L’ambassadeur syrien à l’ONU Bachar Jaafari s’en est pris à Médecins sans frontières (MSF), accusant l’ONG française de travailler pour les services de renseignement français. Un tir de missile a fait au moins onze morts hier dans un hôpital soutenu par MSF dans la province d’Idlib (nord de la Syrie).

Damas accuse l’ONG Médecins sans frontières de travailler pour les services de renseignement français

« Ce prétendu hôpital a été installé sans la permission du gouvernement syrien par le soi-disant réseau français appelé Médecins sans frontières qui est une branche des services de renseignement français opérant en Syrie », a déclaré à la presse M. Jaafari« Ils assument toutes les conséquences de cet acte parce qu’il n’ont pas consulté le gouvernement syrien », a-t-il ajouté.

L’ambassadeur français François Delattre a immédiatement exprimé « sa condamnation la plus ferme des propos révoltants du représentant du régime de Damas, qui montre une fois de plus son vrai visage ». L’ambassadeur de Syrie à Moscou avait accusé lundi l’aviation américaine d’avoir « détruit » l’hôpital soutenu par MSF, tandis que Washington a mis en cause le régime syrien et son allié russe. M. Jaafari a réitéré cette accusation contre Washington, affirmant que Damas dispose « d’informations crédibles » à ce sujet.

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :