La détonation, violente, a été entendue et ressentie à 10h18 locales jusqu’à la place Taksim, à plusieurs kilomètres de distance de Sultanahmet, le quartier visé.

L’assaillant était un membre de Daech, annonce le premier ministre turc.

12552954_10153851727792241_6910505131149331687_n

 Lors d’un nouveau point presse, le premier ministre turc Ahmet Davutoglu a annoncé que l’assaillant était membre de l’Etat islamique.
Il a également précisé que toutes les victimes décédées ce matin étaient d’origine étrangère. Il a par ailleurs déclaré que les Syriens vivant en Turquie ne devaient pas être « blâmés » pour l’attaque de Sultanahmet.
Le terroriste présumé a été identifié comme étant un ressortissant syrien de 28 ans.
Tant que Daech sera à nos frontières, la Turquie continuera sa lutte antiterroriste, a-t-il ajouté.

L’explosion, qui a eu lieu sur l’esplanade entre la basilique Sainte-Sophie et la Mosquée bleue, a fait au moins 10 morts et 15 blessés, selon un premier bilan émanant du gouverneur de la ville.

Les ambulances ont convergé vers l'esplanade Sultanahmet, à Istanbul, après une explosion qui a fait plusieurs morts, mardi 12 janvier 2016. 

Au moins 9 des 10 personnes tuées dans l’attentat suicide sont des ressortissants allemands, a indiqué à l’AFP un responsable turc.
Le premier ministre turc Ahmet Davutoglu a préalablement annoncé par téléphone à la chancelière allemande Angela Merkel que la plupart des personnes tuées lors de cette attaque étaient des touristes allemands, selon les médias turcs.

 

• De nombreuses ambulances sont sur place, ainsi que d’importants effectifs de police rapidement arrivés sur les lieux, selon les images diffusées par les chaînes d’information turques.
Des témoins cités par la chaîne CNN-Türk ont parlé d’une« violente explosion qui a été entendue depuis des districts avoisinants ».

• La détonation, violente, a été entendue et ressentie à 10h18 locales jusqu’à la place Taksim, à plusieurs kilomètres de distance de Sultanahmet, a confirmé à l’AFP un témoin qui se trouvait sur place.

• La Turquie vit depuis plusieurs mois en état d’alerte depuis le double attentat-suicide qui a fait 103 morts le 10 octobre devant la gare centrale d’Ankara.
Cette attaque, la plus meurtrière jamais survenue sur le sol turc, a été attribuée par les autorités au groupe jihadiste Etat islamique (EI).

kf

b

y

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :