La journée du souvenir de l’Holocauste a été instituée le 27 janvier par l’ONU à l’initiative des Etats membres du Conseil de l’Europe.

Résultat de recherche d'images pour "la journée internationale du souvenir de l’Holocauste"
C’est ce jour là que le camp de concentration d’Auschwitz a été libéré. Une rencontre entre les parlementaires des différents pays du monde et des anciens détenus, libérés en janvier 1945 par les troupes soviétiques a lieu sur le territoire du camp d’Auschwitz-Birkenau.

Journée internationale des victimes de l’Holocauste

Le 27 janvier 1945, les soldats soviétiques sont entrés dans le camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau. Ils ont libéré 2819 prisonniers, dont 180 enfants de moins de 8 ans. La plupart des rescapés de cette période atroce vivent aujourd’hui en Israël. Ce sont les témoins du génocide terrible du peuple juif et de la tentative d’anéantissement non seulement des juifs, mais aussi de leur mémoire. Lundi, 60 députés de la Knesset israélienne (parlement), ainsi que 30 survivants de l’Holocauste, dont plusieurs anciens prisonniers d’Auschwitz-Birkenau, ont assisté à la réunion des parlementaires de tous les pays sur le territoire de l’ancien camp de concentration. Selon eux, c’est un événement symbolique, la meilleure preuve du fait que le plan diabolique des nazis a échoué, est persuadé le ministre de l’économie d’Israël Naftali Bennett.

 

« Toute la famille de la grand-mère de ma femme est morte dans l’Holocauste. Seule ma femme a survécu, on l’avait cachée dans un couvent. Elle me disait qu’elle ne pouvait pas dormir, parce qu’en parlant hébreux pendant son sommeil elle aurait pu être repérée. Une de mes filles porte son nom. J’espère que plus aucun enfant ne réfléchira deux fois avant d’aller dormir. »

 

La Journée internationale de l’Holocauste a été instaurée par les Nations-Unies il y a 9 ans, en janvier 2005. Des cérémonies de commémoration et des rencontres se déroulent pendant cette journée dans le monde entier. Les représentants de l’ancienne génération racontent aux plus jeunes ce qui s’est passé et commémorent les victimes. A Moscou, le rabbin Berl Lazar et les chefs des communautés juives allumeront des cierges à la mémoire des victimes au musée juif et au centre de la Tolérance. En Israël, au musée de l’Holocauste Yad Vashem, une cérémonie de commémoration aura également lieu. Outre la Journée internationale de la Shoah, une Journée nationale de commémoration des 6 millions de personnes qui ont péri dans l’Holocauste est également célébrée en Israël. En ce jour, des centaines d’écoliers se rendent en Pologne, en Autriche ou en Allemagne pour voir de leurs propres yeux les actes inhumains qui ont été commis pendant la guerre.

« On entend une sirène retentir pendant cette journée. Nous nous levons pour honorer la mémoire des saints martyrs, des innocents qui ont été tués par des monstres. Nous devons nous rappeler pour éviter que cette horreur ne se reproduise », explique Avyatar Ilan, étudiant de 12e classe d’une école de Haïfa.

69 années se sont écoulées depuis la libération des prisonniers d’Auschwitz-Birkenau et la fin de la Seconde Guerre mondiale. Chaque année, les anciens prisonniers et vétérans sont de moins en moins nombreux. Désormais, la perpétuation de la mémoire de leur héroïsme incombe à leurs enfants, leurs petits-enfants et arrière-petits-enfants.

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :