Le stade de Raqqa, possible quartier général de Daech.

La vue aérienne du stade de Raqqa Capture d'écran de Google maps

Les services français soupçonnent l’enceinte sportive d’être devenue « un centre de planification et de commandement opération pour Daech ».

PHOTOS. Le porte-avions Charles de Gaulle entre en action contre Daech

Les services de renseignements ont les yeux et les oreilles fixées sur le stade de la ville syrienne de Raqqa, capitale officieuse de l’Etat islamique en Syrie.

PHOTOS. Le porte-avions Charles de Gaulle entre en action contre Daech

Selon le « Figaro » qui cite une source sécuritaire, les grandes oreilles soupçonnent l’enceinte sportive d’être devenue « un centre de planification et de commandement opération pour Daech ». 

PHOTOS. Le Charles de Gaulle entre en guerre contre Daech

C’est le nombre de communications émises depuis l’enceinte sportive qui a mis les services français sur la piste. « Il y a un noeud de communications à partir du stade qui est suspect », explique la source anonyme. « Qu’il s’agisse d’appels téléphoniques depuis Skype ou Viber ou d’une fréquence émise par une station radio FM. » Ces émissions auraient été perçues par les avions qui survolent la zone.

PHOTOS. Le Charles de Gaulle entre en guerre contre Daech

Des images d’exécutions troublantes.

PHOTOS. Le porte-avions Charles de Gaulle entre en action contre Daech

Toujours selon cette source, l’analyse des vidéos d’exécution permet d’envisager que des opposants sont retenus dans l’enceinte du stade. En effet, peu ou pas de déplacements ont lieu autour. Ces cellules souterraines auraient d’abord été construites et utilisées comme geôles par le régime de Bachar al-Assad.

PHOTOS. Le porte-avions Charles de Gaulle entre en action contre Daech

Le « Figaro » indique qu’une équipe d’espions français s’est rendue à Damas, il y a dix jours. A cette occasion, ils pourraient avoir tenté d’obtenir les plans du stade.

PHOTOS. Le porte-avions Charles de Gaulle entre en action contre Daech

Mais auraient été reçus froidement, le régime conditionnant son aide à la réouverture de l’ambassade de France à Damas et à la fourniture d’armes pour lutter contre l’Etat islamique.

PHOTOS. Le porte-avions Charles de Gaulle entre en action contre Daech

Depuis les attentats du 13 novembre, la France a multiplié les bombardements sur Raqqa, bastion de l’EI en Syrie.

PHOTOS. Le Charles de Gaulle entre en guerre contre Daech

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :