L’Europe fait face à sa plus grave crise des migrants depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Ils sont des milliers à arriver à ses frontières presque chaque jour. Parmi les Européens et leurs dirigeants, certains estiment que l’absence de frontières au sein de l’espace Schengen est remise en cause tout comme l’accord de Dublin sur le droit d’asile.

[Vidéo] Crise des migrants : Est-ce la fin de l’espace Schengen et de l’Union européenne ?

D’autres dénoncent le manque d’initiatives de l’Europe en vue d’aider les victimes de conflits que l’Union et la communauté internationale n’ont pas réussi à régler. Lors de réunions d’urgence, les dirigeants européens essaient de s’entendre sur de nouvelles mesures.

Une réponse peut-être trop faible et trop tardive. A long terme, l’espace Schengen est-il condamné ?

Les invités de cette édition sont John Fredrikson, représentant en Europe occidentale de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), Ska Keller, vice-présidente du Groupe des Verts / Alliance libre européenne au Parlement européen et Ray Finch, membre du Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni (UKIP) et eurodéputé du Groupe Europe de la liberté et de la démocratie directe.

La Croatie débordée se rétracte et ne veut plus accueillir d’autres migrants.

Migrants: La Croatie débordée se rétracte et ne veut plus accueillir d’autres migrants

Un jour après que le Premier ministre croate Zoran Milanovic ait déclaré que les migrants bloqués en Serbie seraient les bienvenues en Croatie, son ministre de l’Intérieur a fait marche arrière sur l’offre. Il s’est rétracté après que près de 9.000 migrants soient entrés dans le nouvel Etat membre de l’UE depuis mercredi matin.

« La Croatie ne sera pas en mesure de recevoir d’autres personnes », a déclaré ministre de l’Intérieur, Ranko Ostojic, à des journalistes dans une banlieue de Zagreb, ce jeudi. Affirmant que le pays était « complètement plein, » il a ajouté que « si vous voulez sauver votre vie, s’il vous plaît allez à des centres d’accueil en Serbie, en Macédoine ou en Grèce. »

L’annonce d’Ostojic est venu alors que le président du Conseil européen, Donald Tusk, a appelé à un sommet d’urgence qui se tiendra mercredi prochain pour discuter de l’aggravation de la crise migratoire.

Les migrants et les demandeurs d’asile fuient vers la Croatie depuis mardi, après que les autorités hongroises aient fermé la frontière entre la Hongrie et la Serbie. Cela a bloqué le chemin le plus facile à l’Allemagne, où beaucoup espèrent recevoir l’asile.

L’ONU a vivement critiqué la Hongrie pour sa réponse agressive aux migrants qui ont forcé la frontière mercredi. Un haut fonctionnaire des droits de l’homme de l’ONU a déclaré l’utilisation par la Hongrie de gaz lacrymogènes et de canons à eau, ainsi que leur décision d’interpeller les réfugiés, «sont de claires violations du droit international. »

Mais que la Croatie est de plus en plus inquiète de nombre de personnes qui entrent depuis la Serbie. Zagreb a également déployé la police dans les villes frontalières. En outre, le président croate Kolinda Grabar-Kitarović aurait demandé à l’armée de se préparer à défendre la Croatie contre l’«immigration illégale».

Beaucoup de migrants passant par la Croatie préfèrent continuer vers la Slovénie et l’Allemagne. Mais même Berlin, qui a offert d’accepter la plus grande part de migrants de l’UE, semble avoir surestimé sa capacité à accueillir efficacement tout le monde comme espéré. […]

Croatie : Des foules de migrants ont brisé les lignes de police anti-émeute sur la frontière croate à Tovarnik.

[Vidéo] Croatie : Des foules de migrants ont brisé les lignes de police anti-émeute sur la frontière croate à Tovarnik

Des foules de migrants qui traversent la Serbie ont brisé les lignes de police anti-émeute sur la frontière croate à Tovarnik. La Croatie a du mal à faire face à au moins 6.000 arrivées depuis mercredi matin, après que la Hongrie ait fermé sa frontière avec la Serbie.

Il y avait des scènes de chaos à Tovarnik où la police anti-émeute a essayé de retenir des centaines de migrants, en colère […]

Publicités

Bon comme un citron bien rond !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :