Un commando en burqah fait un carton contre Daesh.

Les huit hommes du commando SAS ont éliminé plusieurs combattants jihadistes après avoir levé le voile de leur burqah et ont ouvert le feu sur les jihadistes médusés, qui n’ont pas eu le temps de se protéger des tirs nourris du commando.

Le groupe s’est vêtu comme le sont elles-mêmes les épouses des chefs de Daesh qui se couvrent de la tête aux pieds dans les robes noires traditionnelles, et sont ainsi parvenus à s’infiltrer dans le saint des saint du groupe terroriste.

Ils ont été conduits à travers la ville dans un pick-up Toyota – la marque préférée des assassins jihadistes – avec l’aide de Syriens locaux travaillant avec les services secrets pour aider à combattre Daesh.

women-440504

Les soldats d’élite ont même réussi à cacher des armes d’assaut, des grenades et des munitions sous leurs robes qui leur tombaient aux chevilles pour le cas  où ils rencontreraient une résistance armée de la part des militants islamistes.

Après avoir traversé la ville, ils ont repéré la maison d’un chef terroriste et transmis son emplacement et ses coordonnées à un avion AWACS de contrôle de la mission de l’US Air Force  qui volait à des milliers de pieds au-dessus de leurs têtes.

 

L’avion espion américain a alors transmis l’information à un drone américain Reaper, qui, quelques secondes plus tard, a tiré un missile Hellfire sur le bâtiment, pulvérisant ce QG de Daesh et plusieurs de ses sbires.

 

Lorsque les militants djihadistes ont entendu l’explosion, ils se sont précipités dans les rues et ont découvert les hommes du commando en burqah, qui ont mitraillé plusieurs djihadistes au cours d’une fusillade féroce puis se sont mis en sécurité.

burka-635517

Une source a déclaré , dimanche :

«L’équipe de SAS était en train de revenir à leurs véhicules après la frappe ciblée du missile et déjà des hommes armés étaient dans les rues et arrêtaient tout le monde, alignant les gens contre les murs et menaçant de tuer tous ceux qui avaient aidé les« espions ».

 L’attaque a eu lieu en début de soirée, environ une heure avant le couvre-feu, donc il y avait encore des gens dehors.

Alors que les soldats britanniques revenaient dans une fourgonnette plusieurs hommes armés leur ont ordonné d’arrêter. Les soldats ont ignoré les avertissements et étaient sur le point de s’échapper quand les djihadistes ont ouvert le feu.

Ils ont ajouté: « Les hommes du commando SAS ont alors sauté hors du véhicule, levé leurs burqahs et ouvert le feu. Cela a été un choc énorme pour les djihadistes.

 L’un a été tué sur le coup et deux autres ont couru pour se mettre à l’abri. La fusillade a donné au commando SAS juste assez de temps pour s’échapper.

 Nous avons entendu plus tard des combattants de Daesh qui faisaient courir la rumeur dans la ville en disant que les« infidèles »avaient envoyé des femmes en burqah pour combattre à la place des hommes. »

La mission audacieuse a eu lieu il y a trois semaines au siège terroriste de Raqqa, où l’infâme Colombien Djihadi John a péri dans une attaque de drone.

raqqa-440511

Les sources du renseignement ont dit que le coup réussi avait porté un « coup sévère » dans les rangs du commandement du groupe terroriste.

Les SAS ont mené des dizaines d’opérations en Irak et en Syrie ces derniers mois, et la Grande-Bretagne et l’Amérique intensifient leur lutte pour combattre les islamistes.

Siddartha-Dhar-440509

Leur prochaine cible est maintenant Siddhartha Dhar, le terroriste londonien de 32 ans qui a été démasqué comme étant le nouveau bourreau des terroristes dans une vidéo le montrant assassiner des Syriens accusés d’espionnage au profit de la Grande-Bretagne.

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :