Alors que la traque de Salah Abdeslam se poursuit, l’enquête sur les attentats du 13 novembre continue.
Le rôle d’Abaaoud dans les attaques se précise, de même que ce qui a mené la police jusqu’à l’appartement de Saint-Denis.

Voici les derniers éléments de l’enquête.

Une semaine après les attentats qui ont coûté la vie à 130 personnes à Saint-Denis et à Paris, des zones d’ombres persistent sur les auteurs des faits, leur rôle exact dans la préparation des attaques ou leurs activités ces derniers mois.

Capture

Quel a été le rôle d’Abaaoud dans les attentats ?

Abaaoud aurait manipulé l’une des trois kalachnikovs retrouvée dans la Seat noire qui a servi au « commando des terrasses » à tuer de nombreuses personnes assises aux terrasses de cafés ou restaurants des 10e et 11earrondissements, a-t-on appris vendredi.
L’homme a également été aperçu sur la ligne 9 du métro le soir du drame, à 22h14, à quelques centaines de mètres de l’endroit où les enquêteurs ont retrouvé la Seat noire.
De quoi laisser peu de doutes sur son implication dans la tuerie. Souvent présenté comme le commanditaire de ces attentats, Abaaoud en serait en fait un acteur et un coordonnateur.
Selon le Parisien qui cite des sources concordantes, un supérieur au sein de Daech, commanditaire présumé des attentats, est identifié ou serait sur le point de l’être.

Afficher l'image d'origine

Qui est le 3e homme du « commando des terrasses »

Ce commando était composé de trois personnes.
Si Abaaoud en faisait partie, qui étaient les deux autres ?
Il semble que Brahim Abdeslam en était, l’homme s’est fait exploser devant le bar Le comptoir Voltaire sans faire de victimes.
Mais le mystère demeure pour le troisième homme, car il n’est pas certain que Salah Abdeslam soit ce troisième homme.
Si son empreinte a été retrouvée dans la Seat utilisée par les terroristes, cela ne signifie pas qu’il était à bord du véhicule au moment des faits.

 Abdelhamid Abaaoud ne fait pas partie des 8 suspects placés en garde à vue à la suite de l’assaut de Saint-Denis.

Comment la police est-elle remontée jusqu’à Abaaoud ?

« Grâce aux capacités techniques mutualisées des services intérieur et extérieur français, Abaaoud a pu être localisé lundi » indique une source du milieu du renseignement au Parisien.

Afficher l'image d'origine

Une information appuyée par un témoin qui indique avoir vu Abaaoud en compagnie de celle qui est présentée comme sa cousine, Hasna Ait Boulahcen.

Afficher l'image d'origine

Cette dernière a alors été placée sous surveillance.
Elle se serait entretenue mardi avec un homme pour négocier un logement de repli à Saint-Denis.

Afficher l'image d'origine

Elle serait alors venue en voiture chercher Abaaoud, réfugié dans des entrepôts d’Aubervilliers.

Afficher l'image d'origine

Vendredi, le président François Hollande a reçu le roi Mohammed VI du Maroc, le remerciant pour « l’assistance efficace » apportée par son pays à la France. C’est un renseignement marocain qui a contribué à mettre les Français sur la piste du jihadiste belgo-marocain. Ils auraient repéré l’un des frères Abaaoud à Agadir, permettant d’identifier Hasna Ait Boulahcen.

Afficher l'image d'origine

Qui se trouvait dans l’appartement de Saint-Denis ?

Trois personnes ont été tuées dans l’appartement lors de l’assaut du Raid, dont Abdelhamid Abaaoud et Hasna Ait Boulahcen.
Contrairement à ce qui avait été affirmé dans un premier temps, cette dernière ne serait pas morte en kamikaze, mais aurait été tuée par le souffle d’une déflagration alors qu’elle se trouvait à la fenêtre de l’appartement.
PL’explosion aurait donc été déclenchée par un troisième homme dont l’identité n’a pas encore été révélée.

Afficher l'image d'origine

Huit personnes sont toujours en garde à vue, arrêtées dans l’appartement ou aux alentours mercredi matin.
Plusieurs d’entre eux seraient de nationalité égyptienne.

Salah Abdeslam (Associated Press)

Salah Abdeslam devait-t-il lui aussi se faire exploser ?

Les deux complices belges qui seraient venus le chercher en voiture à Paris pour le conduire en Belgique auraient retrouvé leur ami en état de « choc » avec une ceinture d’explosifs qu’il n’aurait donc pas actionné.
Son téléphone portable a également été repéré dans le 18e arrondissement, là où il aurait laissé la Clio retrouvée par les enquêteurs.

Afficher l'image d'origine

Le point sur les arrestations et les inculpations pour terrorisme en Belgique

Un suspect arrêté jeudi en Belgique a été inculpé pour terrorisme en lien avec les attentats de Paris. Le parquet fédéral belge a indiqué qu’il est « inculpé de participation à des attentats terroristes et participation aux activités d’un groupe terroriste ».

Afficher l'image d'origine

Le parquet fédéral belge avait auparavant indiqué qu’une perquisition menée jeudi dans le quartier bruxellois de Laeken avait débouché sur deux interpellations.

Afficher l'image d'origine

Un des suspects avait été libéré, l’autre avait vu sa détention prolongée. Par ailleurs, le Parquet fédéral belge a indiqué vendredi dans son communiqué avoir remis en liberté le seul suspect encore détenu parmi sept personnes arrêtés jeudi dans l’entourage de Bilal Hadfi, l’un des jihadistes décédés dans les attaques.

Afficher l'image d'origine

La justice belge avait également indiqué précédemment avoir prolongé vendredi la détention provisoire de Hamza Attou et Mohammed Amri, soupçonnés d’avoir exfiltré vers la Belgique Salah Abdeslam, suspect clé dans les attentats de Paris.

Mohammed VI a bien mis les enquêteurs français sur la piste d’Abaaoud

 Afficher l'image d'origine

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :