Ce matin 11 heures, des membres d’un club de voiliers au large des eaux grecques entendent la voie d’un enfant. Une famille syrienne s’est échouée, le bilan est tragique.

Des israeliens sauvent une famille syrienne échouée en mer « ils nous ont embrassé »

Des membres du Yacht Club d’Ashdod ont découvert des Syriens et des Irakiens en train de se noyer au large de la côte de la Grèce.
Les Israéliens sortent de l’eau 12 arabo-musulmans syriens et irakiens de l’eau, dont le corps d’un bébé mort dans les bras de sa mère depuis plusieurs heures.

« Nous leur avons dit que nous étions d’Israël et ils nous ont remercié ».
 

Les israeliens ont tout mis en oeuvre pour réchauffer et nourrir les survivants avant de contacter les autorités grecques.
Les autorités grecques ont accordé une autorisation prioritaire au bateau israélien pour permettre le traitement médical des 11 réfugiés, dont quatre enfants et le corps d’un bébé.

L’incident dramatique est survenu au large de la côte de la ville turque près de l’île grecque de Kastelorizo.

Solomon Asaban, capitaine du navire, a déclaré: « .. Je suis en mer depuis 40 ans, c’est la première fois que j’entends « Help! Help! » venant de la mer, nous avons stoppé le bateau et avons découvert un jeune réfugié avec un gilet de sauvetage Nous l’avons sorti de l’eau. La première chose qu’il nous a dit est que son frère était disparu et qu’il avait peur qu’il soit mort ».

réfugiés syriens (1)

A ce moment là, les Israéliens pensaient que le jeune garçon était le seul survivant, mais quelques minutes plus tard, ils virent apparaître d’autres réfugiés dans l’eau accrochés à la dépouille d’un pneumatique en caoutchouc.

Selon Asaban, « Nous avons récupéré un total de 12 personnes, dont un bébé mort âgé de six mois, inanimé dans les bras de sa mère. »

Asaban « Nous avons découvert qu’ils étaient Syriens et Irakiens, leur avons donné de l’eau et nos téléphones cellulaires pour parler avec leurs familles.
Ensuite nous leurs avons dit que nous étions Juifs d’Israël, ils  ont pleuré puis nous ont embrassé pour nous remercier. »

« L’un des naufragés était agé avait du diabète et était en hypoglycémie, nous l’avons nourri car il risquait l’attaque cardiaque. »

Baruch un des membres de l’équipage a déclaré qu’ils «avaient vécu quelque chose de dur émotionnellement. On n’oublie pas facilement une telle scène. Nous sommes un équipage qui a pourtant  beaucoup navigué en mer et nous n’avons jamais rencontré de scènes difficiles comme celles-ci.
L’équipage a bien réagi et a œuvré selon le droit maritime face à des naufragés impliquant le fait de rechercher à tout prix les survivants et de les ramener à bon port.  Les réfugiés sont en sécurité et ont été transférés aux autorités grecques « .

Maintenant, posez vous la question : « Quel aurait été la réaction d’un équipage palestinien a leur égard ?, ou alors,  la réaction d’un équipage iranien ? ».
Au vu de la rhétorique habituelle, ils leurs auraient plongé la tête dans l’eau jusqu’à ce que mort s’en suive…

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :