Israël et les Émirats arabes unis signent le premier accord de relations normales avec un pays du Golfe

 

Israël et les Émirats arabes unis ont convenu de normaliser leurs relations, a-t-il été annoncé jeudi 13 août dans une déclaration conjointe du président Donald Trump, du Premier ministre Binyamin Netanyahu et du prince héritier d’Abou Dhabi, Mohammed bin Zayed.

Le communiqué indiquait que la «percée diplomatique» s’était faite à «la demande du président Trump» et qu’Israël «suspendrait la déclaration de souveraineté sur les domaines décrits dans la vision du président pour la paix et concentrerait ses efforts maintenant sur l’élargissement des liens avec d’autres pays arabes. et le monde musulman. »

Israël et les Émirats arabes unis ont également déclaré qu’ils poursuivraient leurs efforts pour «parvenir à une résolution juste, globale et durable du conflit israélo-palestinien».

C’était le troisième accord de paix d’Israël avec une nation arabe, après l’Égypte en 1979 et la Jordanie en 1994, et le premier avec un gouvernement arabe du Golfe. DEBKAfile: Le gouvernement Netanyahu entretient depuis quelques années des liens sécuritaires et économiques mutuellement avantageux, quoique informels, avec les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite. Tous les trois partagent avec l’administration Trump une préoccupation commune concernant les objectifs expansionnistes hostiles de l’Iran dans la région. D’autres gouvernements arabes devraient suivre les Émirats arabes unis pour normaliser leurs liens avec l’État juif

Trump a tweeté: «ÉNORME percée aujourd’hui! Accord de paix historique entre nos deux GRANDS amis, Israël et les Émirats arabes unis!

Le Premier ministre Netanyahu a prononcé un discours à la nation plus tard jeudi, dans lequel il a salué l’accord comme marquant le début d’une nouvelle ère dans les relations d’Israël avec le monde arabe et un moment décisif pour la paix régionale. Il a annoncé que les dirigeants israéliens et émiratis et le président Trump se réuniraient bientôt à la Maison Blanche pour signer un traité de paix officiel, basé sur «la paix en échange de la paix». Ensemble, ils renforcent le front dirigé par les États-Unis contre l’Iran. Israël et les Emirats ont beaucoup en commun, a souligné Netanyahu, en tant que sociétés innovantes et tournées vers l’avenir. Il a conclu par un double salut Salaam aleikum et Shalom.

Les dirigeants pro-implantations de son bloc de droite ont exprimé leur indignation face au consentement du leader du Likud à suspendre son plan de souveraineté, même au nom de l’accord historique avec une nation clé du Golfe. Netanyahu a répondu que l’annexion n’avait pas été retirée de la table mais reportée à la demande du président Trump. Il a rappelé que son engagement de souveraineté avait toujours été subordonné à un consensus avec la Maison Blanche.

L'administration Trump va grand avec l'accord de paix EAU-Israël -  Actualité en palestine

L’ambassadeur des Émirats arabes unis aux États-Unis, Yousef Al Otaiba, un acteur clé des négociations menant à l’accord, a déclaré dans un communiqué précédent: «C’est une avancée significative dans les relations arabo-israéliennes qui réduit les tensions et crée une nouvelle énergie pour un changement positif, ” a t-il ajouté.

Les délégations d’Israël et des EAU devraient se réunir dans les semaines à venir pour «signer des accords bilatéraux concernant l’investissement, le tourisme, les vols directs entre Abu Dhabi et Tel Aviv, la sécurité, les télécommunications, la technologie, l’énergie, les soins de santé, la culture, l’environnement, l’établissement des ambassades réciproques et d’autres domaines d’intérêt mutuel. «L’ouverture de liens directs entre deux des sociétés les plus dynamiques du Moyen-Orient et les économies avancées transformera la région en stimulant la croissance économique, en renforçant l’innovation technologique et en forgeant des relations interpersonnelles plus étroites», indique également le communiqué.

DEBKAfile ajoute: L’un des domaines les plus importants de la coopération passée qui a été abordé très légèrement était le Renseignement. La coopération Israël-EAU dans ce domaine est devenue un élément important de la sécurité des dirigeants d’Abou Dhabi.

 

Un « accord de paix historique » entre Israël et les Émirats arabes unis

Vers la paix au Moyen-Orient: Israël et les Emirats arabes unis signent un

Le président des États-Unis a officialisé cet accord, qu’il a qualifié de « percée spectaculaire » dans les relations entre les deux pays.

 

Des drapeaux israeliens a Tel-Aviv, en fevrier 2020. (Photo d'illustration)
Des drapeaux israéliens à Tel-Aviv, en février 2020. (Photo d’illustration) © Artur Widak / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Selon Donald Trump, c’est un « accord de paix historique »Israël et les Émirats arabes unis ont signé, sous l’égide des États-Unis, un accord permettant à ces deux pays de normaliser leurs relations. Le président américain a souligné une « percée spectaculaire » alors que Mike Pompeo, le chef de la diplomatie des États-Unis, a évoqué un « jour historique » et un « pas décisif vers la paix au Moyen-Orient ».

« C’est un succès remarquable pour deux États parmi les plus en pointe et les plus avancés technologiquement dans le monde », a-t-il ajouté dans un communiqué. « Les États-Unis espèrent que ce pas audacieux sera le premier d’une série d’accords clôturant 72 années d’hostilités dans la région », a poursuivi le ministre américain des Affaires étrangères. « Bénis soient les faiseurs de paix. Mabrouk et Mazel Tov », a conclu Mike Pompeo, en utilisant la formule traditionnelle servant à présenter ses félicitations en arabe et en hébreu.

« Yom histori » (« journée historique »), a écrit en hébreu sur Twitter Benyamin Netanyahou, le Premier ministre israélien, en commentant la déclaration du président américain. Les Émirats arabes unis ont, eux, fait savoir qu’Israël était d’accord pour stopper l’annexion de territoires palestiniens. Abou Dhabi estime qu’il s’agit là d’une « victoire » pour la diplomatie.

Israel, UAE deal follows years of failed peace initiatives: A timeline |  Redheart

Le prince héritier d’Abou Dhabi dit que l’accord entre les Émirats arabes unis et Israël mettra fin à l’annexion

“Lors d’un appel avec le président Trump et le Premier ministre Netanyahu, un accord a été conclu pour mettre fin à la poursuite de l’annexion israélienne des territoires palestiniens“, a déclaré le prince héritier Cheikh Mohammed Bin Zayed.

Commentaires : en réalité, le “consensus mou” au sein du monde arabe consistait à dire : nous serions prêts à faire un pas, à condition que, ou le jour où la paix s’instaure entre Palestiniens et Israéliens”. Tout le concentré du pouvoir d’avancer reposait dans la bonne volonté palestinienne -d’où une politique du refus mille fois réitérée -, le monde arabe restant à sa merci. A présent, la résolution du “conflit” n’est plus une condition sine qua non de la tant redoutée “normalisation”. Tout état désireux de poursuivre sa modernisation pourra en passer par une “normalisation des relations. c’est la défaite diplomatique la plus cinglante jamais enregistrée par les détracteurs d’Israël et thuriféraires du Boycott… 

 

Le prince héritier d'Abou Dhabi, Sheikh Mohammed Bin Zayed, lors du sommet du Conseil de coopération du Golfe à La Mecque le 30 mai 2019 (crédit photo: BANDAR ALGALOUD / COUR ROYALE SAOUDITE / REUTERS)

Le prince héritier d’Abou Dhabi, Sheikh Mohammed Bin Zayed, au sommet du Conseil de coopération du Golfe à La Mecque le 30 mai 2019 (crédit photo: BANDAR ALGALOUD / COUR ROYALE SAOUDITE / REUTERS)

Israël et les Émirats arabes unis sont parvenus jeudi à un accord de paix historique qui conduira à une normalisation complète des relations diplomatiques entre les deux pays du Moyen-Orient dans une entente cordiale que le président américain Donald Trump a aidé à négocier.

Suite à l’annonce de l’accord, les dirigeants du monde arabe ont publié des déclarations sur l’accord.

Le prince héritier d’Abou Dhabi, le cheikh Mohammed Bin Zayed, a déclaré jeudi sur Twitter qu’un accord avait été conclu qui mettrait fin à l’annexion des territoires palestiniens par Israël.

“Lors d’un appel avec le président Trump et le Premier ministre Netanyahu, un accord a été conclu pour mettre fin à la poursuite de l’annexion israélienne des territoires palestiniens. Les Émirats arabes unis et Israël ont également convenu de coopérer et d’établir une feuille de route pour établir une relation bilatérale”, a-t-il déclaré.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a salué l’accord.

«J’ai suivi avec intérêt et appréciation la déclaration conjointe entre les États-Unis, les Émirats arabes unis et Israël pour mettre fin à l’annexion par Israël des terres palestiniennes et prendre des mesures pour ramener la paix au Moyen-Orient», a déclaré Sissi sur Twitter. «J’apprécie les efforts des responsables de l’accord pour assurer la prospérité et la stabilité de notre région. ”

Une haut responsable palestinienne Hanan Ashrawi a accusé les EAU de “normalisation” avec Israël.

Ashrawi, une négociatriace palestinienne chevronnée (et opposée aux accords de paix de camp David- 2000) et membre du comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine, a déclaré sur Twitter: «Les Émirats arabes unis se sont manifestés au grand jour sur leurs relations secrètes / normalisation avec Israël. Veuillez ne pas nous rendre service. Nous ne sommes la feuille de vigne de personne! ”

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :