Après la discrétion qui a suivi les révélations de Closer début 2014, Julie Gayet et François Hollande se préparent-ils à officialiser leur liaison ?

 

Julie Gayet et François Hollande : vers l'officialisation de leur liaison ?
Pour la première fois, jeudi, Julie Gayet a participé à un déplacement officiel de François Hollande.

 

Julie Gayet et François Hollande seraient-ils sur le point d’officialiser leur liaison ? Difficile à certifier, mais à deux ans de la prochaine présidentielle, il semble que l’un et l’autre préparent en douceur cet atterrissage. Et selon un agenda au timing millimétré. Ainsi, jeudi, l’actrice a-t-elle participé, pour la première fois, à un déplacement officiel du président de la République. Impossible dans ces conditions de ne pas remarquer sa présence et encore moins de ne pas faire le lien avec le locataire de l’Elysée.Toutefois, l’heure n’est pas encore à un affichage commun.
Ce jeudi, lors de la commémoration de l’appel du 18 juin sur le Mont-Valérien, elle n’était pas là en tant que première dame, ni en tant que compagne, mais comme « petite fille d’Alain Gayet, Compagnon de la Libération », a pris soin de préciser
l’entourage présidentiel.

rgr

Une stratégie en clair-obscur.

Plus précisément, le grand-père de Julie Gayet, qui assistait avec elle à cette cérémonie, a rejoint l’Angleterre dès juillet 1940 et s’est engagé dans les Forces françaises libres. Commandeur de la Légion d’honneur et Croix de guerre, cet ancien chirurgien a notamment participé à la bataille d’El-Alamein.

index

En retrait durant cet hommage, la comédienne a ensuite quitté le Mont-Valérien en compagnie de son père et de son grand-père, âgé de 92 ans. Ce jeudi, l’actrice est donc entrée un peu plus encore dans le paysage présidentiel. Entre ombres et lumières, elle a choisi un stratégique clair-obscur.

Un week-end en Gironde.

Un modus operandi qui n’est pas sans rappeler sa présence – fortement médiatisée -, six jours plus tôt, samedi 13 juin, à St-Emilion en Gironde, alors que le lendemain – heureuse coïncidence – François Hollande inaugurait, à 40 km de là, Vinexpo, le salon international du vin de Bordeaux.

indexd
S’ils ne se sont pas croisés durant ce week-end girondin – du moins officiellement-, le samedi, Julie Gayet était l’invitée d’honneur de la confrérie de la Jurade de St-Emilion. Intronisée, aux côtés notamment des rugbymens Toby Flood et Jean-Baptiste Elissalde, de François Baroin, l’ancien ministre du Budget, aujourd’hui sénateur-maire de Troyes, qui était accompagné de la comédienne Michèle Laroque, et d’Aurélien Bonneteau, la vedette de la soirée c’était bien elle. Lors du dîner qui a suivi, à Clos Fourtet, elle était assise au centre de la table d’honneur, à la gauche d’Hubert de Bouärd, le copropriétaire du château Angélus, premier grand cru classé A de St-Emilion.
Julie Gayet à St-Emilion.

 

Parmi les journalistes présents, le grand jeu était de deviner où l’actrice – rayonnante – passerait la nuit ? Et surtout, si elle serait rejointe par le président ? Si le secret a été gardé jusqu’au bout, il se murmure néanmoins qu’elle aurait été accueillie dans un premier grand cru classé de l’appellation. Une certitude, lors de cette soirée, elle s’est volontiers prêtée au jeu des photos avec les invités. Pas sûr cependant que tous n’aient vu là que la comédienne de Quai d’Orsay…

eeee

 Photos volées.

Reste qu’entre la révélation de sa liaison avec François Hollande, le 10 janvier 2014 par le magazine people Closer, et ses apparitions de ces dernières semaines le contraste est frappant. Et ce d’autant plus que s’ils ne sont pas apparus formellement ensemble, il n’est plus question de photos volées ou de « paparazzades ». Ce fut pourtant le cas à plusieurs reprises. En particulier ce 10 janvier 2014 donc, lorsque apparaissent, dans la presse, les photos du chef de l’Etat, casqué, quittant à scooter, un immeuble du 20 rue du Cirque, où l’actrice bénéficierait d’un appartement.

Le 10 janvier, Closer révèle cette liaison.

Ce fut le cas également en novembre 2014, quand le magazine people Voici a publié des photos du couple sur une terrasse de l’Elysée. Ce qui avait provoqué de sérieuses turbulences au sein du Palais et la mutation de cinq personnes affectées au service privé du président. Ce fut encore le cas le 10 avril dernier avec de nouvelles photos, là encore, dans Voici où l’on pouvait voir la comédienne, âgée de 43 ans, et François Hollande se promenant dans la résidence de La Lanterne à Versailles.

 

En attendant, il est clair que la page Valérie Trierweiler est tournée. Pour autant, après le scandale provoqué par sa rupture avec la journaliste et son livre dévastateur « Merci pour ce moment », il est certain que François Hollande continuera à redoubler de vigilance quant au respect de sa vie privée.

Julie Gayet

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :