Résultat de recherche d'images pour "Alpha Tau Medical"

Alpha Tau Medical, une start-up basée à Tel Aviv, affirme pouvoir détruire des masses cancéreuses en leur injectant un produit radioactif.

Une illustration de la façon dont une particule Alpha peut causer des ruptures irréparables dans l'ADN des cellules cancéreuses ; Alpha Tau Medical dit avoir développé une technologie dans laquelle ces particules alpha peuvent vivre assez longtemps pour détruire les cellules (Autorisation)
Une illustration de la façon dont une particule Alpha peut causer des ruptures irréparables dans l’ADN des cellules cancéreuses ; Alpha Tau Medical dit avoir développé une technologie dans laquelle ces particules alpha peuvent vivre assez longtemps pour détruire les cellules (Autorisation).

Alpha Tau Medical, une start-up basée à Tel Aviv, affirme avoir développé une technologie qui peut soigner des tumeurs en leur injectant un produit radioactif qui attaque et détruit les cellules cancéreuses. « La procédure prend deux heures ou moins et peut être réalisée n’importe où », a expliqué l’entreprise.

Image associée

Avec le traitement, appelé Diffusion d’Alpha émetteur de Radio Thérapie (DaRT), une aiguille contenant du radium-224, un isotope radioactif, est insérée dans la tumeur. Une fois positionnée, elle émet des particules alpha qui ont la capacité d’exterminer les cellules cancéreuses. Ces particules sont connues pour avoir la capacité de causer des dégâts irréparables dans l’ADN de ces cellules.

Le problème d’utiliser des cellules alpha dans le traitement du cancer est qu’elles se dégradent et perdent très rapidement de leur efficacité. Alors l’entreprise israélienne a eu l’idée d’un système avec une aiguille contenant du radium-224. Cette aiguille est injectée dans la tumeur, où elle libère le radium. Alors que le radium se dégrade, après environ quatre jours, elle libère des « atomes filles » qui se répandent dans la tumeur et émettent des particules alpha à haute énergie, qui ciblent les cellules cancéreuses.

« C’est la première fois dans le monde que l’on traite des tumeurs solides » qui sont les plus courantes, avec de la radiation alpha, a déclaré le PDG Uzi Sofer  dans le salon d’un hôtel de Jérusalem.

Le traitement lui-même peut-être réalisé n’importe où, « même ici », s’est-il exclamé en montrant son environnement avec des serveurs portant ça et là des verres. « C’est comme si vous allez chez le dentiste » , a-t-il déclaré.

L’entreprise a mis au point toute une série d’applicateurs spéciaux qui permettent d’injecter « six aiguilles » ou “fléchettes” simultanément dans une procédure la moins invasive possible, a-t-il dit. « Le traitement, réalisé sous anesthésie locale, prend entre 30 minutes et deux heures, en fonction de la localisation de la tumeur », a expliqué Sara Jaehnert, responsable du marketing et de la communication dans la start-up.

Les fléchettes doivent être maintenues en place pour au moins deux semaines afin de laisser le temps aux particules alpha de détruire le cancer. S’il s’agit d’un cancer d’un organe interne, « les fléchettes peuvent rester dans le corps pour toujours car elles sont biocompatibles », a expliqué Sofer.

Résultat de recherche d'images pour "Alpha Tau Medical"

Le système mis au point par Alpha profite de la courte durée de vie des particules alpha – après avoir détruit les cellules cancéreuses, leur efficacité disparaît et elles n’affectent donc pas la cellules saines.

Jaehnert a souligné qu’aucun effet secondaire n’a été observé pendant les essais cliniques réalisés par l’entreprise en Israël et en Italie, et tous les effets secondaires locaux “non graves ont été résolus en l’espace d’un ou deux mois”.

L’entreprise a dit que le traitement peut aider à empêcher le développement futur et la propagation du cancer chez un patient.

“Les cellules cancéreuses savent comment se ‘cacher’ du système immunitaire, mais ‘l’ablation de la tumeur’, que le traitement de la compagnie effectue, peut causer la formation d’antigènes spécifiques de tumeur qui peuvent être reconnus par le système immunitaire”, a déclaré Jaehnert.

Après l’ablation, le système immunitaire commence à reconnaître les cellules cancéreuses comme étant malsaines et les détruit, a-t-elle expliqué, fonctionnant comme une sorte de vaccin pour des cellules tumorales spécifiques.

Résultat de recherche d'images pour "Alpha Tau Medical"

Sofer a cité l’exemple d’une femme qui a été traitée à l’Institut scientifique pour l’étude et le traitement du cancer en Émilie-Romagne. Il a expliqué qu’elle avait une tumeur récurrente dans sa jambe gauche et qu’après le traitement, elle a disparu en l’espace d’un mois. Pourtant, la meilleure nouvelle a été de constater que les deux lésions de la jambe gauche que les docteurs pensaient traiter 30 jours plus tard ont disparu à cause d’un effet abscopal – un phénomène rare qui se produit quand on traite une tumeur et qui entraîne la diminution ou la disparition d’autres métastases dans le corps.

Après l’utilisation de ce système, l’organisme apprend « quoi trouver et quoi détruire », a noté Sofer.

« Le traitement peut être administré quelque soit l’état de la tumeur, même s’il vaut évidemment mieux intervenir dès que possible dans la mesure où il est difficile de soigner des patients qui ont plusieurs métastases », a-t-il expliqué. Dans tous les cas, il a souligné que le DaRT peut être utilisé en même temps que d’autres thérapies, comme la chimiothérapie.

Résultat de recherche d'images pour "Alpha Tau Medical"

Après avoir testé la technologie sur plus de 6 000 animaux, il a fallu à Alpha Tau Medical moins d’un an pour lancer les essais cliniques sur des humains, en février-mars 2017.

« Maintenant, nous avons des preuves pour le carcinome épidermoïde et nous avons 12 protocoles qui se développent dans le monde pour traiter des patients avec différentes tumeurs solides », a expliqué Sofer, ajoutant qu’ils sont sur le point de commencer de nouveaux essais avec des patients souffrant de tumeurs du pancréas, du sein, du rein, de la vulve ou de la prostate, ou d’un sarcome.

« En fait, le DaRT pourrait être utilisé pour  traiter n’importe quelle forme de tumeurs « , a-t-il remarqué.

Sofer a affiché des images montrant comment la technologie était utilisée pour traiter des tumeurs dans les joues, les oreilles et la tête, et comment les grosseurs de patients avaient sensiblement réduit en taille et en visibilité en l’espace de 60 jours.

« Alpha Tau Medical conduit actuellement des essais pour le carcinome épidermoïde de la tête, du cou et de la peau, l’un au centre médical Rabin en Israël et l’autre en Italie », a expliqué Sofer.
« 27 patients ont été traités jusqu’à présent, a déclaré Jaehnert. »

« Les premiers résultats étaient  sensationnels « , s’est félicité Sofer.
Tous les patients ont répondu au traitement et 73 % ont vu leurs tumeurs disparaître, a-t-il dit.

Résultat de recherche d'images pour "Alpha Tau Medical"

Sofer a souligné que l’entreprise travaillait aussi avec des centres contre le cancer dans le monde entier, y compris le centre du cancer en mémoire de Sloan Kettering, le M.D. Anderson au Texas, et l’Istituti Fisioterapici Ospitalieri (IFO) à Rome.

« Alpha Tau Medical veut prendre sa part dans le marché à un milliard de dollars du traitement solide du cancer, avec des millions de patients dans le monde qui  attendent pour cet espoir « , a-t-il expliqué.

Image associée

« Nous prions et croyons que l’année prochaine nous aurons la première autorisation en Europe et ensuite nous aurons l’autorisation aux Etats-Unis et au Japon, avec une feuille de route très claire pour chaque pays », a déclaré Sofer.

Sofer a fondé Alpha après qu’il a quitté son ancienne entreprise, Brainsway, une entreprise qui se focalise sur le traitement des dysfonctionnements du cerveau et dont les actions sont maintenant échangées à Tel Aviv.

Le produit d’Alpha Tau se base sur une technologie développée en 2003 par les professeurs Yona Keisari et Itzhak Kelson de l’université de Tel Aviv.

La start-up dispose déjà d’un centre de production en Israël et en construit un nouveau dans le Massachusetts, avec d’autres qui sont en développement en Europe et au Japon, a dit Sofer.

Dans le même temps, l’entreprise a lancé deux autres essais cliniques en Italie, dont l’un à la Sapienza à Rome, et a levé environ 25,4 millions d’euros dans une troisième campagne de levée de fonds auprès d’investisseurs comme Medison Pharma, et des investisseurs des Etats-Unis et d’Europe, ou Shavit Capital – une entreprise israélienne spécialisée sur les investissements de projets déjà avancés, sur la plateforme de financement populaire OurCrowd, et auprès de milliardaires comme Ronald Cohen, Alan Patricof, ainsi que d’anciens investisseurs, a expliqué Sofer.

Résultat de recherche d'images pour "Alpha Tau Medical"

L’entreprise basée à Tel Aviv emploie 25 personnes en Israël, et va bientôt en embaucher 10 à 15 autres supplémentaires, selon Sofer.

Interrogé sur les futurs développements des produits de l’entreprise, Sofar a dit qu’Alpha Tau Medical intègre maintenant sa thérapie avec des applicateurs à ultra-son et guidés par CT pour traiter des cancers du poumon, du pancréas du foie en insérant l’appareil émetteur alpha tout en plaçant un marqueur et en effectuant une biopsie . L’objectif de l’entreprise est la production de masse, a-t-il dit, ajoutant qu’elle allait améliorer ses résultats en combinant sa technologie avec différentes thérapies immunitaires.

« Nous avons le sentiment qu’il s’agit d’une véritable avancée et d’un changement profond dans le domaine de l’oncologie », a-t-il dit. « Nous assistons à un véritable miracle ».

Image associée

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :