HAMAS-monitor

Mais de quels Palestiniens parlez-vous?

Des Palestiniens qui en 1948 ont fui leurs maisons vers les pays voisins quand le monde Arabe attaqua Israël et dit aux Palestiniens qu’ils pourront retourner chez eux après qu’Israël sera détruit?

Ou des Palestiniens qui vivaient en Cisjordanie (Judée et Samarie) sous occupation Jordanienne et quand la Jordanie attaqua Israël en 1967 et perdit la guerre et la Cis Jordanie?

Ou des Palestiniens qui vivaient en Jordanie en 1970 et qui ont tenté de remplacer le royaume Jordanien par un état de Palestine en lançant une guerre civile et ou le Roi de Jordanie exécuta des milliers de Palestiniens  et en expulsa de force un grand nombre faisant d’eux des réfugiés ?

Ou peut-être des palestiniens qui à partir de 1968, ont menés des détournements d’avions civils, des prises d’otages, des attaques contre des jardins d’enfants, des bus civils  et différentes infrastructures et des attentats.

Ou des palestiniens qui ont déclenché la première et la Seconde intifada sous la forme d’attentats, dont des attentats-suicides, contre des cibles civiles, écoles, autobus, restaurants et hôtels entre autres?

Ou des Palestiniens de la bande de Gaza qui ont pris le pouvoir par la force, ont enlevé un soldat israélien, Gilad Shalit et ont lancé plus  de 12000 roquettes sur des villes israéliennes depuis le retrait d’Israël de Gaza en 2005?

Ou des Palestiniens responsables de L’attaque la plus meurtrière que fut l’assassinat de onze civils lors d’une embuscade dans le désert du Néguev contre un autobus reliant Tel-Aviv à Eilat le 17 mai 1954?

Ou des Palestiniens qui en 1964 fondent au Caire l’OLP et appelle au droit à l’autodétermination des Palestiniens, afin d’atteindre cet objectif, l’Armée de libération palestinienne est constituée avec l’aide des pays arabes. La Charte nationale palestinienne, ou « Charte de l’OLP » demande « la fin de l’existence de l’état d’Israël » et « l’établissement d’un État démocratique en Palestine ». Le Fatah, dirigé par Yasser Arafat, l’un des groupes armés de cette organisation terroriste, prend l’ascendant sur les autres et organise des opérations terroristes contre des civils qu’elle présente comme des actions de « résistance contre Israël » ?

Ou des Palestiniens  des années 1970, sept organisations palestiniennes étaient actives en Jordanie, la plus importante d’entre-elles étant le Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP) dirigé par Georges Habache. Basés dans des camps de réfugiés, les Fedayins y instaurèrent un État dans l’État financé et armé par les Pays arabes et les Pays de l’Est bafouant ouvertement la loi du pays. Initialement, les Fedayins portèrent leurs efforts dans  des actes de terreur contre Israël, mais dès 1968 ils concentrèrent leurs efforts dans des tentatives de renversement de la monarchie jordanienne.

Ou des Palestiniens qui firent l’actualité le 21 février 1970, un vol de la compagnie Swissair de Zurich pour Tel-Aviv explose 9 minutes après le décollage, tuant tous ses 47 occupants. Une bombe avait placée dans l’appareil par le FPLP.

Le 22 mai 1970, un bus scolaire du moshav Avivim circulant sur une route proche de de la frontière libanaise est attaqué au bazooka par des terroristes palestiniens du FPLP-CG, 12 des occupants dont neuf écoliers sont tués 25 autres blessés10.

Le 6 septembre 1970, des terroristes du FPLP détournent des vols des compagnies SwissAir, TWA, ils sont contraints d’atterrir à la base aérienne d’Azraq connue aussi du nom Dawson Field proche de Zarka en Jordanie, un troisième vol de la Pan Am est détourné, il fait escale à l’aéroport de Beyrouth, neuf autres terroristes embarquent l’avion avec des explosifs puis s’envolent pour le Caire, peu après son atterrissage et l’évacuation des passagers, les charges explosives sont mises à feu détruisant l’appareil. À l’aéroport d’Amsterdam, deux autres terroristes, Patrick Arguello et Leïla Khaled embarquent sur un vol de la compagnie israélienne El Al et le détourne à son décollage?

Mais de quels Palestiniens parlez-vous, des Palestiniens ou en 1975 éclata la guerre civile libanaise à laquelle prirent par les organisations palestiniennes armées par plusieurs États arabes. Des combats éclatèrent entre les groupes palestiniens qui conduisirent à des massacres de Karantina et de Darmour ?

Ou des Palestiniens qui massacrèrent 11 athlètes Israéliens dans le village olympique de Munich en 1972?

Ou des Palestiniens auteurs du  massacre de Ma’alot perpétré le 15 mai 1974 ou 22 écoliers et 3 enseignants furent tués par les terroristes ainsi qu’un couple et leur enfant de 4 ans ?

Le 17 mai 1971, le consul général d’Israël à Istanboul, Ephraim Elrom, est assassiné par des Palestiniens et des radicaux turcs?

Le 8 mai 1972, un vol de la Sabena de Vienne à Tel-Aviv est détourné par 4 terroristes de l’organisation Septembre noir ?

Le 3 octobre 1980, un terroriste palestinien du Front populaire de libération de la Palestine, dépose une bombe dans la sacoche d’une moto à proximité de la synagogue de la rue Copernic à Paris. L’explosion tue 4 personnes et fait 40 blessés?

Le 29 août 1981, 2 terroristes palestiniens ouvrent le feu et lancent des grenades lors de la sortie de fidèles d’une synagogue à Vienne ayant assisté à une Bar Mitzvah. Deux personnes sont tuées et 30 autres blessées?

Ou des Palestiniens qui parmi d’autres ont détourné en 1976 un avion d’air France sur Entebbe en Ouganda prenant en otages plus de 100 Israéliens?

Ou des Palestiniens exilés de Jordanie vers le paisible Liban qui ont déclenché une guerre civile faisant plus de 120,000 morts et créant plus de réfugiés?

Ou des Palestiniens qui ont détourné le bateau de croisière Achille Lauro et ont assassiné et jeté par-dessus bord Leon Klinghoffer un Juif américain paraplégique agé de 69 ans dans sa chaise roulante?

Ou des Palestiniens de l’organisation d’ Abu Nidal qui a éliminé plus de 600 palestiniens de factions rivales ?

Ou des Palestiniens qui envoient leurs enfants se faire exploser en Israël avec la promesse faite aux familles de recevoir une Allocation martyr?

Ou des Palestiniens qui ont rédigé la charte du Hamas terroriste qui vise la destruction d’Israël ?

Ou des Palestiniens comme Marwan Baghouti  les mains pleines de sang Israélien fait citoyen d’honneur dans les villes françaises collabos ?

Ou des Palestiniens comme Yasser Arafat (pourtant né en Egypte)  petit-neveu du grand mufti de Jérusalem qui devint milliardaire sur le dos d’autre palestinien vivant dans la misère?

Ou des familles Palestiniennes qui recevaient 25,000 dollars de Saddam Hussein lorsqu’elles envoyaient leurs enfants se faire exploser ?

Ou des Palestiniens qui honorent un kamikaze ayant tué plus de 15 personnes à la pizza Sbarro de Jérusalem?

Ou peut-être des Palestiniens qui chantent, dansent et distribuent des gâteaux à Gaza et Ramallah juste après l’attaque des tours jumelles le 11/9/2001 et l’attaque de l’hyper Casher de Vincennes en janvier 2015?

Ou des Palestiniens de Ramallah qui ont lynché, torturé et jeté du deuxième étage d’un immeuble 2 jeunes Israéliens?

Ou peut-être des Palestiniens membres des organisations terroristes comme le Hamas, le Djihad islamique Palestinien, les brigades des martyrs El Aqsa, le front démocratique pour la libération, organisation de libération de la Palestine, les comités de résistance populaire, le front populaire pour la libération de la Palestine?

Ou des Palestiniens qui le 11 mars 2011 ont assassiné la famille Vogel d’Itamar et dont les cinq membres ont été poignardés à mort dans leur sommeil, le père, la mère et trois de leurs six enfants, le dernier à peine âgé de trois mois?

Ou des Palestiniens comme Omar Barghouti qui né au Qatar et grandit en Egypte s’autoproclame Palestinien et cofonde le mouvement raciste BDS anti Israélien après avoir obtenu un doctorat dans une université Israélienne?

Ou des leaders Palestiniens qui pleurnichent auprès de l’Union Européenne des aides en tout genre pour s’offrir de somptueuses villas à Ramallah, des véhicules 4×4 de marque Allemande ou des costumes chics Italiens sur le dos des palestiniens qui n’en voient jamais la couleur ?

Ou des Palestiniens qui commettent des crimes d’honneurs dont plus de 120 ont été recensés en 2013 ?

Ou des Palestiniens qui depuis leur tendre enfance sont éduqués dans la haine anti Juive grâce aux manuels scolaires et medias présentant les juifs comme des sous humains, des animaux ou des sataniques et ou Israël est la racine de tous leurs problèmes?

Ou peut-être des Palestiniens maintenus sous le statut de réfugiés depuis 1948 (merci l’Unrwa) dans les camps de Lybie, Arabie saoudite, Jordanie, Irak, Syrie, Koweit et Brunei et d’autres émirats arabes parmi les plus riches au monde qui n’ont pratiquement rien fait pour aider leurs soit disant frères et les utilisent comme outil politique contre Israël?

Ou des Palestiniens qui depuis des décennies promeuvent le terrorisme contre Israël forcé de construire un mur de sécurité (qui a réduit de près de 98% les attaques suicides) et maintenant l’appelle le mur de l’apartheid?

Ou des Palestiniens qui depuis le retrait d’Israël de Gaza en 2005 ont lancé plus de 11000 roquettes sur la population civile Israélienne faisant de nombreux morts et blessés?

Ou des Palestiniens qui depuis les accords d’Oslo signés en 1993 ont perpétré des centaines d’actes terroristes (sans compter les attaques de roquettes) tuant plus de 1472 Israéliens?

Ou des Palestiniens qui du 29 septembre 2000 au 31 décembre 2009, ont tué 1 178 personnes et blessé 8022 autres? à la suite d’attentats des types suivants :

·         Attentats-suicides, 516 victimes soit 44 %.

·         Mitraillages, 313, soit 26,5 %.

·         Attentats à la bombe, 98, 8,3 %

·         Voiture piégées, enlèvements, poignardages et assassinats, 251, 21,2 %

Ou des milliers de Palestiniens qui viennent régulièrement se faire soigner ou travailler en Israël parce que toutes les aides internationales sont détournées par la Mafia de leurs dirigeants?

Ou des Palestiniens qui en juin 2014 ont enlevé et sauvagement assassiné 3 jeunes étudiants Eyal Yifrach, Naftali Frenkel et Gilad Shaer?

Ou des Palestiniens comme la mère d’Abu Aysha qui a déclaré : «  si mon fils a pris part à l’enlèvement, Je suis fière de lui » ?

Ou des Palestiniens qui ont assassiné Adèle Bitton âgée de 4 ans, elle avait subi une lésion cérébrale traumatique en mars 2013, lorsque des Palestiniens avaient lancé des pierres sur une voiture conduite par sa mère?

Et vous voulez qu’Israël cesse de se défendre?

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :