Les Etats Unis ont espionné Israël. Ils s’apprêtaient à détruire les bombardiers israéliens pour protéger l’Iran.

Les USA ont déplacé leur porte avions dans la région pour empêcher les avions israéliens de bombarder des sites nucléaires iraniens suspects.

Dans un rapport explosif, nous apprenons que, depuis 2012, les États-Unis ont espionné Israël afin d’empêcher l’Etat juif d’attaquer les sites nucléaires iraniens suspect , selon  le Wall Street Journal de vendredi.

La Maison Blanche avait envoyé un porte-avions supplémentaire dans la région après avoir appris que l’aviation israélienne avait volé dans l’espace aérien iranien. Les responsables américains craignaient qu’il s’agissait d’un essai pour attaquer  l’usine iranienne  de Fordow. A bord du porte avions, des avions d’attaque étaient prêts à répondre à toute attaque israélienne contre l’Iran.

Si cela ne suffisait pas,  les responsables américains ont également révélé au Journal qu’Israël était responsable de l’assassinat de scientifiques nucléaires iraniens.

Plusieurs responsables américains ont également affirmé qu’Israël voulait frapper l’Iran en 2012, et que les Etats-Unis avaient fait pression sur les responsables israéliens pour les dissuader.

Les États-Unis essayé de garder le secret sur leurs négociations nucléaires avec l’Iran  à cause de désaccords sur la poursuite du programme nucléaire.

Israël a adopté une position hostile à cet accord parce que l’Iran disposant de ressources énergétiques abondantes , il ne pouvait pas y avoir  de fins pacifiques à son programme nucléaire.

Un groupe rebelle syrien place des civils dans des cages afin de s’en servir comme « boucliers humains ».


Un groupe rebelle syrien a placé des civils alaouites et des soldats du régime dans des cages en fer sur des places publiques près de Damas. Ces gens servent de «boucliers humains» face aux frappes aériennes, selon une vidéo et une ONG.

Jaïch al-Islam («L’armée de l’islam» en arabe), considéré comme le plus important groupe rebelle près de la capitale, «a placé des soldats du régime faits prisonniers et des civils alaouites dans des cages et les a dispersés sur des places de la Ghouta orientale, surtout dans la ville de Douma», a déclaré dimanche à l’AFP le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

Plus de 250.000 personnes ont perdu la vie depuis le début du conflit en Syrie en mars 2011.

La question qui se pose dorénavant : Que vont faire les forces alliées qui luttent contre ces rebelles et quelle sera leur attitude si ces rebelles généralisent la méthode sur tous les champs de bataille. 

Traduit et adapté pour : Défense Medias Israël par Rémy Taieb

Né en France, Remy Taïeb est ingénieur diplômé de l’université de Ben Gourion. Il gère la page FaceBook
« Defense Medias Israel » ainsi que le site internet http://defense-medias-israel.com/.
Suivis aujourd’hui par plus de 2700 personnes la page et le site publient des documents originaux ou traduits , en français, anglais et hébreu.
Ses buts sont la lutte contre la désinformation sur Israël, contre le BDS, contre l’antisémitisme, les antisémites et les antisionistes.
Aide et promotion de l’Alyah.
Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :