manipulation de la situation, a rapporté le Tokyo Daily ce matin.

La naissance du bébé atteint d’une malformation de la glande pinéale en raison du syndrome d’irradiation aiguë (SAI), ou empoisonnement radioactif, comme cela a été précédemment constaté après la catastrophe de Tchernobyl, a développé la formation d’un troisième œil peu développé.

La mère du nouveau-né Akira Kurotawa, travaillait à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi au moment de la catastrophe et a été la victime d’exposition aux radiations avant qu’elle ne tombe enceinte six semaines plus tard. Les médecins lui avaient dit que du fait que l’empoisonnement avait eu lieu le mois d’avant, que l’enfant n’aurait pas de problèmes de santé.

bebe-japon

Le petit Akira Kurotawa en bonne santé et pesait 3,3 kg et n’a pas présenté d’autres effets secondaires d’empoisonnement radioactif ont assuré les médecins de l’Hôpital Universitaire Médical de Fukushima

La naissance de l’enfant avec une telle malformation a déclenché un tollé public massif, ainsi que des critiques des médias à l’échelle nationale, et a contraint le Premier ministre du Japon, Shinzo Abe, à faire une déclaration officielle sur la situation à Fukushima, quelque chose que les responsables extrêmement discrets n’ont pas fait jusqu’à présent.

« La façon dont notre pays a géré cette tragédie est honteuse. C’est bien plus qu’un simple déni de la réalité et de la menace qu’encourt le système écologique mondial et de la santé humaine et animale en général, nous nous sommes trompés en croyant que rien ne s’était passé ici alors que c’est probablement la pire tragédie qui nous a frappé depuis Hiroshima et Nagasaki il y a 69 années » a t-il admis en larmes lors d’une émission de télévision.

shinzo-abe

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a publiquement admis que le traitement par les autorités nippones de la catastrophe nucléaire de Fukushima Daiichi est « honteux » et est entré dans l’histoire comme l’un des « moments les plus sombres » du Japon.

téléchargement (4)

Le Premier ministre japonais a également estimé que le pays ne peut pas résoudre ce problème lui-même et a demandé à ce qu’un comité international parrainé par les Nations Unies puisse faire face aux catastrophes radioactives en raison de leurs « menaces pour l’équilibre de l’écosystème de notre planète et pour la survie de l’espèce humaine ».

Japon : Découverte d’un « HotSpot » mortel en 20 minutes d’exposition à Fukushima

japon-hotspot

BIENVENUE à Fukushima, où le rayonnement est si mauvais qu’il peut être mortel en 20 minutes. Le tsunami a eu lieu il y a plus de 33 mois, mais les retombées n’ont pas cessé de s’aggraver.

images (4)

Les médias japonais rapportent que l’intensité des niveaux de rayonnement dans la centrale nucléaire dévastée par le tremblement de terre et le raz de marée de Mars 2011 est désormais à son plus haut niveau.

Des dizaines de milliers de personnes ont été évacuées autour de la centrale de Fukushima Daichi après la catastrophe qui a mis trois de ses six réacteurs dans un état critique.

L’opération de nettoyage devrait durer des décennies, mais dans le même temps :

– La contamination radioactive du port à côté de l’usine est en hausse constante ;

– Un autre séisme pourrait provoquer une catastrophe 10 fois pire que Tchernobyl ;

– Un endroit pour stocker des milliers de tonnes de besoins en eau radioactives doit être trouvé

– Des traces de césium radioactif ont été retrouvées dans le thon en migration à travers le Pacifique.

téléchargement (5)

Vendredi dernier, Tokyo Electric Power Company (TEPCO ) aurait détecté un rayonnement mortel dans un conduit reliant l’un des bâtiments des réacteurs endommagés à un tuyau de ventilation haut de 120m.

La radioactivité a été mesurée à 25 sieverts (Sv ) par heure. Une dose totale de deux Sv est considérée comme un empoisonnement par radiation sévère. Six Sv produisent un taux de mortalité de 100 pour cent après 30 jours de souffrance.

La chaine japonaise NHK a rapporté que le conduit canal avait été utilisé pour détourner les accumulations de gaz après la catastrophe . TEPCO dit qu’il peut encore contenir des substances radioactives.

C’était juste la dernière d’une longue série de révélations concernant le rayonnement de  » hotspots « . Elles ont fuité dans les médias en dépit du pare-feu jeté autour de la centrale nucléaire depuis la catastrophe.

Un Gros Tremblement de Terre près de Fukushima ‘Décimerait le Japon, Obligerait l’évacuation de la Côte Ouest des Etats-Unis’

tepco-fukushimaUne vue aérienne montre la centrale nucléaire endommagée par le tsunami de 2011 de Fukushima Daiichi appartenant à Tokyo Electric Power Co.’s (TEPCO)

La centrale nucléaire sinistrée de Fukushima au nord du Japon est dans un tel état ??délicat qu’un futur tremblement de terre pourrait déclencher une catastrophe qui décimerait le Japon et affecterait l’ensemble de la côte Ouest de l’Amérique du Nord, a mis en garde un éminent scientifique.

S’exprimant lors d’un colloque sur l’écologie de l’eau à l’Université d’Alberta au Canada, un éminent scientifique japonais-canadien, David Suzuki, a déclaré que le gouvernement japonais était « en train de se manger les dents » quant à l’ampleur réelle de la catastrophe nucléaire de Fukushima 2011.

Il a attribué la tentative de dissimuler l’affaire à la collusion du gouvernement japonais et de Tokyo Electric Power Company (TEPCO), qui gère la centrale.

images (5)

« Fukushima est la situation la plus terrifiante que je puisse imaginer, » a dit Suzuki, ajoutant qu’un autre tremblement de terre pourrait déclencher une catastrophe nucléaire potentiellement désastreuse.

« Le quatrième [réacteur] a été si méchamment endommagé que la peur que s’il y a un autre tremblement de terre à 7 sur l’échelle de Richter ou au delà, le bâtiment pourrait s’effondrer et l’Enfer serait lâcher sur Terre, »

a t-il dit, ajoutant que les chances d’un séisme de magnitude 7 ou plus au Japon au cours des trois prochaines années a plus de 95 pour cent de chance de se manifester.

« Si le quatrième [réacteur] s’effondre sous un tremblement de terre et que ces barres sont exposées, alors c’est ciao, Ciao, le Japon et tout le monde sur la côte ouest de l’Amérique du Nord devront être évacués. Et si ce n’est pas terrifiant, alors je ne sais pas ce que c’est, » a dit Suzuki.

Fukushima : Prémisse de contamination radioactive de la côte Ouest des Etats-Unis; L’état Fédéral panique.

images (2)

Les peurs qu’il y a des retombées radioactives à Fukushima alors que le niveau normal de radiation a Doublé dans la neige du Missouri et sur les plages de San Francisco, des investigations sont en cours.

téléchargement (2)

– Une plage de San Francisco dépasse de cinq fois le niveau de sécurité, alimentant des inquiétudes quant à l’impact réel de Fukushima
– Les découvertes – atteignent jusqu’à 150 micro-REM par heure – ont rapidement incité les responsables fédéraux à lancer une enquête
– Les Responsables ont déclaré ‘avoir les idées brouillées’
– De la neige dans le Missouri a été trouvée contenir le double de la quantité de radioactivité normale
– En septembre, un rapport de la BBC a dit que les indications de radioactivité autour de la centrale de Fukushima ont été 18 fois plus élevées que celles rapportées antérieurement

téléchargement (3)

Une plage de San Francisco contient cinq fois les niveaux de sécurité en terme de radiation, alimentant les craintes que la crise de centrale nucléaire de Fukushima au Japon, a des répercussions dans les zones à travers le pays.

Cet évènement intervient quelques jours après que des indications de radioactivité ont été trouvées être le double de la quantité normale, lors de récentes chutes de neige dans le Missouri.

D’après un utilisateur de Youtube, DutchSinse, qui a posté une vidéo de lui présentant son compteur Geiger à St Louis, les résultats signifient que « de petites particules de matières radioactives tombent en effet avec les précipitations. Des essais passés montrent que le compteur tourne autour de 30 cpm au même endroit lors d’une belle journée sans précipitation ».

radioactivite

Source : Est-ce que la crise de Fukushima est la raison pourquoi les USA expérimentent un taux anormal de très hauts niveaux de radioactivité?

geiger-1

Dangereux: Une plage de San Francisco cinq fois les niveaux de sécurité de radioactivité. Dans cette image le dispositif de radioactivité est au premier plan avec la plage en arrière-plan.

plage-contaminee-usa

Plus puissant du côté de l’eau: une fois qu’un homme approche de l’eau elle-même, les radiations atteignent jusqu’à 500% le taux des niveaux de sécurité.

Il a dit aussi que des tempêtes de neige en 2012 ont présentées un niveau d’alerte des indications de la radioactivité.

Les conclusions de San Francisco ont incité les fonctionnaires fédéraux à lancer une enquête, selon Infowars.com.

images (3)

Les autorités sanitaires du comté de San Mateo ont confirmé le pic – qui a atteint plus de 150 micro-REM par heure – mais ont dit qu’ils étaient «embrouillés» sur ce qui l’avait provoqué.

Une vidéo montre un homme en train d’estimer les indications de radiation à différents endroits sur la plage au sud de Pillar Point Harbor.

Les indications de radioactivité dans les zones entourant immédiatement la plage sont normales, mais une fois que l’homme s’approche de l’eau elle-même, les pics de rayonnement atteignent au moins 500 pour cent des niveaux de sécurité et l’alarme du compteur Geiger retenti.

L’homme derrière la vidéo déclare que lors de sa précédente visite sur la même plage, les indications de radioactivité étaient 13 fois celui du niveau de sécurité.

Il a dit aussi que des tempêtes de neige en 2012 ont présentées un niveau d’alerte des indications de la radioactivité.

Les conclusions de San Francisco ont incité les fonctionnaires fédéraux à lancer une enquête, selon Infowars.com.

images (6)

Les autorités sanitaires du comté de San Mateo ont confirmé le pic – qui a atteint plus de 150 micro-REM par heure – mais ont dit qu’ils étaient «embrouillés» sur ce qui l’avait provoqué.

Une vidéo montre un homme en train d’estimer les indications de radiation à différents endroits sur la plage au sud de Pillar Point Harbor.

Les indications de radioactivité dans les zones entourant immédiatement la plage sont normales, mais une fois que l’homme s’approche de l’eau elle-même, les pics de rayonnement atteignent au moins 500 pour cent des niveaux de sécurité et l’alarme du compteur Geiger retenti.

L’homme derrière la vidéo déclare que lors de sa précédente visite sur la même plage, les indications de radioactivité étaient 13 fois celui du niveau de sécurité.

radioactivite-2

Double: Les taux de radiation par minute (CPM) pris dans la neige de Saint Louis cette semaine, dans le Missouri, montrent le double du niveau normal.

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :